Accueil Mag Article

Federer profite du circuit à deux vitesses

Si Roland-Garros a achevé de prouver que Rafa est l’homme le plus fort sur terre battue que le tennis ait connu, ce Wimbledon finira peut-être de prouver que Federer est son pendant sur herbe.

Je n'en veux pas à Roger Federer.

Ce n'est pas lui le fautif. Finalement, il aurait tort de s'en priver. Moi aussi, si je pouvais zapper un tiers de mon année de travail pour le même résultat, je le ferais. 

Ça n'a échappé à personne que Roger Federer a fait une croix sur la saison de terre battue européenne cette année. Quand ils ont fait l'appel à Monte-Carlo, Madrid, Rome et Roland-Garros, le nom Federer   a toujours été suivi d'un silence gênant. C'est un luxe que le règlement autorise aux «  vieux  » comme Rodge. Rappelons-le  : Madrid et Rome sont des tournois «  obligatoires  ». Ouaif. Visiblement, pas tant que ça. Après, arriver à Roland-Garros sans aucun tournoi de préparation sur terre battue n'est pas très stratégique. Autant dire que Clémentine, Fred ou Vincent ne s'y essaieraient pas. Ce que je trouve un peu triste, c'est que le fait de zapper volontairement un Grand Chelem ne pose aucun souci à Federer. Et ce qui me gêne carrément, c'est ce circuit à deux vitesses. Pourquoi sur la deuxième moitié de saison, certains joueurs se blessent-ils ou n'ont-ils pas les résultats qu'ils attendent ? Parce qu'ils ont deux mois de tennis sur terre dans les cannes. La terre battue est la surface la plus physique. Elle est plus douce pour les articulations mais les points sont plus longs et donc les matchs aussi, sauf ceux de Rafa bien évidemment. Alors quand Federer affichera une forme olympique avec 38° et 95% d'humidité sous le cagnard new-yorkais en fin d'été, ce que je lui souhaite, il ne faudra pas s'étonner. Pendant que Nadal enchaînait les fessées sur l'ocre, il faisait quoi Fed  ? Je ne sais pas exactement, mais ce dont je suis sûr, c'est qu'il ne tapait pas sur terre.

 

Je suis déçu qu'il ai perdu d'entrée à Stuttgart, a fortiori devant Tommy Haas, un gars que je n'apprécie pas vraiment. Mais quelque part, c'est justice. D'ailleurs, et je risque de choquer les Federeriens purs et durs, j'espère qu'il ne va pas gagner Wimbledon car, à mes yeux, ce ne serait pas juste. Pour finir, un petit clin d'oeil au passé. Il m'est arrivé de faire remarquer, un jour, que j’espérais que le Suisse, suite à une défaite d'entrée sur un tournoi de catégorie 250, avait rendu la garantie. Cela m'avait valu moult critiques/insultes, mais tant pis je m'y relance  : j'espère que tu as rendu la garantie Rodge … Oups, I did it again.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?