Accueil Mag Article

La tornade Azarenka, le photobomb Serena Williams

La semaine de tennis a évidemment été marquée par l’épilogue du BNP Paribas Open, avec chez les filles la folle cérémonie d’après-match entre Victoria Azarenka et Serena Williams.

La semaine de tennis a évidemment été marquée par l’épilogue du BNP Paribas Open, avec chez les filles le joli duel en finale entre Victoria Azarenka et Serena Williams. Les deux finalistes se sont amusées comme des petites folles à la cérémonie d’après-match. Troisième de notre classement, le roi Djoko continue de tout rafler sur son passage, y compris le suspense…

 

1- Victoria Azarenka (+7).

 

Le plus beau sourire de la semaine est incontestablement pour Victoria Azarenka, invitée par les photographes sur les toits du court central pour immortaliser sa finale gagnée face à Serena Williams (6/4 6/4).

 

 

 

Quelques temps auparavant, la Biélorusse s’était pliée à l’exercice plus formel de la photo sur le court avec le trophée entre les mains, la vaincue du jour à ses côtés. Une figure imposée qui, on le verra plus tard, a offert un peu de fantaisie salvatrice…

 

 

Azarenka clôt là un superbe tournoi avec une première victoire sur un tournoi de majeur depuis près de trois ans.

 

 

Plus tôt cette saison, elle s’était également imposée à Brisbane. De bon augure pour la suite de la saison et une bonne nouvelle pour ses nombreux fans.

 

 

2- Serena Williams (+4).

 

Elle est certainement là, la photo de la semaine: un photobomb très exactement, avec Serena Williams venue squatter le très officiel shooting d’après-victoire d’Azarenka, laquelle a visiblement apprécié la farce.

 

 

La numéro 1 mondiale était particulièrement en forme pendant toute la durée de ce BNP Paribas Open, à l’image de ce grand écart.

 

Même pas mal. En jambes, elle l’était aussi pour quelques « hot shots » bien sentis.

 

 

 

En bonne businesswoman, Serena a également fait dans le placement produit pour présenter ses nouvelles chaussures…

 

 

3- Novak Djokovic (+1).

 

Le tennis est un sport qui se joue en face à face et à la fin, c’est Djokovic qui gagne. Largement en plus : Milos Raonic a été torché 6/2 6/0 en finale. Allez hop, au suivant !

 

 

 

En vrai, il faut quand même s’attarder sur cette nouvelle impressionnante performance du Serbe, pas vraiment inquiété durant cette quinzaine, même s’il a eu un peu de retard à l’allumage face à un qualifié lors de son entrée en lice et qu’il a dû en passer par deux tie-breaks en quart de finale pour se défaire de Tsonga. Quand on gagne tous ses jeux décisifs, c’est un signe : on a un ascendant psychologique indéniable sur ses adversaires.

 

 

Le numéro 1 mondial a néanmoins quitté le BNP Paribas Open d’Indian Wells sur une petite polémique, en déclarant après la finale que les joueurs de tennis devraient gagner plus d’argent que les joueuses car ils attirent plus de public. Pas sûr que tout le monde appréciera…

 

 

4- Roger Federer (NE).

 

Le roi est de retour ! C’est lui-même qui l’a annoncé sur Twitter dans un langage universel, celui des émoticônes : Roger Federer sera bien en lice pour le tournoi de Miami.

 

 

Un come-back qui fait très plaisir et qui sera évidemment surveillé de près. À voir maintenant si ses séances d’entraînement d’avant-tournoi vont payer.

 

 

En tout cas, le Suisse a la banane, et pas seulement sur son t-shirt.

 

 

5- Agnieszka Radwanska (+7).

 

Appelez-là « mademoiselle hot-shots, elle le mérite »

 

 

 

La Polonaise n’a pas seulement régalé ses fans au BNP Paribas Open d’Indian Wells…

 

 

…elle en a aussi profité pour s’essayer à l’exercice du commentaire TV depuis la tribune réservée aux journalistes.

 

 

 

Une future idée de reconversion ?

 

6- Milos Raonic (NE).

 

Semaine plutôt très encourageante pour le géant canadien, de retour en très grosse forme…

 

 

…et qui s’annonce de plus en plus comme un incontournable du circuit ATP, parti pour durer un bon moment encore dans le top 10. Ses supporters les plus fidèles peuvent apprécier.

 

 

Pour se hisser sur le podium, il va néanmoins falloir attendre encore un peu : Raonic termine en effet sa belle quinzaine par une gifle infligée en finale par le numéro 1 mondial Novak Djokovic.

 

 

Une leçon pour l’avenir.

 

7- David Goffin (NE).

 

Il est l’une des belles surprises de ce BNP Paribas Open : David Goffin est parvenu à se hisser pour la première fois de sa carrière en demi-finale d’un Masters 1000. Une performance à confirmer par la suite pour la tête de série numéro 15 du tournoi, finalement éliminé aux portes de la finale par Milos Raonic…

 

 

…malgré ce beau point.

 

 

Le Belge en a également profiter pour rencontrer du beau linge en sortie de court, notamment la légende Rod Laver.

 

 

Une entrevue a priori rapide mais visiblement intimidante.

 

8- Alexander Zverev (NE).

 

Révélation toujours avec la confirmation qu’on tient un futur crack du tennis en la personne d’Alexander Zverev. L’Allemand qui échoue aux portes des quarts de finale en ayant raté une balle de match pourtant incroyablement facile à conclure face à Rafael Nadal… Dommage.

 

 

Ce tournoi reste néanmoins très positif pour Zverev, qui a l’air de bien kiffer sa nouvelle vie de tennisman professionnel.

 

 

La raison de sa réussite ? Caresser des chiens. Si, si, ça a l’air de bien fonctionner !

 

 

En tout cas, les progrès du newcomer des circuits fait très plaisir à son mentor Tomas Berdych.

 

 

9- Daria Kasatkina (NE).

 

Classe biberon toujours mais du côté féminin cette fois avec le tennis russe qui s’est trouvé la possible remplaçante de Maria Sharapova : Daria Kasatkina, 18 ans seulement, qui devrait faire très bientôt son entrée dans le top 50.

 

 

Kasatkina, qui s’était déjà distinguée il y a quelques semaines à domicile à l’occasion du tournoi de Saint-Pétersbourg (demi-finaliste), s’est hissée jusqu’en quart de finale au BNP Paribas Open d’Indian Wells, dominée par Karolina Pliskova.

 

 

Une jeune espoir à suivre, assurément…

 

10- Rafael Nadal (-7).

 

L’un des moments forts de cette semaine, c’est cette rencontre insolite entre Nadal et Djokovic dans les coulisses du BNP Paribas Open d’Indian Wells. Un court mais chaleureux échange immortalisé dans les deux sens ! Buzz assuré.

 

 

 

Niveau tennis, l’Espagnol a plutôt rassuré avec une demi-finale (battu par… Djoko évidemment), une grosse forme physique…

 

 

…et quelques jolis coups.

 

 

 

S’agissant de l’extra-sportif, le recordman de victoires aux Internationaux de France a reçu le soutien d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, dans la polémique qui l’oppose à l’ancienne ministre française Roselyne Bachelot sur fond de soupçons de dopage…

 

 

11- Nick Kyrgios (-10).

 

L’actu de Kyrgios ? Oh pas grand-chose, si ce n’est tout de même une belle séance photos…

 

 

 

…au cours duquel le bad-boy s’est notamment assis sur une chaise d’arbitre. C’est assez cocasse.

 

 

Il y a aussi cette nouvelle photo de profil Twitter, toute mimi.

 

 

12- Stan Smith (NE).

 

Merci à Tommy Haas de nous avoir révélé que Stan Smith porte des Stan Smith !

 

 

Les chaussures d’Adidas rencontrent toujours un immense succès depuis leur réédition et font le bonheur des afficionados de la marque, y compris les plus illustres : le footballeur David Villa, par exemple, a reçu une paire dédicacée par l’ancien champion de tennis.

 

 

13- Angelique Kerber (NE).

 

Eliminée d’entrée au BNP Paribas Open, Angelique Kerber est tout de même restée dans le coin dire bonjour au couple le plus fameux de l’histoire du tennis : Andre Agassi et Steffi Graf.

 

 

L’Allemande s’est préparée dure pour corriger le tir, vite effacer la déception Indian Wells et repartir de l’avant à l’occasion du tournoi de Miami.

 

 

14- John Isner (NE).

 

John Isner ne s’est pas particulièrement distingué sur le court au BNP Paribas Open d’Indian Wells (4e tour, éliminé par Nishikori) mais il a profité du tournoi pour tester un casque de réalité virtuel lui permettant de se voir sur un court à la troisième personne.

 

 

L’effet doit être sacrément déstabilisant mais le potentiel de ce nouvel outil est évidemment très prometteur.

 

15- Vasek Pospisil (NE).

 

Le Canadien est parvenu jusqu’en finale du double avec Jack Sock, les deux larrons échouant à battre le duo français constitué de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut (6/3 7/6). Mais Pospisil peut se consoler : au restaurant du BNP Paribas Open, c’est le panini à son nom qui est le plus vendu !

 

 

La composition du Vasek Pospisil Chicken Panini donne effectivement très envie : poulet grillé, cheddar, tomates, bacon… Miam.

 

 

 

 

Sorties :

 

Tyson, Venus Williams, Ivanovic, Wozniacki, Verdasco, Fognini, Monfils, Cilic, Bouchard

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?