Accueil Mag Article

Rafael Nadal, la decima flamboyante

La saison 2017 de terre battue commence comme attendue : par une victoire de Nadal à Monte Carlo, sa dixième en carrière, avec un niveau de jeu proche de la perfection. De quoi occuper la première place de notre classement de la semaine.

La saison 2017 de terre battue commence comme attendue : par une victoire de Nadal à Monte Carlo, sa dixième en carrière, avec un niveau de jeu proche de la perfection. De quoi occuper la première place de notre classement de la semaine, devant Serena Williams qui a annoncé sa grossesse et Maria Sharapova qui fait son grand retour sur le circuit WTA.

 

1- Rafael Nadal (+5).

 

Rafael Nadal a idéalement lancé sa saison sur terre battue, sa surface de prédilection.


À Monaco, l’Espagnol a affiché un niveau de jeu impressionnant, jusqu’à la finale disputée face à son compatriote Albert Ramos Vinolas.

 

 

 

Sans contestation possible, il enlève le premier titre majeur en jeu cette saison sur terre battue.

 

 

 

Une habitude : il s’agit de sa dixième victoire à Monte Carlo. Une decima symbolique qui le fait entrer encore un peu plus dans la légende de cette surface.


 

2- Serena Williams (+10).

 

Sur Instagram ces derniers jours, Serena Williams se la jouait énigmatique.

 

 

 

En fait, elle n’a pas laissé trop de suspense en annonçant elle-même sa future grossesse.

 

 

Du coup la voici au repos pour un moment.

 

 

Un éloignement définitif du circuit ? Non, assure son entourage, qui annonce que si l’Américaine fait une croix sur la saison 2017, elle ne renonce pas à sa carrière de joueuse et espère faire son retour l’an prochain.

 

3- Maria Sharapova (NE).

 

Un retour imminent celui-ci : Maria Sharapova, quinze mois après le début de sa suspension. Un dernier entraînement…


 

Et voilà la Russe en partance pour Stuttgart, le premier tournoi à lui avoir accordé une wild-card.

 

 

Pour le reste de sa saison, c’est au bon vouloir des organisateurs des différents tournois. L’annonce du forfait de Serena Williams pourrait lui être profitable, notamment pour Roland Garros où son invitation est toujours à l’étude.

 

 

 

4- Viktoria Azarenka (NE).

 

Le retour à la compétition de Viktoria Azarenka est lui aussi pour bientôt. En attendant, elle s’entraîne dur.

 

 

Un retour après grossesse qui va faire plaisir à ses fans…

 

 

…et à ses compatriotes, la Biélorussie s’étant d’ailleurs qualifiée ce week-end pour la finale de la Fed Cup par BNP Paribas avec les encouragements de sa leader.

 

 

Le premier tournoi qu’elle doit théoriquement disputer cette saison est celui de Stanford fin juillet.

 

5- Novak Djokovic (/).

 

À Monte Carlo, Novak Djokovic est chez lui. Il peut aller disputer le tournoi à vélo…

 

 

…et en profiter aussi pour supporter l’équipe de foot locale, en pleine épopée en Ligue des Champions…

 

 

Sur terre battue, le Serbe a montré quelques fulgurances…

 

 

…mais pas suffisamment pour éviter la chute. Au sens littéral du terme.

 

 

Une défaite dès les quarts de finale face à David Goffin qui pose encore question : mais nom d’une pipe, quand reverra-t-on Djoko à son meilleur niveau ?

 

 

6- Andy Murray (-5).

 

Que dire aussi des difficultés actuelles du numéro 1 mondial ? Bon, il faut dire que l’Ecossais a des circonstances atténuantes, puisqu’il a fait son retour à Monte Carlo sa blessure au coude à peine soignée.

 

 

Résultat : une sortie de tableau prématurée mais malheureusement prévisible, ce qui n’empêche pas les organisateurs du tournoi d’Estoril d’espérer sa venue. Dans une vidéo, Murray se fait draguer d’une manière bien fun.

 

 

7- Lucas Pouille (NE).

 

Ces contre-performances de certaines stars du circuit permettent en tout cas à des petits jeunes de faire leur trou en ce moment. C’est le cas notamment de Lucas Pouille, très performant la semaine dernière sur terre.

 

 

Le Français s’est hissé jusqu’en demi-finale d’un Masters 1000 pour la deuxième fois de sa carrière.

 

 

C’est madame qui doit être fière.

 

 

8- David Goffin (NE).

 

Un autre qui en profite, c’est David Goffin, tombeur de Novak Djokovic, rien que ça.

 

 

Le Belge prend de l’assurance, et pas seulement raquette en main. Quand il n’est pas d’accord avec l’arbitre, il n’hésite pas à le faire savoir, comme en atteste ce moment étonnant capté par les caméras du tournoi monégasque.

 

 

9- Kyle Edmund (NE).

 

Si Kyle Edmund n’a pas créé l’exploit de sortir le futur vainqueur du tournoi Rafael Nadal, il n’en était pas si loin pourtant, avec un niveau de jeu plutôt impressionnant.

 

 

Résultat, même un pigeon a voulu s’incruster pour suivre le match !

 

 

Voilà qui change des iguanes de Miami…

 

10- Frances Tiafoe (NE).

 

Petit détour en Floride justement pour la vidéo de la semaine, incontestablement : un ébat sexuel particulièrement intense qui a eu lieu en plein pendant le match de Frances Tiafoe lors du tournoi de Sarasota, ce qui a eu l’air de bien amuser le jeune Américain.

 

 

Un Tiafoe qui, au passage, affiche un niveau de jeu en progrès constant. Il a d’ailleurs remporté le tournoi face à son compatriote Tennys (oui, « Tennys ») Sandgren.

 

 

11- Kristina Mladenovic (NE).

 

Belle performance également et soulagement pour l’équipe française de Fed Cup par BNP Paribas. Malgré la tourmente crée par le refus de Garcia, elle s’est ressoudée autour de sa leader Kristina Mladenovic.

 

 

Une Mladenovic qui a assumé ce rôle en gagnant ses deux points en simple avec autorité, dont celui de la gagne face à une modeste formation espagnole. La France se maintient ainsi dans le groupe mondial.

 

 

12- Dominika Cibulkova (+2).

 

Contre-performance en revanche pour les Slovaques de Cibulkova, battues à domicile par les Pays-Bas et qui sont reléguées en deuxième division.

 

 

Une Cibulkova toujours au top de la mode… ou pas. Les goûts et les couleurs…

 

 

 

Elle n’a en tout cas disputé aucun match de ce week-end de Fed Cup par BNP Paribas. La faute à ce bras dans le plâtre ?

 

 

13- Johanna Konta (NE).

 

La polémique de la semaine concerne le match qui opposait la Roumanie d’Halep à la Grande-Bretagne de Konta.

 

 

À domicile, la Roumanie a mis la pression sur son adversaire et c’est le capitaine Ilie Nastase qui a carrément dépassé les bornes avec un enchaînement de propos inacceptables contre les joueuses britanniques, mais aussi contre Serena Williams, qui n’avait rien demandé. Misogynie, racisme, tout y passé, surtout le pire.

 

 

Résultat : l’ex-terreur du circuit ATP s’est vu retirer son accréditation et pourrait subir de nouvelles sanctions. La Roumanie l’a emporté face à des Britanniques évidemment pas dans les meilleures dispositions, notamment une Johanna Konta qui n’a pas pu retenir ses larmes.

 

 

14- Benoit Paire (NE).

 

Encore une polémique pour Benoit Paire, la tête bien basse à Monaco.

 

 

Le Français s’est agacé de son niveau de jeu face à Tommy Haas, n’hésitant pas à lancer tout haut quelques propos déplacés à l’encontre du vétéran du circuit.

 

 

La sanction est tombée : défaite logique d’entrée du tournoi. Une leçon d’humilité ?

 

 

15- Pablo Cuevas (NE).

 

L’action de la semaine ? Peut-être bien : ce coup de génie réalisé en double par Pablo Cuevas, avec un effet rétro qui fait repasser la balle de l’autre côté du filet.

 

 

Cuevas qui, associé à l’Indien Bopanna, remporte d’ailleurs le tournoi face à la paire espagnole Feliciano Lopez/Marc Lopez.

 

 

Sorties :

 

Federer, Garcia, Kyrgios, Dimitrov, Verdasco, Wozniacki, Kerber, Brown

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?