Accueil Mag Article

Andy Murray, au service slicé de Sa Majesté

<p>Tr&egrave;s attendu &agrave; domicile, Andy Murray est le centre de toutes les attentions en ce d&eacute;but de quinzaine &agrave; Wimbledon. En t&ecirc;te de notre classement devant Roger Federer et Caroline Wozniacki.&nbsp;&nbsp;</p>

Très attendu à domicile, Andy Murray est le centre de toutes les attentions en ce début de quinzaine à Wimbledon. Une popularité qui ne semble pas perturber le numéro 1 mondial, en tête de notre classement devant l’autre star du tournoi, Roger Federer. Et une Caroline Wozniacki tête de gondole du tennis-people.

1- Andy Murray (+12)

À Wimbledon, le joueur le plus attendu par le public local est bien entendu Andy Murray, double vainqueur du tournoi et tenant du titre.

Il signe des autographes partout, vraiment partout…

 

Il est également supporté par la princesse Kate Middleton, présente dans la loge royale pour l’entrée en lice de l’Ecossais.

 

Un Murray déjà très en jambes.

Côté vie privée, on a aussi appris ces derniers jours qu’il allait être bientôt papa pour la deuxième fois.

 

Congrat’s!

2- Roger Federer (-1)

Murray doit néanmoins partager le cœur du public londonien avec Roger Federer, dont les entrées sur le court provoquent quasiment l’hystérie.

L’homme aux sept victoires à Wimbledon -dont la dernière en 2012- continue d’entretenir sa légende à coups de records battus et consolidés.

 

Pour le plaisir, le 10 000e ace de sa carrière en vidéo.

3- Caroline Wozniacki (NE)

Pour le plaisir des yeux, Caroline Wozniacki reste l’une des joueuses des plus médiatiques du circuit. Aimée du public et des photographes de mode.

 

Pour ses fans éperdument amoureux, une mauvaise nouvelle néanmoins : la Danoise n’est plus un cœur à prendre puisqu’elle file le parfait amour avec David Lee, joueur de basket membre des San Antonio Spurs.

 

Côté tennis, débuts à Wimbledon réussis avec une première victoire sur Timea Babos en entame de tournoi.

4- Mandy Minella (NE)

 

La perf’ du premier tour chez les filles est signées Mandy Minella, engagée dans le tournoi... alors qu'elle est enceinte de quatre mois ! Une excuse valable qui explique sa défaite sèche en deux petits sets face à Francesca Schiavone. Et maintenant, repos!

 

La Luxembourgeoise a reçu les félicitations des organisateurs de l’US Open, un tournoi qu’elle va donc devoir manquer cette année…

 

5- Serena Williams (NE)

Jouer enceinte, c’est ce que continue à faire Serena Williams, bien que l’accouchement est pour très bientôt maintenant.

L’Américaine continue en tout cas de faire parler d’elle en montrant sa plastique de femme épanouie pour le magazine Vanity Fair.

 

6- Venus Williams (NE)

Pour la grande sœur en revanche, les temps sont durs. Jugée responsable d’un accident de la route survenu en juin en Floride qui a causé la mort d’une personne âgée, l’Américaine s’est vu rappeler cet événement en conférence de presse après sa victoire du premier tour contre la Belge Mertens.

Elle a craqué émotionnellement mais a vite pu retrouver ses esprits pour écarter au deuxième tour la Chinoise Qiang Wang.

7- Dustin Brown (NE)

Le coup de génie de ce début de tournoi est signé de l’inévitable Dustin Brown, qui vole -littéralement- au-dessus de gazon londonien pour conclure l’échange.

The floor is lava!

8- Rafael Nadal (+6)

Le roi de la terre battue peut-il redevenir l’empereur du tennis et conquérir toutes les surfaces ? En tout cas, le récent vainqueur de Roland-Garros est à Wimbledon pour jouer la gagne.

Nadal a déjà remporté le tournoi londonien par deux fois en 2008 et 2010. Et a priori, il a retrouvé en 2017 de très bonnes sensations sur gazon.

9- Novak Djokovic (-)

Quant au quatrième larron, il a débarqué à Londres plutôt sereinement, rassuré certainement par sa récente victoire à Eastbourne pour un premier trophée soulevé depuis janvier et le Qatar Open.

Le Serbe est bien entouré. Un staff au sein duquel figure toujours Andre Agassi, conseiller en chef de l’ancien numéro 1 mondial.

10- Jack Sock (NE)

L’affaire de « serviette gate » : alors qu’il venait de gagner son premier match du tournoi contre le qualifié chilien Garin, Jack Sock a lancé une de ses serviettes en direction d’un jeune fan la réclamant dans le public. C’était sans compter l’intervention d’un monsieur d’un certain âge qui a arraché des mains le précieux sésame pour s’en emparer.

Un vol qui a ému la tête de série n°17. Son appel pour récompenser le gamin en question a eu un écho jusque chez les autres tournois du Grand Chelem.

 

 

On espère que le jeune fan a une grande commode pour ranger toutes les serviettes qu’il va recevoir…

11- Emma Stone (NE)

Un peu de cinéma avec la sortie récente de la bande annonce de Battle of the sexes, l’histoire vraie de la confrontation entre Billie Jean King et Bobby Riggs en 1973.

Ils ont de l’allure Emma Stone et Steve Carell dans les rôles titres, non ?

En tout cas Billie Jean King a l’air d’apprécier, et se charge herself de la promotion.

12- Jelena Ostapenko (NE)

Devinez qui est aussi présente à Londres ? Jelena Ostapenko, la vainqueur surprise de Roland-Garros, plus rayonnante que jamais.

L’espiègle Lettonne se sait maintenant très attendue. Elle a en tout cas fait mieux à Wimbledon que ses performances précédentes en se hissant –difficilement- au troisième tour. En attendant mieux ?

13- Aga Radwanska (NE)

Dans un tableau féminin très ouvert, Radwanska est une sérieuse outsider pour la victoire finale. La Polonaise se prépare en dégustant des viennoiseries de chez elle.

Finaliste à Wimbledon en 2012, elle a eu l’honneur de rencontrer la princesse Kate Middleton lorsque celle-ci est venue pour une petite visite en début de semaine.

La classe.

14- Nick Kyrgios (NE)

À Londres, Kyrgios est très populaire.

 

Lui a choisi son camp en tout cas en revêtant la tunique du club de football de Tottenham.

Un geste relayé par les Spurs

Petit souci néanmoins : blessé, l’Australien a été contraint à l’abandon dès le premier tour face au Français Pierre-Hugues Herbert.

C’est moche.

15- Daniil Medvedev (NE)

Moche aussi, l’attitude de Daniil Medvedev. Le tombeur surprise de Stanislas Wawrinka au premier tour a moyennement apprécié de se faire sortir ensuite par le Belge Ruben Bemelmans. Alors, il a passé sa frustration sur l’arbitre Mariana Alves en lançant au pied de sa chaise quelques pièces de monnaie.

 

 

Une attitude évidemment condamnable. Et condamnée de 15 000 dollars d’amende par la commission de discipline de Wimbledon. On préférera retenir sa perf’ face à Wawrinka, en espérant qu’il apprenne aussi à perdre en champion.

Sorties : Azarenka, Kvitova, Becker, Thiem, Paire, Sevastova, Cibulkova, Lopez, Hunt.

 

Article rédigé par

Par Régis Delanoë

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?