Accueil Mag Article

Avant Rio, Djokovic retrouve la banane

Retour gagnant pour Djokovic. Vainqueur à Toronto, le Serbe ne pouvait rêver meilleur timing avant d’attaquer le défi olympique à Rio. En plus, il y a rencontré Richard Branson et un mauvais sosie de Vin Diesel.

Retour gagnant pour Djokovic. Vainqueur à Toronto, le Serbe ne pouvait rêver meilleur timing avant d’attaquer le défi olympique à Rio. Au classement de la semaine, le numéro 1 mondial serbe reste incontournable et devance la star locale Eugénie Bouchard, fan de sa compatriote Céline Dion, et la très populaire Simona Halep, victorieuse à Montréal et maître ès selfies.

 

1- Novak Djokovic (-).

 

Incontournable. Indéboulonnable. Ses adversaires le pensaient déstabilisé par son raté au tournoi de Wimbledon mais Novak Djokovic a réussi un retour très solide sur le circuit en remportant le 30e Masters 1000 de sa carrière à Toronto.

 

 

Quand il est à ce niveau, il est injouable.

 

 

Djoko a aussi profité de son passage au Canada pour poser avec le PDG de Virgin, Richard Branson…

 

 

…mais aussi un sosie de Vin Diesel. Enfin, presque.

 

 

Bref, semaine parfaite pour le numéro 1 mondial, idéalement propulsé vers un des derniers défis qui lui reste encore à accomplir en carrière : décrocher l’or olympique. Les vacances avec madame lui ont vraiment fait du bien.

 

 

2- Eugénie Bouchard (NE).

 

À Montréal, la star, c’est Eugénie Bouchard. Pas encore aussi star que Céline Dion mais presque. Les deux ont l’air de bien s’entendre en tout cas.

 

 

Et Bouchard est donc fan de Céline a priori…

 

 

Chez elle au Canada, Bouchard a en tout cas régalé son public, avec des autographes à la pelle.

 

 

Avec aussi une sacrée belle abnégation sur le court pour se hisser jusqu’à un encourageant troisième tour.

 

 

 

Elle s’est aussi prêtée au jeu de la pose photo. Accompagnée.

 

 

Et toute seule, au naturel. Enfin… presque !

 

 

3- Simona Halep (NE).

 

La vraie gagnante à Montréal, c’est Simona Halep. La Roumaine a disposé de Madison Keys en finale en deux sets.

 

 

 

Visiblement, la popularité de la Roumaine outre-Atlantique est grande. Autographes, selfies… Elle s’est prêtée de bonne grâce au jeu des sollicitations de fans.

 

 

 

Il faut dire qu’avec un jeu pareil, il y a de quoi s’enthousiasmer.

 

 

4- Milos Raonic (NE).

 

Comme pour sa compatriote Eugénie Bouchard à Montréal, Milos Raonic était chez lui à Toronto. Il a pu rencontrer le maire de la ville.

 

 

Richard Branson (et une raquette vintage).

 

 

Mais aussi Connor McDavid, le hockeyeur des Edmonton Oilers.

 

 

Pour ce qui est du jeu en revanche, petite déception pour le Canadien, sorti du tournoi dès les quarts de finale. Ses fans ont quand même eu droit à un petit message sympa sur les réseaux sociaux. Et tant pis s’il ne sera pas présent pour défendre les chances de son pays aux Jeux olympiques…

 

 

5- Gaël Monfils (-3).

 

Le bourreau de Raonic en quart de finale de la Rogers Cup est un certain Gaël Monfils, encore très performant au Canada, dans la foulée de sa victoire la semaine précédente à Washington.

 

 

En revanche, le Français a fini complètement carbo en demi-finale face à Djokovic. Tant pis, il reste les habituels « hot shots » de la Monf’ à savourer encore et encore…

 

 

 

6- Denis Shapovalov (NE).

 

Au Canada, Monfils a néanmoins trouvé son maître en matière de coups complètement fous avec un autre local, Denis Shapovalov, 17 ans seulement et une audace incroyable sur un court.

 

 

 

Retenez bien son visage, vous devriez être amenés à le revoir.

 

 

7- Nick Kyrgios (-3).

 

La grosse victime de Shapovalov cette semaine a eu pour nom Nick Kyrgios. On comprend mieux sa grimace.

 

 

Il faut dire qu’actuellement, l’Australien semble plus avoir la tête à Pokemon GO qu’au tennis.

 

 

Prochain terrain de chasse de Kyrgios : le tournoi d’Atlanta, où il est visiblement très attendu.

 

 

Arrivé tôt en Géorgie, le bad boy a aussi pu s’adonner à une autre de ses passions : le basket.

 

 

Et sinon il semble que sa chère copine commence à lui manquer…

 

 

8- Grigor Dimitrov (NE).

 

Belle semaine canadienne pour Grigor Dimitrov, quart de finaliste en simple, grâce à un jeu retrouvé.

 

 

Et qui a aussi passé un tour en double avec Stan Wawrinka. La performance reste moyenne mais les deux compères ont eu l’air de bien s’entendre.

 

 

Sinon, si vous vouliez savoir à quoi ressemblait le Bulgare quand il était petit, l’intéressé a livré une jolie photo de lui dans un ensemble tricoté main du plus bel effet.

 

 

9- Stan Wawrinka (+5).

 

La bromance entre Dimitrov et Wawrinka a été l’un des moments plaisir de cette Rogers Cup 2016.

 

 

Wawrinka, plus à l’aise néanmoins en simple, a échoué aux portes de la finale, battu par Kei Nishikori.

 

 

 

Pour aller encore plus loin, il s’agirait peut-être de lâcher un peu son téléphone et de se calmer au niveau des émojis, non ?

 

 

10- Kei Nishikori (NE).

 

Et une finale de Masters 1000 pour Kei le survivant, une ! La troisième de sa carrière pour le Japonais, toutes perdues.

 

 

Plus tôt dans la saison, à Miami, Nishikori s’était aussi incliné en finale et c’était déjà face à Djokovic. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir produit un beau tennis toute la semaine.

 

 

Pas faute non plus d’avoir pu compter sur le soutien de ses fans, dont son compatriote le footballeur Tsubasa Endoh, qui évolue sous les couleurs de… Toronto.

 

 

 

En tout cas, s’il y en a un qui était content de cette nouvelle finale entre Djoko et Nishikori, c’est bien l’équipementier sportif commun aux deux joueurs.


11- Roger Federer (NE).

 

L’annonce tristesse de la semaine : saison terminée pour Roger Federer. Pas de JO, pas d’US Open, pas de Masters. De plus en plus contrarié par un physique de trentenaire bien avancé, le Suisse doit déjà donner rendez-vous à l’année prochaine.

 

 

 

S’il fait son retour en 2017, ce sera au-delà du top 10 mondial et après une saison 2016 sans soulever un trophée. On avait perdu l’habitude…

 

 

 

12- Serena Williams (-1).

 

Au rayon des champions qui vont bientôt devoir songer à leur retraite, il y a aussi Serena Williams. Pas un souci pour la numéro 1 mondiale, toujours aussi obnubilée par une autre passion : le monde de la mode.

 

 

À priori, l’Américaine profite bien de son été.

 

 

Et s’amuse à répondre au jeu des « 73 questions » de Vogue.

 

 

13- Nicole Vaidisova (NE).

 

C’est officiel: le circuit WTA compte une championne de moins, la Tchèque Nicole Vaidisova, contrainte d’arrêter sa carrière à 27 ans, à cause de blessures à répétition.

 

 

Les messages de sympathie ont été nombreux suite à son annonce. Vaidisova a apprécié et semble avoir décidé de passer quelques jours en Irlande pour digérer cette nouvelle et songer à sa reconversion.

 

 

 

Salut à toi, Nicole.

 

14- Timea Bascinszky (NE).

 

Plombés par le forfait de Federer d’ici la fin de saison, les Suisses peuvent se consoler avec la toujours souriante Timea Bascinszky, qui a officialisé sa participation aux JO en double avec l’increvable Martina Hingis, bientôt 35 ans.

 

 

Bascinszky a l’air impatiente d’en découdre à Rio. Au pire, si le tournoi de tennis se passe mal, elle pourra toujours prendre du bon temps à surfer sur la côte. La Suissesse se débrouille plutôt bien sur une planche.

 

 

 

15- Marion Bartoli (NE).

 

Une dernière bonne nouvelle pour finir la semaine : Marion Bartoli a quitté l’hôpital et a adressé un message à celles et ceux qui l’ont soutenu.

 

 

Encore, l’ex vainqueur de Wimbledon a retrouvé l’appétit.

 

 

Remplume-toi vite Marion !

 

Sorties :

 

Ivanovic, Fognini, Lopez, Lorenzi, Konta, Wickmayer, Siegemund, Muguruza, Sharapova, Nadal

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?