Accueil Mag Article

Djoko, retour gagnant ?

Un certain Agassi en coach, une bonne connexion avec les ramasseurs de balle, une popularité intacte avec le public et un tennis de haut niveau : et si on avait retrouvé le vrai Novak Djokovic ?

Un certain Agassi en coach, une bonne connexion avec les ramasseurs de balle, une popularité intacte avec le public et un tennis de haut niveau : et si on avait retrouvé le vrai Novak Djokovic? En ce début de quinzaine parisienne en tout cas, le Serbe occupe la première place de notre classement, devant notre coup de cœur Bethanie Mattek-Sands et la meilleure espoir tricolore Kristina Mladenovic.

 

1- Novak Djokovic (+1).

 

Grâce à son nouvel équipementier, Novak Djokovic s’est mis sur son 31 pour aborder cette quinzaine parisienne.

 

 

Un tournoi de Roland-Garros dont il est le tenant du titre, rappelons-le. Avec Garbine Muguruza, vainqueur 2016 du tournoi féminin, ils ont même apporté leur soutien à la candidature de Paris aux JO de 2024.

 

 

Un Djoko toujours aussi populaire dans les travées de la Porte d’Auteuil.

 

 

Le Serbe semble retrouver de l’enthousiasme et un niveau de tennis plus conforme à ce qu’on attend de lui. En clair, il avoine.

 

 

Il a aussi régalé les ramasseurs de balles, comme l’an passé, du temps où il était injouable.

 

 

L’apport d’Agassi, son nouveau coach, semble déjà porter ses fruits.

 

 

Un Agassi qui, nous ne résistons pas, possède une merveilleuse photo de profil sur Twitter.

 

 

Collector !

 

2- Bethanie Mattek-Sands (NE).

 

On l’avoue, on kiffe beaucoup Bethanie Mattek-Sands, la délurée Américaine au style complètement fou.

 

 

 

Et attention, ce n’est pas que du paraître, l’Américaine affiche un vrai bon niveau sur terre battue.

 

Insérer photo 10 Mattek

 

Bethanie, c’est la bonne copine du circuit, que ce soit avec sa partenaire de double Lucie Safarova ou avec son pote Grigor Dimitrov.

 

 

 

Le tennis plaisir comme on l’aime.

 

3- Kristina Mladenovic (NE).

 

Contreperformances en série, éliminations précoces, polémiques peu reluisantes : le tennis français tire un peu la tronche à domicile en ce début de quinzaine. Heureusement, il y a quelques rayons de soleil et Kristina Mladenovic fait tout pour redorer le blason tricolore.

 

 

Gênée au dos et nerveuse, allant jusqu’à longuement contester une décision de l’arbitre – donnant lieu à une scène inhabituelle – « Kiki » a retrouvé de la confiance et de la sérénité lors du deuxième tour. De bon augure.

 

 

Elle est désormais clairement la tête de gondole du tennis féminin français.

 

 

De quoi lui assurer de bénéficier de sparring partner de luxe !

 

 

4- Gaël Monfils (NE).

 

Du côté des Français, c’est Monfils qui semble le plus à même d’aller loin durant cette quinzaine avec déjà deux tours passés. En tout cas, il reste le joueur le plus spectaculaire du circuit, avec ces points de fou gagnés lors de son entrée en lice face à un autre showman, Dustin Brown.

 

 

Que c’est beau…

 

5- Jo-Wilfried Tsonga (+2).

 

Beaucoup moins beau en revanche, le tournoi de Tsonga, qui s’est terminé beaucoup trop prématurément, dès le premier tour, face à un inconnu argentin. Et ce malgré quelques fulgurances…


 

Du coup, rétrospectivement, cette photo postée sur les réseaux sociaux peu avant son élimination a quelque chose de cocasse…

 

 

Elle a forcément été pas mal détournée depuis.

 

 

Voilà comment peut naître un mème.

 

6- Nikoloz Basilashvili (NE).

 

Des deux partenaires d’entraînement, c’est finalement Basilashvili qui va le plus loin durant ce tournoi parisien.

 

 

Il faut dire que le Géorgien envoie sévère.

 

 

Et qu’il arbore un style à la Jack Sparrow qui ne passe pas inaperçu !

 

 

7- Rafael Nadal (+1).

 

Depuis le temps qu’il foule la terre ocre parisienne, on a vu Rafael Nadal revêtu de tenues de toutes les couleurs. Cette année, c’est dans un seyant bleu qu’il va tenter d’aller chercher son dixième titre à Roland-Garros.

 

 

Avec le soutien de Kévin Trapp, le gardien du PSG.

 

 

En ce début de tournoi, il impressionne en tout cas, se montrant expéditif et s’amusant avec ses proies.


 

8- Andy Murray (NE).

 

Pour Murray en revanche, c’est un poil plus compliqué comme entame, même s’il montre qu’il n’est pas encore numéro 1 mondial pour rien.

 

 

Pour l’instant, on l’a surtout vu prendre de la hauteur sur les toits de Paris, pour une spectaculaire séance photos en compagnie d’un partenaire d’équipementier, le judoka Teddy Rinner.

 

 

 

9- Marcel Granollers (NE).

 

Le coup le plus étonnant du début de la quinzaine est assurément pour Marcel Granollers, qui est parvenu à gagner un échange avec une balle contournant largement le filet. Une rareté.

 

 

Cela dit, cela n’a pas empêché Djokovic de s’imposer dans ce match.

 

10- Borna Coric (NE).

 

Pour Coric, le séjour parisien avait plutôt bien débuté.

 

 

Jusqu’à ce que le Croate se heurte au mur américain Steve Johnson au deuxième tour du tournoi. Et là, c’est le drame.

 

 

Un craquage bien bien fou…

 

11- Garbine Muguruza (NE).

 

Il s’en passe de belles aussi pendant les matchs de Garbine Muguruza, avec notamment cette chute d’un arbitre.

 

 

Mais aussi, bien sûr, du beau tennis.

 

?

 

Il ne faut pas oublier que l’Espagnole est tenante du titre à Paris.

 

 

Et qu’elle est une spécialiste de la terre battue.

 

 

C’est bon de la voir de nouveau performante et conquérante après douze derniers mois globalement décevants.

 

 

12- Petra Kvitova (NE).

 

Un retour qui fait encore plus plaisir, c’est celui de Petra Kvitova, éloignée des courts pendant de longs mois après qu’un cambriolage à son domicile ait mal tourné.

 

 

La Tchèque a remporté un match avant de s’incliner au deuxième tour face à Mattek-Sands. Une défaite qui n’a en rien voilé son joli sourire.

 

 

13- Juan Martin Del Potro (+1).

 

Retour, suite : Juan Martin Del Potro, aka « le meilleur d’entre tous », en tout cas le plus sympa, a été le premier soutien de son adversaire Nicola Almagro, quand ce dernier a complètement craqué après été contraint d’abandonner. Et il faut dire que l’Espagnol en avait bien besoin…

 

 

<3 On trinque, Del Po ?

 

 

14- Nick Kyrgios (NE).

 

Kyrgios avait l’air bien parti dans cette quinzaine parisienne, heureux et à l’aise sur la terre battue.

 

 

Et puis en fait non. Sortie sans gloire et non sans haine de sa raquette, éliminé dès le deuxième tour. C’est le géant sud-africain Kevin Anderson qui l’a énervé. À l’année prochaine Nick. Mais calme-toi un peu quand même…

 

 

15- Dominic Thiem (NE).

 

Un dernier « hot shot » pour la route ? Cet échange de mammouths entre Dominic Thiem et Bernard Tomic.


Et si l’Autrichien était l’outsider de cette quinzaine, hein ?

 

 

Sorties :

 

Zverev, Federer, Svitolina, Sharapova, Hantuchova, Goffin, Monaco, Fujiwara, Mannarino

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?