Accueil Mag Article

Wawrinka, le fluo à la mode

Sans avoir trop à forcer son talent, Stan Wawrinka et sa désormais traditionnelle tenue bariolée se sont imposés dans le tournoi le plus coté de la semaine, à Dubaï. De quoi occuper la tête du classement décalé WAT MAG.

Sans avoir trop à forcer son talent, Stan Wawrinka et sa désormais traditionnelle tenue bariolée se sont imposés dans le tournoi le plus coté de la semaine, à Dubaï. De quoi occuper la tête du classement devant le grand battu Novak Djokovic, victime d’une infection aux yeux. Troisième, la numéro 1 mondiale Serena Williams soigne déjà son après-carrière, en attendant les prochaines échéances de la saison tennistique.

 

1- Stanislas Wawrinka (NE).

 

Treizième titre en carrière, le premier à Dubaï : tel est le bilan de Stan Wawrinka à l’issue de cette semaine où il a progressivement élevé son niveau de jeu jusqu’à la finale remportée face à l’invité surprise Marcos Baghdatis (6/4 7/6).

 

 

Le Suisse a été le joueur le plus en vue de la semaine à Dubaï, et pas seulement à cause de sa tenue qui évoque un de ces sorbets qui calment les chaleurs estivales.

 

 

Niveau culinaire, Stan the man semble s’astreindre en tout cas à un régime de champion un poil moins bariolé.

 

 

Niveau excursions, il a également bien profité de son séjour à Dubaï.

 

 

Rétrospectivement, c’est au premier tour face à Stakhovsky que Wawrinka a dû le plus s’employer, avec une victoire étriquée en 3 sets, quelques jolis coups…

 

 

…mais aussi pas mal d’énervement. Sa raquette peut en témoigner…

 

 

2- Novak Djokovic (+7).

 

Tout avait bien commencé à Dubaï pour le numéro 1 mondial, qui a fêté sa 700e victoire en carrière sur le circuit ATP.

 

 

Victoire facile face à Jaziri (6/1 6/2) et traditionnels autographes avec les fans.

 

 

Djoko a même été vu en soirée s’essayer à la danse du ventre…

 

 

Et puis finalement, contre toute attente, ça a coincé et il a fallu abandonner en quart de finale face à Feliciano Lopez, alors que l’Espagnol venait de remporter le premier set (6/3). Sorti sous les sifflets, ce que le Serbe n’a pas apprécié…

 

 

…il a ensuite fallu qu’il se justifie, arguant une infection aux yeux. D’où les lunettes noires.

 

 

Il n’y aura donc pas eu de 18e tournoi consécutif remporté par Nole. Dommage, ça lui aurait permis d’égaler le record d’Ivan Lendl.

 

3- Serena Williams (NE).

 

Pas de tennis au programme pour Serena Williams mais du repos…

 

 

…la promotion de sa marque de vêtements, avec elle-même en guise de mannequin…

 

 

… de la bonne bouffe…

 

 

… des réflexions profondes dans les airs…


… et une nouvelle coupe de cheveux.

 

 

À part ça, Serena William a entamé sa 158e semaine de suite en tête du classement de la WTA. Elle est désormais à la poursuite du record de Steffi Graf et ses 186 semaines.

 

4- Roger Federer (NE).

 

Semaine de toutes les émotions pour Roger Federer, tout heureux de se montrer de retour à l’entraînement, raquette en main…

 

 

et…collants aux jambes.

 

 

Joie aussi pour lui, le supporter du FC Bâle, l’équipe suisse se qualifiant in extrémis pour les 8e de finale de la Ligue Europa au détriment de l’AS Saint-Etienne.

 

 

Et puis finalement, la tuile : il a lui-même annoncé vendredi qu’il déclarait forfait pour le BNP Paribas Open d’Indian Wells et Miami car pas encore assez remis de son opération à un genou. Pour la réapparition sur un court, ça devrait se faire à Monte-Carlo mi-avril. Pour la réapparition publique, elle a eu lieu dimanche soir aux Oscars, le Suisse étant invité par Leonardo DiCaprio…

 

 

…à qui il a porté chance.

 

5- Grigor Dimitrov (NE).

 

Dimitrov était tout heureux d’être l’une des têtes d’affiche du Mexican Open d’Acapulco.

 

 

Malheureusement, l’aventure s’est terminée précocement, dès les quarts de finale, avec un bris de raquette à la clé.

 

 

Pour se consoler, le Bulgare a néanmoins la chance d’avoir pour nouvelle compagne et désormais premier soutien la chanteuse Nicole Scherzinger, ex des Pussycat Dolls et de Lewis Hamilton.

 

 

On a connu pire fan…

 

 

6- Sloane Stephens (NE).

 

Elle est l’une des belles surprises de ce début de saison sur le circuit WTA : Sloane Stephens s’impose à Acapulco en dominant difficilement en finale la Slovaque Dominika Cibulkova (6/4 4/6 7/6).

 

 

C’est le deuxième titre cette saison pour l’Américaine, déjà vainqueur à Auckland en janvier et qui s’est visiblement bien amusée cette semaine au Mexique, se chargeant de l’animation des spectateurs.

 

 

7- Carla Suarez Navarro (NE).

 

L’autre grande vainqueur de la semaine chez les filles se nomme Carla Suarez Navarro. L’Espagnole a renversé une situation compromise pour s’imposer en finale à Dubaï face à Jelena Ostapenko (1/6 6/4 6/4).

 

 

Suarez Navarro remporte là le titre le plus prestigieux de sa carrière et sera l’une des femmes à suivre lors de la saison de terre battue. Car au niveau des déplacements sur le court, on fait difficilement mieux…

 

 

8- Dominic Thiem (NE).

 

Chez les hommes, le tube du moment se nomme Dominic Thiem, vainqueur à Acapulco (7/6 4/6 6/3 en finale face à Bernard Tomic) après avoir gagné à Buenos Aires deux semaines auparavant. Avec en récompense un grand chapeau, un maillot de foot et un drôle de trophée.


On préférera garder le souvenir des quelques beaux coups réalisés sur le court par l’Autrichien, notamment celui-ci.

 

 

9- Pablo Cuevas (-1).

 

Pour compléter le tableau des vainqueurs de tournoi de la semaine, il faut bien sûr signaler la deuxième victoire de suite de Pablo Cuevas au Brésil : une semaine après avoir conquis le trophée à Rio, il l’emporte à Sao Paulo cette fois, en dominant en finale l’Espagnol Pablo Carreno Busta (7/6 6/3).

 

 

Le soutien de ses fans venus de l’Uruguay voisine semble faire le plus grand bien à Cuevas, qui en est désormais à cinq victoires sur le circuit, toutes sur terre battue.

 

 

10- Nick Kyrgios (-8).

 

Nick Kyrgios est plus que jamais la star montante du tennis mondial. Son atout : un caractère bien trempé qui s’exprime sur les courts mais aussi sur la toile, où il n’hésite pas à s’engager dans de rudes joutes avec ses haters.

 

 

Très présent sur les réseaux sociaux, l’Australien a apporté son soutien aux Celtics de Boston, engagés dans la course aux play-offs de NBA.

 

 

Pour ce qui est du tennis, les choses avaient bien commencé à Dubaï…

 

 

…jusqu’à l’abandon malheureux en demi-finale face à Stan Wawrinka 6/4 3/0). Le recours au kiné n’a pas suffi à calmer ses douleurs au dos. Son capitaine de l’équipe d’Australie de Coupe Davis par BNP Paribas, Lleyton Hewitt, a dû observer ça avec inquiétude…

 

11- Fernando Verdasco (NE).

 

L’Espagnol a l’air d’avoir la forme. Et le montre.

 

 

Son secret, ce serait le petit déjeuner détox. Que du sain sur cette table !

 

 

Sa formule gagnante en tout cas pour une semaine à s’entraîner à Marbella, en vue des échéances à venir, lui qui n’a plus gagné le moindre tournoi en simple depuis près de deux ans.

 

 

12- Jack Sock (NE).

 

L’un des fers de lance de l’équipe des Etats-Unis de Coupe Davis par BNP Paribas est à bloc avant d’aller défier l’Australie chez elle. On ne badine pas avec le patriotisme yankee…

 

 

Toute l’équipe s’y est d’ailleurs mise pour montrer combien elle est soudée dans sa mission. Rappelons que les Américains n’ont plus soulevé le saladier depuis 2007.

 

 

La même équipe pour une photo de famille plus reconnaissable.

 

 

13- Agnieszka Radwanska (NE).

 

Trois têtes d’affiche sont sur un bateau, deux tombent à l’eau, qui reste-t-il ? Radwanska, la seule des trois qui s’est hissée jusqu’au dernier carré du tournoi de Dubaï.


La Polonaise semblait tenir la forme…

 

 

…mais elle a fini par manquer complètement sa demi-finale face à Carla Suarez Navarro, futur vainqueur du tournoi (6/2 6/0).

 

14- Andy Murray (-3).

 

Petit info people venue de Grande-Bretagne : la presse locale révélait qu’Andy Murray est un grand pote de Thibaut Courtois, le gardien de Chelsea et de la sélection belge.

 

 

Tutoyer les sommets de la très haute compétition, ça rapproche.

 

15- Kate Middleton (NE).

 

People toujours, Royaume-Uni encore : Kate Middleton a été vue cette semaine raquette en main s’amuser comme une folle lors d’un cours dispensé par Judy Murray, la maman d’Andy et de Jamie.

 

 

Cette opération, organisée à Edimbourg, s’inscrivait dans le cadre d’un projet réalisé dans les écoles sur la réussite des champions écossais.

 

 

D’après le Daily Mail, la duchesse de Cambridge portait un jogging d’une valeur de 278 euros… Il va falloir économiser pour ressembler à une princesse.

 

Sorties :

 

Del Potro, Wozniacki, Paire, Querrey, Errani, Schiavone, Stakhovsky, Sharapova, Brown, Sears, Konta

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?