Accueil Mag Article

Le dernier mois de Nick Kyrgios

Avant d'attaquer la finale de la Coupe Davis par BNP Paribas dans le dur, je voulais revenir sur Nick Kyrgios.

Avant d'attaquer la finale de la Coupe Davis par BNP Paribas dans le dur, je voulais revenir sur Nick Kyrgios. Ben oui, c'est obligé  ! Car il s'est passé tant de choses ces dernières semaines concernant ce garçon, tellement représentatives de son équilibre mental fragile, qu'il serait dommage de ne pas revenir dessus.

Chapitre 1 - Demi-finale de Coupe Davis par BNP Paribas à Bruxelles face à la Belgique

Durant le week end de Coupe Davis, Nick Kyrgios a été exemplaire. Leader technique  et leader tout court de son équipe, l'Australien a livré deux grandes performances. Le vendredi face à Darcis (victoire en 5 sets) et le dimanche face à Goffin (défaite en 4 sets). Dans les deux cas, Kyrgios a joué un tennis de rêve et n'a jamais sombré dans le côté obscur. Il aurait pu. Les 8 000 Belges qui le huaient sur chaque occasion ne l'ont pas fait fissurer. Et en bonus, durant le double, dont il n'a pas loupé une miette, il a fait ça  :

Chapitre 2 – Laver Cup

Après une semaine en équipe, Kyrgios a enchaîné avec une autre équipe  : celle du Monde à l'occasion de la Laver Cup. Il y a incrusté son pote Kokkinakis et a joué deux matches superbes. L'un avec un de ses BFF, Jack Sock. L'autre en simple, le dernier jour, pour le titre face à Federer. Et il y croyait Nicholas  ! Sur le court et en dehors. Un vrai régal. Jugez par vous même  :

Il était vraiment à fond le Nick, au point de verser une larme après sa défaite, alors qu'il avait eu balle de match face au grand Fed.

Chapitre 3 – Pékin

Sa semaine à Pékin a été une semaine de rêve. Kyrgios a une fois de plus régalé, en balançant des coups dont il a le secret  :

Puis il y a eu la finale face à Rafa et cette décision arbitrale controversée  en tout début de match  :

Après ça, Kyrgios n'a plus rien fait et s'est incliné 6-2 6-1. Le côté obscur a pris le dessus. Non, il n'a pas balancé la finale, juste un certain nombre de points durant celle-ci. Contre Rafa, ça ne pardonne pas.

Chapitre 4 – Il trouve sa raison d'être

Le lendemain de sa finale gâchée, il publie ceci:

"I've found my purpose"

Là, on se dit, mince, le type a trouvé son équilibre. Il joue pour une cause. Il veut aider des enfants. Avant, il ne savait pas pourquoi il faisait les efforts, maintenant oui. Il a enfin trouvé sa voie.

Chapitre 5 – Patatras

L'histoire s'achève à Shanghai, face à Steve Johnson. Vers la fin du tie-break, Kyrgios dit haut et fort à qui veut bien l'entendre (soit toute la planète) que s'il le perd, il abandonne. Devinez la suite  :

Vous l'aurez compris, Nick Kyrgios n'est pas tout à fait guéri. Certes, la saison qu'il a effectuée depuis sa défaite à Shanghai l'an dernier a été beaucoup plus complète, mais elle s'achève sur ça. En vérité, je ne sais pas trop quoi dire, si ce n'est qu'il progresse, mais qu'il doit persister, car on a pu voir à quelle vitesse il est capable de replonger. Mais on a aussi et surtout vu à quel point Kyrgios est un joueur fantastique. Et c'est ça qu'on veut revoir  !

Article rédigé par

Eli Weinstein

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?