Accueil Mag Article

Ma semaine dernière

Voici ce que j'ai retenu de la semaine dernière. Du bon, du moins bon, un point de folie, ce qui m'a gonflé etc ...

Ça m'plaît  : L'enthousiasme de l'équipe de France
J'espère que ce qu'a accompli l'équipe de France à Rouen face à la Grande-Bretagne va faire taire tout le monde. Il y avait de l'envie, le résultat était au bout. Des absents ont fait le déplacement pour supporter leurs coéquipiers. Yannick Noah a fait le show. Bref, que du bonheur. Alors, les médisants et les rabat-joie, camembert  !

Ça me plaît beaucoup moins : Bautista plante l'Espagne.
Pourquoi Roberto Bautista n'était-il pas à Belgrade  ? En raison d'une blessure abdominale contractée à Indian Wells  ? Mais, dans ce cas-là, comment a t-il fait pour atteindre le 3e tour de Miami (après Indian Wells) et perdre face à Federer sur deux tie-breaks  ?!? Si j'étais le président de la fédération espagnole, je le suspendrais illico  !

L’image de la semaine  : Mahut remet du parking  !
Oui je sais cette image est déjà passée en boucle, mais franchement, je ne m'en lasse pas tant elle est incroyable !

Une info comme ça  : Troicki explose Djokovic  !
Pour son tout premier tournoi, alors qu'il avait 8 ans, Novak Djokovic s'est pris une doudoune par un grand de 9 ans  : 9-0. Ce dernier s'appelle Viktor Troicki  ! C'est vrai que depuis, Novak s'est bien rattrapé  ! Sur le circuit pro, Novak a aussi perdu face à son pote Victor , mais qu'une seule fois sur 14 matches ! 

La pause arbitrale  : L'arbitrage en Serbie.
Il est de notoriété publique que l'ambiance en Coupe Davis en Serbie peut être chaude. Fort de cela, l'ITF a dépêché du lourd à Belgrade en terme d'arbitrage. En juge arbitre, il y avait l'inflexible Andreas Egli et sur la chaise, l'hyper expérimenté Carlos Ramos et la star montante de l'arbitrage, James Keothavong. Mais au final, le public de la Halle Aleksandar Nikolic a été sage comme une image. Si même les supporters Serbes ne se manifestent plus entre la première et la deuxième balle de leurs adversaires, c'est que vraiment tout fout le camp  !

Le point de la semaine  : Kyrgios n'a pas le monopole du tweener  !
Certes, l'Espagne a pris une correction face aux Serbes 3-0, mais c'est bel et bien Pablo Carreno-Busta qui a réalisé le coup de la semaine.?

J'avais envie de le dire : Djokovic donne sans compter.
Quand il est en Serbie, Novak Djokovic est ultra sollicité. La semaine dernière n'a pas fait exception à la règle. Tout le monde voulait un «  Novak moment  ». Un selfie, un autographe, un câlin, il ne peut pas faire un pas sans qu'on lui réclame quelque chose. Avec l'échéance d'un quart de finale de Coupe Davis par BNP Paribas en fin de semaine et une possible qualification en demie à l'issue, on pourrait imaginer que le numéro 2 mondial snobe un peu les siens pour se concentrer sur ses objectifs. Que néni  ! A chaque fois qu'un papier et un stylo lui étaient tendus, il signait. A chaque téléphone dégainé, il prenait la pose. Et à chaque enfant qui voulait juste lui faire un câlin, il étreignait. Novak n'a pas seulement été impeccable sur le court face à Albert Ramos, mais il a plus que fait le job en dehors. Cette disponibilité mérite amplement d'être soulignée  !

Et vous, qu'avez vous retenu de la semaine dernière  ?

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?