Accueil Mag Article

En 21 victoires en Grand Chelem, Serena Williams a connu…

Serena Williams attaque l’Open d’Australie avec un objectif : égaler le record de 22 victoires en Grand Chelem actuellement détenu par l’Allemande Steffi Graf. L’occasion d’ouvrir la boîte à souvenirs…

Serena Williams attaque l’Open d’Australie avec un objectif : égaler le record de 22 victoires en Grand Chelem actuellement détenu par l’Allemande Steffi Graf. Les 21 tournois majeurs qui figurent déjà à son palmarès sont l’occasion d’ouvrir la boîte à souvenirs…

 

…285 succès au total en simple depuis ses débuts en tournois du Grand Chelem, contre 40 défaites, en 61 participations.

 

…une première victime en finale nommée Martina Hingis, à l’US Open en 1999. Au siècle dernier.

 

…Andre Agassi sans Steffi Graf.

 

…des affrontements épiques contre des adversaires d’un autre âge : Monica Seles, Lindsay Davenport, Jennifer Capriati… L’époque où le tennis féminin américain ne reposait pas uniquement sur les épaules des sœurs Williams.

 

…en parlant de sa sœur, six victoires en finale face à Venus, pour deux défaites (US Open en 2001 et Wimbledon en 2008).

 

…une période où de sérieux doutes ont émergé concernant l’intensité des matchs entre les sœurs Williams, avec des suspicions d’arrangements. 

 

…de beaux succès en double également, toujours avec Venus : 13 tournois remportés pour 13 finales disputées !

 

…Simona Halep souffrant de graves problèmes de dos…

 

… 4 défaites en simple en finale : deux fois face à Venus donc mais également à l’US Open en 2004 face à Maria Sharapova et en 2011, toujours à l’US Open, face à Samantha Stosur. Avec en prime, quelques insultes à l’arbitre de chaise.

 

…une seule élimination dès le premier tour d’un tournoi du Grand Chelem : par Virginie Razzano en 2012 aux Internationaux de France. Oui, Virginie Razzano.

 

…Richard Gasquet meilleur que Nadal.

 

…Rafael Nadal vierge de tout titre à Roland-Garros.

 

…quelques forfaits sur blessure, dont quatre fois Roland-Garros en 2000, 2005, 2006 et 2011.

 

…un coup de sang vraiment violent à l’occasion de sa défaite frustrante en demi-finale de l’US Open en 2009, avec cette fameuse remarque acerbe adressée à l’arbitre et captée par la télé américaine : « Si je pouvais, je prendrais cette balle, je te l'enfoncerais dans la gorge et je te tuerais. » Classe.

 

…un gros coup de mou entre 2005 et 2006, avec des blessures physiques mais également morales et un traitement pour dépression.

 

…la mort tragique de sa grande sœur Yetunde Williams, tuée par balle en septembre 2003. Ce qui a possiblement contribué à ce passage à vide les saisons qui ont suivi.

 

…la lente décrépitude du tennis suédois.

 

…une participation à l’US Open en 2006 grâce à une wild card, Serena étant alors tombée à la 139e place mondiale.

 

…la menace à peine voilée de son sponsor Nike à l’époque qui, contrarié par les contreperformances de sa tête de gondole sur le circuit WTA, exigeait d’elle qu’elle se remette à gagner.

 

…une véritable résurrection à l’Open d’Australie en 2007 avec une victoire acquise sans être tête de série, ce qui n’était plus arrivé à Melbourne depuis 30 ans.

 

…un Top WTA 100% américain à la fin de la saison, avec Davenport et Capriati. C’était en 2001.

 

…une prédiction un poil précipité de Pat Cash au début de saison 2007 : Serena Williams est sur le déclin. Bien vu l’aveugle !

 

…plus de 74 millions de dollars de gain.

 

…cinq Françaises dans le Top 15 WTA.

 

…Nathalie Tauziat dans le Top 10 mondial à la fin de l’année 2000. Et ce n’était même pas un bug.

 

…un chien adoré puis regretté à sa mort l’an dernier. RIP Jackie.

 

…deux saisons à trois victoires en Grand Chelem : en 2002 puis en 2015.

 

…une sacrée grosse désillusion à l’US Open 2015 avec cette improbable défaite en demi-finale face à Roberta Vinci. Damned, il restait seulement deux matchs à gagner pour remporter les quatre tournois majeurs sur la saison et égaler le record de Steffi Graf !

 

…les rumeurs d’une liaison avec Drake.

 

…Roger Federer sans une seule journée à la place de numéro 1 mondial.

 

…des allusions vachardes sur ses mensurations. « Je pourrais perdre neuf kilos, j'aurais toujours ces obus et ces fesses », reconnaissait-elle, fataliste, en 2009.

 

…des tenues pas mal provocantes, pas toujours du meilleur goût. Souvenez-vous de sa jupe en jean et de son haut noir à boutons pression lors de l’US Open 2004…

 

…six bals des vainqueurs à Wimbledon, comme le veut la tradition. Dont un dernier endiablé avec Novak Djokovic.

 

 

…Djokovic sauçant son plat avec un morceau de pain.

 

…une victoire conclue sur un ace enregistré à 198 km/h en finale de Roland-Garros en 2013 face à Maria Sharapova. Propre.

 


 

 

…une grosse rivalité avec Justine Hénin à une époque qui commence déjà à dater… La Belge l’a notamment battu trois fois en trois confrontations en tournoi du Grand Chelem sur la seule saison 2007 ! Une bête noire.

 

…Mike Bryan tenter de percer en simples.

 

…Martina Hingis dominer le classement WTA, en simples.

 

…Anna Kournikova sur un court de tennis. Pour de vrai.

 

…un grand souvenir en quart de finale de l’US Open 2008 avec une victoire arrachée 7/6 7/6 face à Venus après avoir sauvé dix balles de set !

 

…une blessure bien stupide en 2010, avec un pied entaillé par des débris de verre dans un restaurant. Manquer l’US Open pour ça c’est vraiment ballot.

 

…les tresses blanches, les cheveux longs, les cheveux courts, ondulés ou lisses, le bandana, les créoles aux oreilles, les shorts et jupes ultra courtes, les robes de toutes les couleurs et même en faux sky.

 

Par Régis Delanoë

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?