Accueil Mag Article

Jour après jour, première semaine de l'Open d'Australie 2018

Une première semaine d'Open d'Australie, avec un mariage officialisé par le pape à 10 000 mètres d’altitude et un python retrouvé dans des toilettes.

Rendez-vous hebdomadaire sur We Are Tennis by BNP Paribas : ce mardi, nous vous proposons un condensé de l’actualité du monde de la petite balle jaune lors de la première semaine du premier Grand Chelem de la saison, jour après jour, mêlée à celle du vrai monde. Une semaine plutôt propice aux favoris et parfois difficile pour les Français, mais aussi marquée par un mariage officialisé par le pape à 10 000 mètres d’altitude et un python retrouvé dans des toilettes.

 

Lundi 15 janvier

 

Après des vacances bien méritées, voilà le premier Grand Chelem de la saison : l’Open d’Australie. Roger Federer et Rafael Nadal vont-ils se retrouver en finale ? Stan Wawrinka et Novak Djokovic vont-ils signer un retour tonitruant ? Quid des Dames ? Y aura-t-il une outsider dans le dernier carré ? Les paris sont ouverts. Mais outre les éliminations surprises de John Isner et de Kevin Anderson, la vedette de cette journée de départ est en fait… une banane ! Cette dernière refuse d’abord de se faire manger par Denis Shapovalov, incapable d’éplucher son fruit, avant d’arriver en retard à son rendez-vous avec CoCo Vandeweghe, qui récolte un avertissement en l’attendant. Capricieuse, la starlette.


 

Mardi 16 janvier


Les trentenaires vont bien. En dépit même de la canicule australienne qui provoque quelques malaises. Opposé à Donald Young après six mois d’absence, Djokovic passe au deuxième tour sans le moindre souci pendant que Federer s’amuse avec Aljaz Bedene. Et se marre quand il tombe sur la nouvelle insolite qui vient tout droit de son pays, la Suisse : une femme vient d’être condamnée à 1500 euros pour avoir découvert que son mari la trompait en fouinant dans ses mails. Double sanction.

 

Mercredi 17 janvier


Rien de facile en ce milieu de semaine. D’abord, Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale sénégalaise, est reçu à Téhéran par Ali Larijani, son homologue iranien, avec un drapeau camerounais… Ensuite, Grigor Dimitrov et Jo-Wilfried Tsonga galèrent à vaincre Mackenzie McDonald (186e mondial) et la jeune pépite Denis Shapovalov ; idem pour Caroline Wozniacki, deuxième au classement ATP, face à Jana Fett. Qui ça ? Enfin, Federer a bien du mal à répondre aux questions de Will Ferrell, cocasse dans son personnage d'Anchorman. Seules Marta Kostyuk, quinze ans et plus jeune joueuse à atteindre le troisième tour d’un tournoi majeur depuis plus de deux décennies, et Alizé Cornet, face à une adversaire n’ayant plus connu la défaite depuis quinze matchs (Julia Goerges), ne rencontrent pas de difficulté particulière. Les grosses côtes ne sont pas toujours les plus risquées.


 

Jeudi 18 janvier


Des surprises, on veut des surprises ! Ça tombe bien, certains sont ravis d’en offrir : Julien Benneteau, cogne David Goffin et de Tennys Sandgren, 97e mondial, flingue Stanislas Wawrinka. Pour fêter ça, le pape François accepte de marier une hôtesse et un steward dans un avion survolant le Chili à 10 000 mètres d’altitude. Les heureux du jour peuvent s’embras(s)er.

 

Vendredi 19 janvier


Joyeux anniversaire, Petra ! Pour ses 26 ans, Martic composte son billet pour les huitièmes de finale après avoir effacé Luksika Kumkhum. Pablo Carreno Busta, lui, se défait de Gilles Muller et atterrit à ce stade de la compétition pour la première fois de sa carrière. Quant au gros duel opposant Tsonga à Nick Kyrgios, c’est l’enfant du pays qui s’impose… De quoi faire enrager le Français, qui s’emporte violemment contre un supporter présent dans le public. Et si Jo accompagnait le coureur cycliste Peter Sagan voulant faire baptiser son fils par le pape pour se délivrer de ses péchés ?


 

Samedi 20 janvier


Le week-end des stars. Qui ne connaissent pas tous la même réussite. Cette Miss beauté qui défile à Cuisnahuat au Salvador, par exemple, entame bien son show avant que les plumes situées sur sa tête ne prennent feu. Même chose pour Alexander Zverev : l’Allemand remporte les première et troisième manches face à Hyeon Chung mais se fait incendier par la suite. Et que dire de Maria Sharapova, balayée en deux temps trois mouvements par Angelique Kerber ? Pas le genre de Federer ou Djokovic, cependant : le premier assassine Richard Gasquet tandis que le second dévore Albert Ramos-Vinolas. Concernant le duel de cogneurs entre Tomas Berdych et Juan Martin Del Potro, le dernier cité endosse sa cape d’invisibilité durant toute la partie. Ils vont être bien, ces huitièmes.


 

Dimanche 21 janvier


Vous n’avez pas envie de prendre part aux cours vous apprenant à nager comme une sirène qui se déroulent à Meyzieu, près de Lyon, ce dimanche ? Sûr ? Alors, posez-vous dans votre canapé, et profitez de ce délicieux Dimitrov-Kyrgios comme il se doit. Sauf qu’un match de tennis donne toujours un perdant, aussi magnifique soit-il : au bout d’une bataille de très haut niveau, Kyrgios quitte le tournoi tête haute en ayant gagné six jeux dans chaque set (6-7, 6-7, 6-4, 6-7). En deuxième semaine, il y aura également Kyle Edmund, qualifié en quart d’un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière au détriment d’Andreas Seppi, ainsi que Marin Cilic grâce à son centième succès en majeur. Et Nadal, évidemment. L’Espagnol est même certain de conserver sa place de numéro un mondial au terme de l’épreuve. Allez vite, la suite !


Article rédigé par

Par Florian Cadu

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?