Accueil Mag Article

Jour après jour, Federer, Cilic et Maradona

Une semaine de tennis achevée par un week-end de Coupe Davis par BNP Paribas, donc, mais aussi de sandwichs polluants, de délits routiers et par Diego Maradona.

Rendez-vous hebdomadaire sur We Are Tennis by BNP Paribas : tous les mardis, nous vous proposons un condensé de l’actualité du monde de la petite balle jaune de la semaine écoulée, jour après jour, mêlée à celle du vrai monde. Une semaine de tennis achevée par un week-end de Coupe Davis par BNP Paribas, donc, mais aussi de sandwichs polluants, de délits routiers et par Diego Maradona.


Lundi 29 janvier


Un petit point classement ATP pour bien commencer la semaine. Après sa victoire à l’Open d’Australie, Roger Federer se rapproche de Rafael Nadal. Quant à Marin Cilic, finaliste malheureux, la montée sur le podium est une petite consolation. Chez les femmes, Caroline Wozniacki redevient numéro, un six ans après avoir quitté le trône, suite à son triomphe dans la compétition du Grand Chelem pendant que Kristina Mladenovic intègre le top 10. Mais la véritable information du jour nous vient tout droit de l’Université de Manchester, où les scientifiques viennent de prouver par A+B que l'empreinte carbone des sandwichs, faits maison et pré-emballés, s’avère plus polluante que celle des voitures. Merci aux chercheurs.




Mardi 30 janvier


« Je ne pars pas pour aller dans un autre club qui me paye plus. Ce qui arrive souvent dans le football, par exemple. Rien à voir ici. Pour mon premier mandat, je suis resté deux ans. Pour mon deuxième, trois ans. Au-delà, je sature. Je n'ai plus rien à dire et à partager. Au bout d'un moment, je radote. » Le sélectionneur Yannick Noah confirme que la Coupe Davis par BNP Paribas qui s’annonce sera sa dernière à la tête de l’équipe de France. Mardi sera également l’ultime journée voiture pour cette habitante de Château-Renault (Indre-et-Loire), arrêtée par les autorités pour avoir téléphoné au volant… après un demi-siècle de conduite sans permis ! Sinon, la 89e mondiale Ana Bogdan fait tomber la tête de série n°1 Shuai Peng au tournoi de Taipei. Que de surprises !

Mercredi 31 janvier

Les vrais rebelles ne se taisent jamais. « Je ne serai pas heureux de cette situation avec le tennis australien tant qu'il n'y aura pas eu une sorte de tri et avant que quelques-uns des problèmes ne sortent », balance donc Bernard Tomic, qui accuse directement l’organisation Tennis Australia de corruption dans les colonnes du Sydney Morning Herald. Polémique, toujours : un arbitre de football officiant en première division guinéenne se permet de quitter sa fonction en plein match à cause de légers maux de ventre). Loin de toute cette agitation, Petra Kvitova et Jelena Ostapenko écartent respectivement Elena Vesnina et Vera Zvonareva à Saint-Pétersbourg. Où le temps est toujours plus doux. Évidemment.



Jeudi 1er février


Boris Becker est ruiné, on le savait. La nouveauté, c’est que l’ancienne gloire a perdu certains de ses trophées. Des titres qu’il compte pourtant revendre aux prix forts. Voilà pourquoi l’Allemand demande de l’aide pour mettre la main sur ces satanées coupes. Il lui faudra patienter un peu pour, éventuellement, réclamer les futures médailles de Victoria Azarenka, dont le début de saison est enfin prévu à Indian Wells ; ou de Kristina Mladenovic, qui a réussi à stopper sa série cauchemardesque de quinze défaites consécutives en battant Dominika Cibulkova en huitième de finale à Saint-Petersbourg. À part ça, Marcelo Rios refait parler de lui en citant Diego Maradona face à la presse. « Comme le dit mon ami personnel Diego Armando, sucez-vous tous, parce que moi je ne parlerai à personne », lâche-t-il aux journalistes. Classe.



Vendredi 2 février


La Coupe Davis par BNP Paribas est de retour, et le joli duel opposant Alexander Zverev et Alex De Minaur (7-5, 4-6, 4-6, 6-3, 7-6) rappelle à tout le monde que l’épreuve a encore de beaux jours devant elle. Même si le combat entre Richard Gasquet et Robin Haase est momentanément interrompu en raison de la blessure d'une ramasseuse de balles. Aucun accident de la sorte observé en Russie, où Mladenovic, Kvitova et Daria Kasatkina tabassent Katerina Siniakova, Ostapenko et Wozniacki. Des batailles que ne peut regarder Erika Augthun Shoolbred, l’anonyme Américaine étant psychologiquement marquée par son sèche-cheveux qui s’est transformé en lance-flammes après avoir soudainement pris feu. Coup de bol : aucun tif n’a été touché.


Samedi 3 février


Les Spice Girls, qui se sont retrouvées en compagnie de leur manager, vont-elles se reformer ? Voilà la question qui hante chaque cerveau ce week-end. Au point de perturber Gaël Monfils, auteur d’un choix de coupe de cheveux pour le moins étrange. Mais pas de quoi oublier les propos de Rios évoqués précédemment : la Fédération internationale de tennis inflige ainsi une amende de 2000 euros au Chilien. Revenons au terrain : Timea Babos se qualifie pour la finale à Taïwan au détriment de Yafan Wang et Kvitova rencontrera Mladenovic dimanche pour décider de la lauréate de Saint-Pétersbourg. En espérant que Monfils aura fait machine arrière d’ici-là.




Dimanche 4 février


Babos pour Taipei, Mladenovic pour Saint-Petersbourg et… Kei Nishikori pour Dallas ! En manque de compétition, le Japonais s’est remis dans le rythme en remportant ce tournoi Challenger. Concernant la Coupe Davis par BNP Paribas, les huit qualifiés se nomment la Croatie, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, le Kazakhstan, les États-Unis et la France. Qui brille aussi par son dernier fait-divers hebdomadaire : une course poursuite entre la police et un tracteur lancé à 35 km/h en Loire-Atlantique. Plus lent que n’importe quel service.

 

Article rédigé par

Par Florian Cadu

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?