Accueil Mag Article

Numéros 1 portés disparus

Chaque semaine, wearetennis.com propose à de vrais fans de devenir journaliste. Si vous être passionnés de tennis et que vous avez des idées originales à partager sur le mag We Are Tennis, contactez-nous sur wearetennis@bnpparibas.com

Par Constance @JeuSetMaths

Paroles de fans

Chaque semaine, wearetennis.com propose à de vrais fans de devenir journaliste.

Si vous êtes passionnés de tennis et que vous avez des idées originales à partager sur le mag We Are Tennis, contactez-nous sur wearetennis@bnpparibas.com

 

A nouveaux réunis à la tête du classement mondial, Angelique Kerber et Andy Murray trainent ce classement comme un boulet depuis quelques mois. Retour sur leur début de saison délicat en 5 chiffres.

 

1

La saison est bien avancée : 53 tournois ont déjà trouvé vainqueur à leur coupe. Pourtant les favoris sont souvent bousculés. Et Angelique Kerber et Andy Murray sont les premières victimes de ce cataclysme sportif. Un simple titre en ATP 250 pour Andy Murray et c’est tout. Le mal est peut-être même encore plus profond : les deux joueurs n’ont rallié les demi-finales que de 29% des tournois qu’ils ont disputés en 2017. Contre 64% la saison passée.

Andy Murray

 

11/12

Avec respectivement 1328 et 1200 points dans la besace, les leaders des classements WTA et ATP font bien pâle figure à la Race. A ce classement, Angelique Kerber pointe à la 12ème place. Et la 11ème place d’Andy Murray n’est pas plus flamboyante. Pourtant, auteurs d’un début de saison mitigé en 2016, ils auraient pu profiter de ces premiers mois pour engranger des points. Il n’en est rien.

 

7

Avec 83% de victoires (19/23) face aux joueuses classées au-delà de la 20ème place mondiale, Angelique Kerber affiche un bilan respectable en ce début de saison. Mais face aux meilleures joueuses mondiales, l’allemande vit une véritable traversée du désert en 2017. A sept reprises, elle a été confrontée à des joueuses membres du top 20. A sept reprises, elle s’est inclinée.

 

63/73

Angelique Kerber et Andy Murray avaient clôturé l’exercice 2016 avec un ratio respectivement de 78% et 90% de victoires. La donne est légèrement différente cette année. Les deux joueurs manquent cruellement de constance et leur ratio de victoires a pris un sacré coup sur la tête (de raquette) : Angelique Kerber n’a remporté « que » 63% des matchs qu’elle a disputés en 2017. Andy Murray, quant à lui, pointe à 73% de victoires.

 

0

Lors des saisons 2015 et 2016, Andy Murray s’était révélé, disputant pas moins de 19 demi-finales sur les 24 Grands Chelem et Masters 1000 auxquels il avait pris part. Etre monté si haut rend la chute encore plus douloureuse pour l’écossais : en 2017 il a été éliminé avant les quarts de finales des quatre grands tournois qu’il a disputés. Toujours battu par des joueurs non-membres du top 20.

@JeuSetMaths

Article rédigé par

We Are Tennis

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?