Accueil Mag Article

Nadal, la trentaine heureuse et amoureuse

Un jeu retrouvé, des performances convaincantes, des premiers tours passés sans difficulté sous les yeux amoureux de sa compagne, des sponsors qui restent fidèle : tout roule de nouveau à l’US Open pour Rafael Nadal. De quoi figurer en tête de ce

Un jeu retrouvé, des performances convaincantes, des premiers tours passés sans difficulté sous les yeux amoureux de sa compagne, des sponsors qui restent fidèle : tout roule de nouveau à l’US Open pour Rafael Nadal. De quoi figurer en tête de ce classement, devant un Gaël Monfils qui détruit tout sur son passage et une Serena Williams à domicile, en quête de record.

 

1- Rafael Nadal (NE).

 

Le discret Rafael Nadal ne montre que très peu de sa vie privée. Pourtant, en ce début d’US Open, il n’a pas hésité à s’afficher en compagnie de sa girlfriend de déjà longue date, sa compatriote Francisca « Xisca » Perello. Les deux ne se quittent plus, y compris au bord des courts.

 


 

Résultat : Nadal joue l’esprit libéré, passe les premiers tours avec facilité, toujours en trois petits sets, et retrouve du même coup la cote auprès d’un de ses fidèles sponsors, pour une nouvelle campagne de pub pour des sous-vêtements. Olé !

 

 

A New York, on a aussi vu le Majorquin en compagnie d’autres légendes du tennis, passées ou présentes, de Rod Laver à Roger Federer en passant par Bjorn Borg et John McEnroe.

 

 

S’amuser à compter le nombre de titres du Grand Chelem présent sur ce cliché doit permettre aux plus insomniaques de trouver le sommeil.

 

2- Gaël Monfils (NE).

 

Le 1er septembre, Gaël Monfils a passé un cap : il a eu 30 ans !

 

 

Pas de quoi donner un coup de vieux au Français, toujours le premier pour faire le clown pour les besoins de son équipementier.

 

 

Ou pour se taper un petit basket entre potes, avec Lucas Pouille, Nick Kyrgios et Bernard Tomic.

 

 

C’est pas à cinq que ça se pratique habituellement les gars ? En tout cas, il n’a eu besoin de personne pour détruire – vraiment ! – un panneau d’affichage en plein match sur une tentative désespérée de récupérer une balle.

 

 

 

 

Et quand les matchs sont interrompus par la pluie, pas de problème ! Faisons une pétanque sur le court, entre amis.

 

 

 

 

Le Français fait le spectacle, c’est sa spéciale…

 

3- Serena Williams (+3).

 

Ce qu’on remarque en premier sur les réseaux sociaux concernant Serena Williams, c’est ce changement d’avatar, avec un choix très eighties plutôt réussi.

 

 

Bon, c’est d’abord pour promouvoir un jeu réalisé par un de ses sponsors, une fameuse boisson énergétique. Mais l’important, c’est que l’Américaine peut dépasser le record de Steffi Graf et ses 22 titres du Grand Chelem, à l’occasion de cet US Open. Une légende, une vraie.

 

 

Niveau vestimentaire par contre, en dehors des courts, ce n’est pas toujours réussi… Cette robe avec ceinture verticale de peau, c’est… comment dire… pas vraiment une réussite.

 

 

Comme ça par contre c’est nettement mieux.

 

 

 

 

Ou encore comme ceci, entre champions, devant l’hôtel newyorkais où elle réside pendant la quinzaine, comme bon nombre de joueurs et joueuses du circuit.

 

 

4- Venus Williams (NE).

 

Grand moment aussi pour la grande sœur Williams que cet US Open 2016 : c’est pour Venus l’occasion de disputer un 72e tournoi du Grand Chelem. Un record ! Pour l’occasion, l’ainée des frangines a décidé de la jouer tenue estivale.

 

 

Elle a aussi eu droit aux honneurs du New-York Times.

 

 

De bons moments en (fin de ?) carrière, partagés à domicile avec son fils, ou plutôt son… chien. Oui, c’est elle qui le dit.

 

 

5- Ivo Karlovic (NE).

 

Record, encore : à l’occasion de son entrée en lice à New York, Ivo Karlovic s’est défait en 5 sets accrochés du Taiwanais Yen-hsun Lu, grâce à 61 aces ! Jamais personne n’avait fait mieux sur le circuit ATP. La tête de série numéro 21 aime martyriser ses adversaires autant que les balles, qui ne luis disent pas merci.

 

 

 

Pour la statue, pas besoin : le grand Ivo en a déjà trouvé une à sa taille dans la Grosse Pomme.

 

 

6- Nick Kyrgios (+2).

 

L’Australien a eu droit à la une du New-York Times Magazine, le regard perçant, embrassant sa chainette.

 

 

Pour la com’ en revanche, on repassera : très bavard sur les réseaux sociaux, il a répondu à une question sur son avenir en annonçant du tac au tac qu’en cas de victoire lors de ce Grand Chelem, il disparaitrait. Autrement dit, retraite ! On savait le bad-boy fougueux et impulsif mais pas à ce point…

 

 

En tout cas, à en juger par ce cliché, il continue à avoir une méchante cote de popularité auprès de la gente féminine.

 

 

7- Caroline Wozniacki (NE).

 

Miracle, Caroline Wozniacki sait faire autre chose que de poser tout sourire pour les photos – ce qu’elle fait très bien soit dit en passant.

 

 

Portée disparue des circuits depuis un bon moment – en se faisant sortir dès les premiers tours – la Danoise semble enfin se réveiller et retrouver son niveau de tennis, remportant un match référence au deuxième tour de l’US Open face à Kuznetsova.

 

 

De quoi rendre la Caroline Wozniacki enfant particulièrement fière de son aînée.

 

 

8- Kristina Mladenovic (NE).

 

La Française se plait à New-York rien à en redire.

 

 

Elle pose tout naturellement (ou presque) en tenue de soirée.


Ou en robe de compétition.

 

 

Elle s’affiche aussi dehors au restaurant avec ses copines de l’équipe de France de Fed Cup par BNP Paribas et sa capitaine Amélie Mauresmo.

 

 

Problème : la polémique n’est pas pour autant éteinte en France pour Kristina Mladenovic et la guerre est désormais ouverte avec la fédération. Elle et Caroline Garcia ont été suspendues suite à leur coup de gueule aux JO et risquent de ne pas pouvoir participer à la finale de Fed Cup. La réponse de Mladenovic ? Aucune importance. Ambiance…

 

9- Benoît Paire (NE).

 

L’autre exclu français se nomme Benoît Paire, auteur d’une saison complètement ratée, tant sur le plan sportif qu’au niveau de l’image. Loin de Rio, il a pourtant essayé de trouver du réconfort et l’envie de jouer auprès de ses amis du circuit et de sa compagne.

 

 

 

Mais rien n’y fait : sa cote est de plus en plus basse sur les réseaux sociaux et son niveau actuel ne lui permet pas d’aller plus loin que le deuxième tour, se faisant dominer par Marcos Baghdatis.

 

 

 

On souhaite bien du courage à son nouvel entraîneur Thierry Champion…

 

10- Bernard Tomic (NE).

 

En parlant de joueurs du circuit pour qui ça ne tourne pas toujours très rond, Bernard Tomic n’est jamais loin. Sa dernière folie ? Insulter le public derrière lui en plein match, et à plusieurs reprises.

 

 

 

Résultat, une défaite dès le premier tour contre le Bosnien Dzumhur. La tristesse…

 

11- Novak Djokovic (-8).

 

Discret ces temps-ci, le numéro 1 mondial ? Oui, un peu, moins performant sur les courts en tout cas. Mais il rayonne toujours en dehors et s’affiche en géant dans les rues de New-York, via son équipementier.

 

 

Il est aussi à la une d’un magazine serbe.

 

 

Pour ce qui est du tennis, Djokovic a évidemment un rang à tenir, un titre à défendre et un nouveau trophée du Grand Chelem à aller chercher. Pour l’instant, les premiers tours se passent plutôt tranquillement.

 

 

12- Andy Murray (-2).

 

Tout roule aussi pour ce qui est désormais l’adversaire numéro 1 de Djokovic: Andy Murray, récent champion olympique et amateur de tennis de table à ses heures perdues.

 

 

L’Ecossais a récemment ressorti une photo de lui lorsqu’il était âgé de quelques mois.

 

 

Si c’est pas trognon…

 

13- Juan Martin Del Potro (-12).

 

Qu’on se le dise : Juan Martin Del Potro est de retour.

 

 

Dans son jardin, là même où il a remporté son seul titre du Grand Chelem en 2009, il brille. On ne voit que lui, littéralement !

 

 

Après son magnifique parcours aux Jeux, il garde la cote auprès des supporters et reste en lice. Affaire à suivre…

 

14- Angelique Kerber (-9).

 

En cas de défaillance de Serena Williams à Flushing Meadows, la tête de série numéro 2 est à l’affut, prête à détrôner la reine chez elle.

 

 

Elle a le soutien de sa copine Ana Ivanovic (qui, elle, enchaîne les défaites…).

 

 

L’Allemande a aussi reçu un cadeau de son équipementier. Spoiler : une nouvelle robe ?


Sur les courts, RAS : elle a passé les deux premiers tours sans encombre.

 

15- Maria Sharapova (-11).

 

Que fait Maria Sharapova pendant tout ce temps ? Elle continue de s’entraîner, n’abandonnant pas l’idée d’un prochain retour sur le circuit WTA.

 

 

Vrai que la bannie russe a l’air encore pas mal affutée.

 

 

Et si besoin de changer de sport pour pratiquer le haut niveau, elle semble prête à troquer une raquette contre des gants de boxe.

 

 

Prends garde à toi, Estelle Mossely !

 

Sorties :

 

Bouchard, Nadal, Kuerten, Paire, Mladenovic, Cornet, Vesnina, Bascinszky, Kvitova, Wozniacki

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?