Accueil Mag Article

Roger Federer, le roi des neiges

Il y avait la reine des neiges, il y a désormais le roi : Roger Federer, qui profite de son retour (en grâce) chez lui en Suisse à l’occasion des championnats du monde de ski alpin. Il devance sur le podium de notre classement décalé Eugénie Bouch

Il y avait la reine des neiges, il y a désormais le roi : Roger Federer, qui profite de son retour (en grâce) chez lui en Suisse à l’occasion des championnats du monde de ski alpin. Il devance au classement la leader de la semaine passée, Eugénie Bouchard, star des réseaux sociaux et du buzz. Troisième, Maria Sharapova prépare elle aussi son come-back…

 

1- Roger Federer (+10).

 

Entré définitivement dans la légende du tennis après son spectaculaire retour au premier plan à Melbourne, Roger Federer savoure et se repose, chez lui, en Suisse. Il a profité des championnats du monde de ski alpin à Saint-Moritz pour rendre visite à une autre star du sport, l’Américaine Lindsay Vonn.

 

 

Une Lindsay Vonn que le Suisse avait déjà rencontré en 2014 à l’occasion d’un petit match exhibition.

 

 

A Saint-Moritz toujours, le roi Roger s’est fait un petit selfie avec la skieuse du Lichtenstein Tina Weirather, deuxième du Super-G lors de ces championnats du monde.

 

 

Sinon, le Suisse a aussi regardé quelques courses…


…et a été un interlocuteur privilégié des médias, évidemment.

 

 

2- Eugénie Bouchard (-1).

 

Le buzz de la semaine : à la mi-temps du Super Bowl, Eugenie Bouchard avait parié un repas avec un inconnu que les Patriots ne réussiraient pas à revenir au score face aux Falcons. C’était sans compter une énième performance XXL de Tom Brady… Résultat : pari perdu, il a bien fallu que la Canadienne reconnaisse sa défaite et demande au petit chanceux où il habitait pour payer son resto…

 

 

En tout cas, on ne l’y reprendra plus : pour les Grammy cette fois, elle ne s’est risquée à aucun pari !

 

 

Semaine après semaine, Bouchard compense ses absences des courts par une présence de plus en plus omnisciente sur les réseaux sociaux.

 

 

 

Visiblement, son léger penchant narcissique ne date pas d’hier…

 

 

Kournikova 2.0 ?

 

3- Maria Sharapova (NE).

 

En parlant du mélange des genres entre tennis, glamour et Internet, la reine en la matière reste Maria Sharapova. L’ancienne numéro 1 mondiale prépare activement son retour et le montre, nombreuses photos d’entraînement à l’appui.

 

 

 

Invitée à participer aux prochains tournois de Stuttgart et de Madrid, elle s’est entraînée avec Haas.

 

 

La Russe est prête à marcher de nouveau sur le circuit WTA.

 

 

4- Novak Djokovic (+4).

 

Après sa déconvenue de Melbourne, faisant suite à une fin de saison 2016 difficile, Djoko continue de soigner ses maux. Il s’est accordé quelques jours off pour pratiquer un peu de ski.

 

 

Il a aussi rencontré un compatriote avec beaucoup de cheveux.

 

 

Surtout, la presse people croit savoir que le Serbe va être papa pour la deuxième fois, l’heureux évènement devant avoir lieu en août ou septembre prochain. De quoi vraiment retrouver le moral.

 

5- Ekaterina Bychkova (NE).

 

La première polémique de la semaine concerne la quasi inconnue Ekaterina Bychkova, zéro titre au compteur depuis 2000, une 66e place WTA comme meilleure classement, qui s’est permis quelques indiscrétions très osées en interview. Elles concernent, entre autres, les préférences sexuelles de quelques-unes de ses adversaires ou le penchant de Stan Wawrinka pour la fête. Pas la manière la plus classe de sortir de l’ombre…


6- Andrea Petkovic (NE).

 

L’autre grosse polémique de la semaine concerne l’affrontement de Fed Cup par BNP Paribas entre les Etats-Unis et l’équipe d’Allemagne. Qui avait pourtant été bien reçue – avec les traditionnels colliers de fleurs – sur l’île d’Hawaii.

 

 

Sauf qu’au moment des hymnes, c’est la version nazie qui a été interprétée pour l’Allemagne. Un sérieux couac qui a fortement déplu à la très émotive Andrea Petkovic.


Elle s’est fendue d’un communiqué pour évoquer la « honte totale » et « l’affront » subi, « la pire chose que j’ai jamais vécue ».

 

 

En prime, l’Allemagne s’est fait sèchement sortir de la compétition par l’équipe américaine…

 

7- Barbora Strycova (NE).

 

En Fed Cup par BNP Paribas, mieux vaut retenir la bonne humeur de l’équipe tchèque, toujours aussi redoutable et tombeuse de l’Espagne 3-2 à domicile.

 

 

 

Avec une Strycova en grande forme.

 

 

8- Timea Bascinszky (NE).

 

A Genève, c’est la Suisse qui s’est imposée dans un climat tendu, face à la France de Yannick Noah.

 

 

Bascinszky a été la leader de cette équipe suisse, avec un bilan parfait de deux victoires en simple et une en double en compagnie de l’éternelle Martina Hingis.

 

 

9- Victor Estrella Burgos (NE).

 

L’exploit improbable de la semaine concerne le circuit masculin et cette troisième victoire de suite obtenue par Victor Estrella Burgos au tournoi de Quito. Ce sont les trois seuls titres ATP du Dominicain en carrière !

 

 

Très quelconque le reste de la saison, Estrella Burgos se transcende à chaque rendez-vous en Equateur, ce qui fait la fierté de son pays.

 

 

Il n’aurait pas un petit air de Hristo Stoichkov sur cette photo ?

 

10- Grigor Dimitrov (+2).

 

Chez lui à Sofia, Dimitrov était très attendu. Il n’a pas failli à sa mission et s’impose difficilement en finale du tournoi face à David Goffin.

 

 

 

Une belle histoire qui doit forcément permettre au Bulgare d’accroitre encore un peu plus sa popularité au pays.

 

 

Dimitrov effectue en tout cas un début de saison 2017 très prometteur.

 

11- Alexander Zverev (NE).

 

A l’Open Sud de France de Montpellier, c’est Alexander Zverev le maître : vainqueur en simple et en double avec son grand frère Mischa !

 

 

Résultat : le petit prince du tennis progresse encore au classement et s’installe dans le top 20. En attendant le top 10 d’ici la fin de saison ?


12- Vasek Pospisil (NE).

 

Pour Pospisil, pas de titre cette semaine, avec une défaite en finale du Challenger de San Francisco…

 

 

Mais le « hot shot » de la semaine est pour le Canadien, avec un incroyable travail de fond de court conclu magistralement.

 

 

A montrer dans toutes les écoles de tennis.

 

13- Fabio Fognini (NE).

 

Fognini + Maradona = cœur

 

 

L’Italien, héros des siens en Coupe Davis par BNP Paribas il y a quelques jours, semble vraiment se plaire en Argentine.

 

 

Il sera l’une des têtes d’affiche du tournoi de Buenos Aires, avec le Japonais Kei Nishikori, notamment.

 

 

14- Rafael Nadal (-1).

 

Cette semaine, Rafa Nadal a fait un peu de pub pour son équipementier. Normal.

 

 

Surtout, il se murmure qu’il devrait cesser sa collaboration avec son oncle et entraîneur de toujours Toni Nadal…

 

 

Une page se tourne. Et pour la prochaine ? L’Espagnol, fan du Real, a déclaré à la presse qu’il s’imaginerait bien devenir un jour président du club madrilène !

 

 

15- Serena Williams (-1).

 

Un peu de pub.

 

 

Un peu de détente.

 

 

Un peu d’entraînement.

 

 

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour la numéro 1 mondiale Serena Williams, qui prépare sereinement les prochaines échéances de la saison.

 

Sorties :

 

Shapovalov, Svitolina, Mladenovic, Berlocq, Kyrgios, Darcis, Sock, Fritz

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?