Accueil Mag Article

Jour après jour, semaine du 23 au 29 octobre

Une semaine de tennis, de concours du meilleur pet et d'une poupée gonflable sauvée de la noyade par les pompiers.

Le meilleur de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors, jour après jour, rien que pour les lecteurs de We Are Tennis by BNP Paribas. Avec encore et toujours Federer au top, des Français qui se rebiffent, Wozniacki reine de la WTA ; l’Espagne qui se déchire, un concours du meilleur pet et une poupée gonflable sauvée de la noyade par les pompiers.

Lundi 23 octobre

La France a peur. La France du nord surtout, celle qui cuisine quotidiennement au beurre. Conséquence de la crise du lait et d’une hausse de la consommation mondiale de ce nouvel or jaune, celui-ci se fait rare sur les étals de supermarchés. Jo-Wilfried Tsonga, lui, n’a pas besoin de beurrer ses biscottes pour performer : le voilà de retour dans le top 15 ATP, tandis que sa compatriote Caroline Garcia s’incline pour son baptême du feu face à Simona Halep au BNP Paribas WTA Finals de Singapour. En Suisse, le tournoi masculin de Bâle débute par une grosse émotion : le dernier match en carrière de l’enfant du pays Marco Chiundelli, battu au premier tour par Robin Haase sous les yeux d’un Roger Federer au bord des larmes. Qu’est-ce que ce sera quand ce sera à son tour de prendre sa retraite…

Mardi 24 octobre

“Roger est mon idole”, assure Denis Shapovalov. Sauf que le Canadien se fait sortir dès le second tour à Bâle et c’est son adversaire, Adrian Mannarino, qui a donc l’honneur d’affronter l’idole des jeunes en quart de finale. ATP toujours, et bonne nouvelle : Novak Djokovic et Stanislas Wawrinka devraient faire leur retour sur le circuit à l’occasion de l’exhibition d’Abu Dhabi, fin décembre. Un Wawrinka qui, c’est officiel, se sépare de son entraîneur Magnus Norman. Chez les filles, Lindsay Davenport livre son pronostic pour le BNP Paribas WTA Finals : victoire pour Garbine Muguruza, une joueuse qui “impressionne” l’ex-numéro 1 mondiale. Un pronostic qui s’avère mauvais puisque l’Espagnole termine dernière de son groupe… Mais le vrai héros du jour, c’est ce Montréalais qui écope d’une amende de 149 dollars pour nuisance sonore sur le domaine public. Il aurait chanté un peu trop fort le tube Everybody dance now qui passait à la radio. He doesn’t dance anymore.

Mercredi 25 octobre

Tandis que le BNP Paribas WTA Finals bat son plein à Singapour, son pendant masculin se prépare. Marin Cilic et Grigor Dimitrov seront du voyage le 13 novembre prochain, à Londres. Un mercredi 27 octobre également marqué par le n’importe quoi. Acte 1 : en Allemagne, une autoroute se retrouve entièrement bloquée par 30 000 bouteilles de bières, conséquence d’un camion de transport qui s’est couché sur la chaussée. Acte deux : au Japon, une télévision organise le premier concours du meilleur pet. Effet papillon ou pas, Roger Federer réussit son entrée en lice à Bâle et soulage les organisateurs du tournoi…

Jeudi 26 octobre

“Ce n’est désormais plus un secret, je crois qu’il y avait déjà des rumeurs. Ce n’est pas une décision qui a été prise en un jour. (…)  Je crois que c’est le moment parfait pour arrêter. C’est ce que les athlètes recherchent, trouver le bon moment pour stopper et je crois que c'est le moment parfait pour moi. J’espère que nous pourrons finir en beauté. Des paroles signées Martina Hingis, qui, à 37 ans, prend enfin sa retraite sportive à l’issue du BNP Paribas WTA Finals. Elle avait repris la compétition il y a quatre ans, exclusivement en double. En simple, Venus Williams se qualifie pour les demi-finales en dominant Muguruza. Chez les hommes, Federer poursuit sa promenade de santé en écartant Benoit Paire. Mais l’exploit du jour est signé d’un certain Tom Morgan, un Sud-Africain qui réussit un vol de 25 km à 2 400 mètres d’altitude assis sur une chaise reliée par 100 ballons. Là-Haut, le long-métrage d’animation, tient son adaptation IRL.

Vendredi 27 octobre

Oh Carolina, chantait Shaggy en 1993. Vingt-quatre ans plus tard, Caroline Garcia se qualifie pour les demi-finales du BNP Paribas WTA Finals en dominant Caroline Wozniacki. L’année prochaine, Garcia et ses copines du circuit WTA auront une nouvelle date à cocher au planning de la saison 2018, avec l’apparition du tournoi de Moscou en lieu et place de celui de Bastad. Les vraies héroïnes de ce 27 octobre restent cette Française de 94 ans qui saute en parachute et ces deux Américaines retrouvée saines et sauves au milieu du Pacifique après cinq mois de dérivation. Chez les hommes, tandis que Tsonga parvient à éliminer Alexander Zverev, tête de série numéro 1 du tournoi de Vienne, Nicolas Almagro s’énerve contre l’indépendance auto-proclamée de la Catalogne. “Honte à Puigdemont (chef de l'exécutif catalan, ndlr) et les siens, qui sont en train de rompre l'unité du pays. Un petit sac, des sous-vêtements propres et en prison !, lance-t-il sur Twitter. Bonne ambiance.

Samedi 28 octobre

Cette fois, c’est la fin pour Martina Hingis, dominée avec sa partenaire de double Chan Yung-Jan en demi-finale du BNP Paribas WTA Finals par Timea Babos et Andrea Hlachackova. Fin de tournoi également pour Caroline Garcia, dominée par Venus Williams en demi-finale. Egalement. À Bâle, Roger Federer sort le très gros match pour éliminer le gros morceau David Goffin. “Un match comme celui-ci, ça fait du bien”, se réjouit l’icône. Pour la vraie bonne déclaration du jour, c’est en Guyane qu’il faut aller, où Emmanuel Macron est en visite officielle. “Il y en a parmi vous qui ne fument pas que des cigarettes, j’ai encore du nez”, s’amuse le chef d’Etat français. Il est bien, ce troisième opus de OSS 117.

Dimanche 29 octobre

Suprise : Federer a gagné, en finale du tournoi de Bâle contre Juan Martin Del Potro pour son 95e titre ATP. C’est 91 de plus que Lucas Pouille, vainqueur à Vienne de son compatriote Jo-Wilfried Tsonga. Les deux Français seront bien présents au Masters 1000 de Paris, contrairement au Suisse qui préfère se reposer et préparer le Masters de Londres, dernier rendez-vous de la saison. À Singapour, c’est Caroline Wozniacki clôt un tournoi parfait en écartant en finale Venus Williams. C’est la première fois qu’elle remporte le BNP Paribas WTA Finals, sept ans après une précédente finale perdue face à Kim Clijsters. Dans le reste de l’actu, des pompiers du sud de la France repêchent une poupée gonflable des eaux d’un canal, un robot humanoïde féminin répondant au prénom de Sophia obtient la nationalité saoudienne et Carles Puigdemont pourrait bien partir en Belgique si les poursuites judiciaires menées en Espagne se confirment, après la proclamation d’indépendance de la Catalogne considérée illégale par les autorités nationales. Sera-t-il à Lille le 20 novembre pour supporter son pays d’accueil en finale de Coupe Davis par BNP Paribas face à la France ? Suspense.

Par Régis Delanoë

Article rédigé par

Par Régis Delanoë

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?