Accueil Mag Article

Jour après jour, semaine du 9 au 15 octobre

Une semaine de tennis, avec un Federer jamais rassasié, le retour (enfin) gagnant de Sharapova, Djokovic le bienfaiteur et du street-art à l’Elysée.

Le meilleur de la semaine écoulée, sur les courts comme en dehors, jour après jour, rien que pour les lecteurs de We Are Tennis by BNP Paribas. Avec un Federer jamais rassasié, le retour (enfin) gagnant de Sharapova, Djokovic le bienfaiteur et du street-art à l’Elysée.

Lundi 9 octobre

On ne s’en lassera jamais, mais l’événement tennis de la semaine se passe à Shanghai avec un Masters 1000 prometteur et une possible finale entre Rafael Nadal et Roger Federer. En attendant, Benoît Paire est éliminé d’entrée tandis que Juan Martin Del Potro passe difficilement au second tour. Chez les filles, trois tournois sont au programme : Tianjin, Hong Kong et Linz, où Belinda Bencic fait son retour à la compétition après sept mois de blessure à l’épaule. Ce lundi 2 octobre est également marqué par l’annonce faite par Novak Djokovic d’aider les sans-abris de son pays, estimant qu’il avait gagné “assez d’argent pour pouvoir nourrir toute la Serbie”. Aucun don n’est en revanche prévu pour cette station d’épuration inaugurée en grandes pompes (sic) en présence de deux jeunes filles en mini-jupe et petit bandeau sur les seins. Hashtag mauvais goût…

Mardi 10 octobre

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Nick Kyrgios, qui, après s’être hissé jusqu’en finale à Pékin, abandonne dès le premier tour… sans montrer de signes de blessure! Pour cela, l’Australien écopera pour cela d’une amende de 10 000 $ et se verra retirer sa prime de tournoi. Il n’est pas le seul homme en forme de la semaine précédente à connaître un coup de moins bien : Adrian Mannarino quitte lui aussi prématurément le tournoi. De son côté, Federer confesse en conférence de presse que son objectif, pour la fin de la saison, est d’abord d’être “en bonne santé”. Et de poursuivre: “Je vais essayer de rester dans la course mais pour finir numéro un, il faudrait que je gagne ici et au Masters, et aussi à Bâle et Paris, ce qui parait peu probable. Donc ce sera compliqué et ça me va très bien parce que je n'ai jamais abordé cette saison avec pour but d'être numéro un mondial.” Autre confidence : Serena Williams confirme sa volonté de défendre son titre à Melbourne lors du prochain tournoi du Grand Chelem. Et puisqu’il s’agit de se tourner déjà vers le calendrier 2018, signalons que c’est bientôt l’épilogue des qualifications à la prochaine Coupe du monde de football. La France, le Portugal et l’Argentine seront du voyage en Russie, pas le Chili ni les Etats-Unis. Damned !

Mercredi 11 octobre

Un jour ordinaire que ce 11 octobre ? Pas pour cette Anglaise de 43 ans qui fête ses 8 ans de mariage avec son… chien! Ils sont certainement plus heureux que le couple constitué de Donald Trump et de Rex Tillerson, au bord du divorce depuis que le secrétaire d’Etat aurait qualifié en coulisse son boss de “débile”. Ce à quoi Trump a répondu qu’il serait prêt à le défier à un test de QI. Retournons à nos raquettes avec la victoire surprise de Viktor Troicki au premier tour de Shangai, face à Dominic Thiem. Tout sauf une surprise en revanche, la nouvelle défaite prématurée d’une Agnieszka Radwanska en perdition ces derniers temps, éliminée par Samantha Stosur à Hong Kong.

Jeudi 12 octobre

Il paraît que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Preuve en est avec Caroline Garcia qui profite du forfait de Johanna Konta pour se voir offrir officiellement les portes des prochaines WTA Finals de Singapour. À Linz, Belinda Bencic reste en course pour le titre, tandis qu’à Hong Kong l’hécatombe se poursuit parmi les têtes de série avec l’élimination d’Elina Svitolina. Chez les garçons, Zverev manque à l’appel au moment de disputer les quarts de finale. Un 12 octobre 2017 compliqué pour le monde avec le retrait des Etats-Unis et d’Israël de l’Unesco, les incendies meurtriers qui ravagent actuellement la Californie et le producteur américain Harvey Weinstein, accusé d’harcèlement sexuel et de viol par de nombreuses actrices américaines et même françaises. Non, les malheurs des un(es) font parfois le malheur d’un autre…

Vendredi 13 octobre

« Vous devez demander comment la presse est avec les sportifs : si elle les laisse travailler ou si elle en fait des stars trop vite comme cela se passe dans certains pays. En France, par exemple, je pense qu'ils voient leurs joueurs trop grands trop vite. Et ils deviennent un peu, je ne dirais pas "gâtés", mais un peu trop satisfaits trop tôt au lieu de finir de se développer et de passer toutes les étapes. » Tacle de Federer, les deux pieds décollés, à l’encontre du tennis tricolore. En attendant, il est vrai qu’il n’y a plus du Français depuis longtemps au tournoi de Shanghai tandis que le Suisse passe les obstacles sans encombre. Nadal se hisse aussi dans le dernier carré mais a dû batailler ferme pour sortir Dimitrov et obtenir sa 870e victoire sur le circuit ATP. Une nouvelle qui ne doit pas soulever tellement l’émotion de cette famille californienne qui est restée six heures dans la piscine de leur jardin pour échapper à l’incendie qui cernait sa propriété. Niveau émotion, le quota a été dépassé, et largement.

Samedi 14 octobre

Comme attendu, Nadal et Federer se qualifient pour la finale à Shanghai en sortant respectivement Martin Cilic et Del Potro. Hors des courts, l’Espagnol n’a pas renoncé à porter plainte contre l’ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot qui l’avait accusé de dopage. Il réclame 100 000 euros, une somme qui sera intégralement reversée à du caritatif en cas de victoire, promet-il. Chez les filles, Mari Sharapova se qualifie pour sa première finale depuis plus de deux ans. À Tianjin, elle défiera la Biélorusse Aryna Sabalenka. Hors des courts toujours, Raqqa, capitale éphémère de l’Etat Islamique en Syrie, est sur le point de tomber entre les mains de la coalition. Roselyne Bachelot n’y est cette fois pour rien…

Dimanche 8 octobre

C’est dimanche, c’est le rituel, c’est jour de finale. Chez les hommes, Roger Federer domine Rafael Nadal en deux sets : 94e titre du Suisse en carrière, le sixième d’une saison 2017 qu’il peut encore terminer au rang de numéro 1 mondial. Chez les filles, Sharapova domine Sabalenka à Tianjin et confirme enfin son retour au premier plan. À Hong Kong, victoire de Pavlyuchenkova sur Gavrilova, tandis qu’à Linz, c’est Strycova qui s’impose en finale face à Rybarykova. Le parcours de Bencic s’était quant à lui arrêté en quart de finale. Autriche toujours avec le succès aux élections législatives autrichiennes du parti conservateur de Sebastian Kurz, qui va donc diriger le pays à seulement 31 ans. Battu en précocité, le président français Emmanuel Macron riposte en affichant une œuvre du street-artiste Obey sur les murs du palais de L’Elysée à l’occasion d’une intervention télévisée. Thug life.

 

 

Article rédigé par

Par Régis Delanoë

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?