Accueil Mag Article

Tu sais que ça va être dur cette saison pour ceux qui ne se prénomment pas Novak quand...

Novak partout, suspense nulle part : la saison 2016 est partie sur les mêmes bases que la précédente. Il y a Djoko et les autres. Et les autres, ils vont encore bien galérer à ramasser les balles…

Novak partout, suspense nulle part : la saison 2016 sur le circuit ATP est partie sur les mêmes bases que la précédente, avec un numéro 1 mondial impérial, au sommet de son tennis. Il y a Djoko et les autres. Et les autres, ils vont encore bien galérer à ramasser les balles…

 

...au sortir de sa demi-finale perdue à Melbourne, Federer a dit de Djoko: « Il est capable de remporter un ou deux sets en un éclair. Avant que vous puissiez faire quoi que ce soit, il peut se passer 45 minutes et c'est difficile de se remettre dedans… »

 

…effectivement, Federer a perdu les deux premiers sets en seulement 54 minutes de jeu.

 

Heinz Günthardt, ancien entraîneur de Steffi Graf, dit de lui : « Djokovic était trop fort, il frappait toutes les balles à quelques centimètres des lignes, il trouvait tous les passings. Et lorsque Roger était dans l’échange, il se retrouvait face à un mur. »

 

... tu prends une autre stat au hasard : Djokovic n'a perdu que 3 sets depuis le 1er janvier 2016. En 12 matchs.

 

… tu la compares avec 2015 : à cette même époque, Djokovic avait eu plus de mal à démarrer avec une défaite subie face à Karlovic à Doha. On connaît la suite…

 

… d’ailleurs quasiment tous ses bilans statistiques de ce début de saison sont meilleurs qu’en 2015. Plus gros pourcentage de points gagnés au premier service (77 % contre 74 %), plus de balles de breaks sauvées (71 % contre 68 %) et plus de balles de break converties (45 % contre 34 %).

 

… Rafael Nadal, balayé en deux petits sets (6/1 6/2) par le Serbe au tournoi de Doha début janvier, dit de lui : « Je ne pensais pas que quelqu’un puisse jouer comme il l’a fait. »

 

… Martina Hingis, qui a assisté aux séances d’étirement du numéro 1 mondial dans les vestiaires à Melbourne, dit de lui : « Si je m’étire comme Djokovic, je me casse une jambe. »

 

…Goran Ivanisevic dit de lui : « Je ne vois personne capable de battre Djokovic. Seul un robot peut le faire. »

 

… citation toujours, t’aimes bien aussi celle tirée du film Le Bon, la brute et le truand 

 

 

… tu regardes le bilan des trois autres figurants du Big Four face à Djokovic en ce début de saison : 8 sets gagnés par Djoko contre 1 seulement concédé (face à Federer).

 

… tu te dis que le record de 17 tournois du Grand Chelem détenu par le Suisse n’est plus si loin d’ailleurs. Novak en est déjà à 11 avec cette nouvelle victoire à Melbourne.

 

… le Serbe peut, si tout se passe bien, égaler dès le prochain US Open le palmarès en Grand Chelem de Nadal et passer devant celui du maître Federer à l’édition suivante de l’US Open en 2017.

 

… ses adversaires utilisent seulement le plus-que-parfait.

 

… t’as eu de la peine pour Andy Murray, qui s’est arraché admirablement en finale à Melbourne pour… accrocher zéro set.

 

… Djoko disait de lui même en fin de saison dernière : « Je sens que j’ai encore envie de faire plus. Et que je peux faire plus, surtout ! » En fait ce n’était pas de la prétention, juste de la lucidité.

 

Par Régis Delanoë

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?