Accueil Mag Article

Wimbledon ouvert même le dimanche !

Le dimanche mythique dit "de repos" ne le sera pas aujourd'hui pour la quatrième fois de l'histoire de Wimbledon.

Alors comme ça on joue le premier dimanche à Wimbledon   maintenant   ?! Le «   temple   » aurait-il pris l'eau   ? Mais je ne suis pas là pour me moquer ni pour me repaître du malheur des autres. Je sais ce que c'est que de couvrir des Grands Chelems mouillés et croyez-moi, ce n'est pas drôle. Un jour oui, deux jours ok, mais le troisième, t'en as plein la casquette, alors je ne parle même pas du 7e ou du 8e.

Profitons de cette journée désormais historique -  ce n'est que la quatrième fois que le All England Club ouvre ses portes le premier dimanche - pour faire un petit cours d'histoire. 

La première fois que les grilles du temple se sont ouvertes en ce jour sacré était en 1991. Ce jour-là, certains ont fait deux kilomètres et demi de queue pour se procurer des billets. Même pas peur  ! Je vous rappelle que pour les Anglais, faire la queue est une activité en soi... Pour dix livres, ils pouvaient obtenir une place sur le court central, car c'était premier arrivé/premier servi.  

Ce jour, qui avait été baptisé le « people's day  », s'est reproduit en 1997. Ce dimanche-là, Tim Henman avait battu Paul Haarhuis 14-12 au cinquième set et avait déclaré après le match qu'il avait plus la sensation d'avoir joué à Wembley qu'à Wimbledon, tant l'ambiance était animée.

En 2004, Serena Williams avait battu Magui Serna dans une ambiance à nouveau totalement pas cacher selon les standards de Wimbledon. Ça criait, ça chantait. L'Américaine avait déclaré   : « c'était plus sympa, plus vivant et plus vrai. J'ai vraiment adoré cette atmosphère ». Serena faisait-elle de la politique  ou appréciait-elle vraiment l'ambiance survoltée d'un Wimbledon populaire et sans retenue ? On ne le saura jamais. 

Ce qu'on sait en revanche, c'est que la numéro 1 mondiale va pouvoir y regouter.
Pour la quatrième fois, Wimbledon rouvre ses portes en ce repos dominical. 22 000 billets ont été vendus en 27 minutes et 110 000 auraient pu être servis si seulement il y avait plus de places dans la Mecque du tennis. L'ambiance est garantie chaleureuse car les « peoples » en Angleterre sont loin d'être les «  peoples  » en France. Et Serena est programmée sur le Center court en deuxième match de la journée face à l'Allemande Annika Beck.

Alors que la fête commence et que la pluie s'arrête. 

 

 

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?