Accueil Mag Article

Quelle nouvelle coach pour Andy Murray ?

Après deux ans de collaboration interrompue mais plutôt fructueuse, Andy Murray et Amélie Mauresmo ont décidé de mettre fin à leur union. Ce qui laisse l'Ecossais sans coach pour les semaines à venir. Alors mesdames, qui veut prendre la place?

Après deux ans de collaboration interrompue mais plutôt fructueuse, Andy Murray et Amélie Mauresmo ont décidé de mettre fin à leur union. Ce qui laisse l'Ecossais sans coach pour les semaines à venir. Alors mesdames, qui veut prendre la place?

 

Judy Murray

 

S’il ne devait en rester qu’une, ce serait elle. Judy Murray, la cinquantaine éclatante, les mèches décolorées, a passé sa vie à suivre le rejeton dans ses exploits tennistiques. Et dispose de certains atouts pour remplir la tâche à merveille. Car en plus d'avoir l’expérience nécessaire - elle coache actuellement l’équipe de Fed Cup par BNP Paribas de Grande Bretagne - Judy n’a jamais cesser de mettre Andy dans les meilleures dispositions. Repas, lessives, bonbons spéciaux achetés chez Marks&Spencer, présence quasi-systématique en tribunes, tout est bon pour qu’Andy soit dans ses petits souliers et ne pense qu’à la balle jaune. Reste que la « Punishing mom », comme la surnomme la presse britannique, est parfois décrite comme quelque peu envahissante. Une position de coach aurait au moins le mérite de légitimer ces intrusions constantes.

 

Maria Sharapova

 

Andy est bien gentil, mais deux tournois du Grand Chelem dans l’armoire, ça ne pèse pas lourd. Et ça révèle surtout une faillite mentale constante dans les derniers instants. Dès lors, Maria Sharapova apparait comme un renfort de choix. Colérique, et donc capable de gérer l’émotif Andy, détestable, et donc à même de calmer l’arrogance de l’Ecossais, la jolie Russe pourrait insuffler ce petit plus que Murray n’a jamais eu. De toute façon, Maria n’a pas grand-chose à faire ces temps-ci, et se verrait bien tâter de la raquette à l’entraînement en attendant son retour sur les courts. En revanche, on déconseille à Andy de manger dans la même assiette. 

 

Mary Pierce

 

Depuis sa retraite en 2006, Mary Pierce est plutôt restée dans l’ombre. Et pour cause. En partant pour l’île Maurice, la finaliste de Roland-Garros 2005 a choisi les charmes des cocotiers à l’Europe urbaine. Sans toutefois définitivement abandonner le tennis. En charge des frères et sœurs Hardy (Emmanuelle et Amaury), Pierce a débuté sa formation de coach sur le tas. Mais c’est une autre raison qui pourrait la pousser à intervenir auprès du cas semi-désespéré que représente Murray : la charité. En 2014, elle déclarait : « Depuis que j'ai connu le Seigneur en 2000, ma vie a complètement changé et seulement en bien. J'ai trouvé une paix et une joie intérieures que ne me quittent jamais. C'est quelque chose que je recherchais depuis toujours. Maintenant, ma vie est entièrement consacrée au Seigneur. Tout ce que je fais, c'est pour lui, qu'il s'agisse d'un entraînement ou d'une œuvre caritative en Afrique. ». Sacrées séances en prévision pour Andy.

 

Katie Leung

 

Née à Motherwell, Ecosse, Katie Leung n’a pas que l’avantage de l’accent pour postuler au rôle de coach. Connue pour avoir interprété Cho Chang dans la saga Harry Potter, Katie pourrait ainsi mettre à profit son expérience d’élève magicienne pour améliorer certains points faibles d’Andy. Un manque d’agressivité ? Après quelques matches de Quidditch disputés face à l’attrapeuse de Serdaigle, l’affaire ne devrait plus être un problème. La seconde balle d’Andy est un peu trop ambitieuse ? Un petit coup de baguette et Andy retrouvera toute la lucidité due aux grands champions. Certes, l’apprentissage sera long. Mais en même temps, la recette magique n’existe pas.

 

Susan Boyle 

 

Mais que viendrait faire Susan Boyle dans le monde du tennis ? A priori, pas beaucoup de bien. Sauf que la gagnante mondialement célèbre de Britain’s Got Talent a un organe à revendre : sa voix. Et c’est armée d’une technique d’entrainement révolutionnaire qu’elle va donner un coup de fouet à la carrière du plus très jeune loup. Attachée à Murray pour tous ses déplacements sur le terrain, Susan permet à l’Ecossais de gagner 15km/h de moyenne et des appuis en béton. Surtout, elle agit également sur le coup de raquette de son protégé. A chaque balle courte, ou hors des limites du court, Susan pourrait se fendre d’une interprétation pleine gorge de Will Always Love You de Whitney Houston, enregistrée à 143 décibels. À terme, l’Ecossais devra juste s’habituer à s’exprimer en langage des signes. Le sacrifice des champions.

 

Par Raphaël Gaftarnik

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?