Accueil Mag Article

Dimitrov fracasse la finale

A Istanbul au TEB BNP Paribas Istanbul Open la finale s'est terminée sans se finir ...

Un match qui se termine sans se finir, c'est assez rare pour être signalé. C'est pourtant ce qu'il s'est passé hier durant la finale du TEB BNP Paribas Istanbul Open, lorsque le finaliste Grigor Dimitrov a fracassé sa raquette une fois de trop …

Dimitrov avait face à lui un joueur plus qu'à sa portée  : l'Argentin Diego Schwartzman, classé alors 87e. Certes, «  el peque  » (son surnom en référence à sa taille  : 1m70) est un joueur talentueux et spécialiste de la terre battue, qui a déjà remporté six titres challenger depuis le début de sa carrière. Mais de là à dire qu'il est une menace pour une perle aussi rare que Grigor Dimitrov, ce serait un sérieux abus de langage. C'était la première fois que ces deux_là se rencontraient en compétition et comme on pouvait le prévoir, tout roulait pour le Bulgare qui menait 7-6 5-2. Et puis patatra  ! Pris de crampes, en raison sans doute du stress à l'approche de la ligne d'arrivée, Dimitrov ne parvient pas à conclure le match et concède la deuxième manche 7-6.

Le Bulgare a pesté contre son matériel tout au long du match, cassant à plusieurs reprises son cordage. Mené 0-2 dans le troisième set, Dimitrov, ostensiblement agacé, fracasse sa raquette pour la première fois et reçoit un avertissement. Parfois, ce genre d'action permet au joueur d'évacuer la colère et de passer à autre chose en espérant retrouver son niveau. Ce n'était pas tout à fait le cas … Mené 0-40 et 0-4, Dimitrov fracasse une deuxième raquette, prend une pénalité et permet à Schwartzman de mener 5-0.

Durant ce dernier jeu à «  40 A  », Dimitrov excédé par un énième bris de cordage, décide qu'il suffit. En allant changer sa raquette en plein jeu, il prévient l'arbitre de ce qu'il va faire et fracasse la troisième, ce qui lui coûte un jeu cette fois, et donc le match.

A sa décharge, il s'est excusé pendant la cérémonie de remise de trophée auprès de sa famille, son staff et du public, qui, disons-le, s'est un peu fait voler le spectacle.

Mon "pote" David Nalbandian avait joué une finale inachevée en blessant un juge de ligne aux Queens. Je l'avais alors vivement critiqué, ce qui m'avait d'ailleurs valu une bonne vielle remontrance de votre part. Je critique moins Dimitrov car déjà, il n'a fait de mal à personne, mais en plus, il l'a fait alors qu'il était mené 0-5 sans réussir à mettre une balle dans le court. En somme, ça n'a pas changé grand chose au résultat final.

Ce que je regrette, c'est de voir Dimitrov galérer comme il le fait. Ce joueur qui a été n°8 mondial n'arrive pas à revenir. On peut se demander si son histoire d'amour avortée avec Maria Sharapova n'y est pas pour quelque chose.

En fait, je regrette surtout que Dimitrov ait volé à Diego Schwartzman la joie de fêter son tout premier titre sur le circuit principal en gagnant une balle de match. Mais bon, peut-être que les 75 880 €, ainsi que les 20 places gagnées au classement l'aideront à se «  consoler  ».

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?