Accueil Mag Article

Rafael Nadal bien au rendez-vous !

Certains peuvent penser que Rafael Nadal a manqué son premier grand rendez-vous. Tout est question de perspective.

Après avoir suivi la défaite de Rafael Nadal face à Milos Raonic, en quarts de finale du tournoi de Brisbane, j'ai vu passer un post sur notre mur Facebook, intitulé  : "Rafa Nadal rate son premier gros test".

Tout d'abord, je tiens à dire que chacun a le droit d'exprimer son opinion. Je voudrais ensuite profiter de ce post pour féliciter le Community Manager de We Are Tennis qui a des yeux partout et, je dois l'avouer, ne rate pas grand chose. Mais je me dois aussi d'être totalement en désaccord avec lui sur ce coup-là. C'est ça également la beauté de We Are Tennis  : avoir des débats internes, auxquels on invite les internautes.

Rafa a t-il vraiment manqué son premier grand rendez-vous  ? Pour moi, la réponse est clairement négative. J'ai d'ailleurs été très surpris de voir que Nadal était considéré comme favori de ce match. J'étais persuadé que Milos «  the entertainer  » Raonic allait balayer Nadal en deux sets. Que néni  ! D'ailleurs, si l'Espagnol challenge la deuxième balle de Raonic, alors qu'il mène 4-3, il sert pour le match. Un match qu'il aurait sans doute gagné, car avec le niveau mental de Nadal, il ne tremble pas lorsqu'il s'agit de servir pour le match. Ce serait un peu comme si Messi devait trembler pour tirer un penalty. Mais, avec des si …

Le résultat final vous le connaissez, mais la vérité c'est quoi  ? Très simple  : Milos Raonic est au-dessus de Rafael Nadal aujourd'hui, surtout sur une surface rapide comme à Brisbane. En plus, le Canadien était en état de grace au niveau du service avec 23 aces en 15 jeux au service. Peu de joueurs sont capables de tenir tête à Milos quand il sert de la sorte, pas plus Nadal que Murray, Djokovic ou Federer. Petite parenthèse par ailleurs pour vous annoncer une terrible nouvelle  : en 2017 Milos va gagner son premier Grand Chelem et pas son dernier  ! 

Mais revenons à des choses plus gaies sur l'état physique de Rafael Nadal. Qu'attendons-nous de lui en 2017  ? Qu'il remporte les quatre tournois du Grand Chelem et les neuf Masters 1000  ? Je ne crois pas. Par contre, le voir remporter un 10e titre à Roland-Garros en ayant dominé la saison sur terre battue, là je dis oui  ! Pour cela, il doit arriver au printemps en forme et pas carbonisé par quatre premiers mois très éprouvants. S'il atteint les quarts de finale en Australie, ça sera déjà un tournoi réussi. Mais il faut être lucide. Rafael Nadal ne sera plus jamais la boule de bowling (espagnole) qui dégomme tout sur son passage. Il doit faire très attention à son physique et être plus calculateur quant à ses objectifs. Cela étant, il n'a montré aucune gène, un très beau tennis et a rassuré beaucoup de monde quant à son niveau général. 

Alors oui, il s'est incliné sur Raonic, mais non il n'a pas manqué son rendez-vous car ce n'était pas avec Raonic qu'il avait rendez-vous mais avec la compétition et là-dessus, on ne peut pas lui reprocher grand-chose.

Vamos Rafa  !

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?