Accueil Mag Article

Federer contre Nadal : retour vers le futur !

C’est en battant son vieux rival près de deux ans après leur dernière confrontation ce joueur de tennis a pris la tête du classement décalé de la semaine WeAreTennis.

Il a fallu attendre 646 jours pour retrouver sur le circuit ATP un duel entre les deux vieux rivaux Roger Federer et Rafael Nadal. La victoire du premier lui permet de prendre la première place de notre classement devant le second. À la troisième place, une Agnieszka Radwanska de gala, vainqueur des BNP Paribas WTA Finals de Singapour.

 

1- Roger Federer (+11).

 

Et à la fin, c’est Federer qui gagne à Bâle. À domicile, le Suisse remporte pour la septième fois son tournoi en dominant son vieux rival Rafael Nadal. L’issue de la finale était assez indécise avec un Espagnol accrocheur comme à la belle époque qui a remporté le deuxième set. Résultat des courses: 6/3 5/7 6/3.

 

 

Grâce à ce titre, le sixième de la saison, le roi Roger retrouve la deuxième place mondiale. De quoi réjouir son fan club chaud bouillant… ou presque.

 

 

C’est toujours émouvant en tout cas pour Federer de revenir disputer un tournoi qu’il a connu étant adolescent comme… ramasseur de balle.

 

 

Increvable, « RF » a encore ébloui par son talent toute cette semaine passée à Bâle avec quelques coups dont il a le secret, ainsi qu’une maîtrise totale de la petite balle jaune !

 

 

Vivement 2016!

 

2- Rafael Nadal (+6).

 

Oh que ça fait plaisir de retrouver Rafael Nadal au top niveau. La saison 2015 a été très compliquée mais elle se termine de manière vraiment encourageante avec cette deuxième finale disputée – et perdue – après l’Open de Pékin. C’est bon de retrouver l’Espagnol au taquet, comme au bon vieux temps, avec la rage de vaincre qui le caractérise…

 

 

…et les coups d’extraterrestre.

 

 

 

Allez, ça valait bien un discret sourire au moment de poser avec le vainqueur du tournoi de Bâle.

 

 

3- Agnieszka Radwanska (NE).

 

Royale Radwanska ! À 26 ans, la Polonaise remporte le plus beau tournoi de sa carrière : les BNP Paribas WTA Finals disputées à Singapour, en éliminant Garbine Muguruza en demi-finale avant de s’imposer en finale en trois sets face à Petra Kvitova (6/2 4/6 6/3).

 

 

Au top de sa forme, « Aga » a assuré le spectacle durant toute cette semaine de quasi clôture de la saison WTA, s’amusant aussi bien sur le court…

 

 

…qu’au moment de régaler les fans…

 

 

…et les paparazzis.

 

 

4- Petra Kvitova (NE).

 

La finaliste des BNP Paribas WTA Finals mérite aussi les honneurs, après une semaine très solide et son exploit en demi-finale face à la revenante Maria Sharapova (victoire en deux sets 6/3 7/6). C’est pas faute d’avoir essayé pourtant.

 

 

La Tchèque a aussi profité de son séjour à Singapour pour préparer déjà la finale de la Fed Cup par BNP Paribas à venir en retrouvant sa compatriote tchèque Lucie Safarova, jumelle de style vestimentaire !

 

 

Il s’agissait pour la double vainqueur de Wimbledon de la quatrième finale de la saison 2015 après Sydney, Madrid et New Heaven (trois victoires). D’où son impatience certaine à partir en vacances.

 

 

5- Serena Williams (NE).

 

Pas de BNP Paribas WTA Finals pour l’Américaine mais comme d’habitude une grosse actu pour celle qui fêtait cette semaine ses 20 ans de présence sur le circuit pro. Immense respect, forcément.

 

 

En 1996, Serena arborait un visage adolescent et des tresses très à la mode… pour l’époque.

 

 

Du coup, ça lui a donné envie de vacances et de parties de Street Fighter en famille.

 

 

Epiée comme d’habitude par les photographes, Serena s’est affichée seule, ce qui n’a pas calmé la folle rumeur du moment : elle serait enceinte de Drake !

 

 

6- Flavia Pennetta (NE).

 

Quelle semaine pour l’Italienne, qui a dit adieu au circuit pro en participant aux BNP Paribas WTA Finals de Singapour. Un moment fort partagé avec ses fans de plus en plus nombreux depuis sa récente victoire à l’US Open. Dommage que l’histoire s’arrête maintenant…

 

 

L’histoire retiendra que c'est Maria Sharapova qui aura infligé à Flavia Pennetta sa dernière défaite. Un ultime match avant de recevoir de nombreux hommages, notamment ceux de sa compatriote et grande complice Sara Errani.

 

 

 

À notre tour de lui dire au-revoir. Tu vas nous manquer Flavia. Vraiment.

 

7- Maria Sharapova (-6).

 

De retour de blessure, Maria Sharapova s’est hissée jusqu’en demi-finale aux BNP Paribas WTA Finals, seulement battue par Petra Kvitova. Polie, la Russe n’a pas quitté Singapour sans dire au-revoir à ses fans.

 

 

Et peut-être que si elle avait vraiment combattu avec un sabre laser plutôt que de faire semblant pour la photo, elle aurait pu viser la finale ?

 

 

Il n’empêche, ça a fait plaisir de voir Sharapova retrouver la forme en cette fin de saison, alors que se profile la finale de Fed Cup par BNP Paribas… où elle pourrait retrouver Kvitova avec l’équipe de République Tchèque.

 

 

8- Richard Gasquet (NE).

 

De temps en temps, le Mozart du tennis se rappelle à son surnom et offre de fabuleux échanges de tennis. Celui-ci est un régal, avec un Dominic Thiem également au top.

 

 

De quoi alimenter encore un peu plus la frustration d’un joueur au talent rare mais qui ne parvient toujours pas à réussir à jouer les premiers rôles. Comme un symbole, c’est son vieux rival Nadal qui a empêché le Français de disputer une finale à Bâle…

 

 

9- Grigor Dimitrov (NE).

 

Le Bulgare tient une petite forme ces temps-ci, la faute, visiblement, à sa rupture avec Maria Sharapova qu’il semble avoir du mal à digérer… En même temps on le comprend. Alors il fait la moue, du genre partout, y compris dans les transports en commun.

 

 

Résultat : sportivement c’est compliqué aussi avec une défaite au deuxième tour du tournoi de Bâle face à Nadal. Ce qui ne l’a pas empêché de faire quand même un peu le show.

 

 

10- Benoît Paire (-5).

 

Il est l’étonnante révélation de cette deuxième partie de saison 2015 : Benoît Paire, numéro 21 mondial, son meilleur classement en carrière, et figure du circuit dans la catégorie bad boy. Lui et l’Italien Fabio Fognini, croisé les jours derniers à Valence, forment un drôle de duo.

 

 

Paire a eu droit aussi cette semaine aux honneurs de la presse française avec une sympathique interview en format long pour L’Equipe Magazine. Mérité.

 

 

Ah, et sinon, il a profité de cette semaine sans tournoi pour se faire plaisir.

 

 

Un épicurien ce Benoît, un vrai !

 

11- Garbine Muguruza (NE).

 

Semaine après semaine, l’Espagnole s’impose comme une incontournable du circuit, sur et en dehors des courts, où elle se montre de plus en plus à l’aise et épanouie…

 

 

Sur le plan sportif, Muguruza s’incline en demi-finale en simple aux BNP Paribas WTA Finals face à Radwanska, et en finale du double avec sa compatriote Carla Suarez Navarro, face à la meilleure paire du moment, Martina Hingis-Sania Mirza.

 

 

 

12- Joao Sousa (NE).

 

Et la palme de la persévérance est attribuée à… Joao Sousa ! Après cinq finales de suite perdues depuis juillet 2014, le Portugais s’est enfin imposé en dominant au tournoi de Valence le local Roberto Bautista-Agut.

 

 

Il s’agit de la deuxième victoire en carrière de Sousa après celle remportée en 2013 à Kuala Lumpur face à Julien Benneteau. Une bonne manière de clore 2015 et de donner rendez-vous à ses adversaires la saison prochaine…

 

13- Lucie Safarova (NE).

 

Il faut se rappeler qu’il y a seulement quelques semaines Lucie Safarova était hospitalisée en raison d’une infection bactérienne assez grave. Du coup la revoir sur un court, aux BNP Paribas WTA Finals qui plus est, réussir à remporter un match (contre Kerber), c’est déjà très beau. La Tchèque a donc bien profité là-bas et semble s’être bien amusée en compagnie de sa copine Bethanie Mattek-Sands et de son coach.

 

 

Un sacré trio de zozos ceux-là !

 

14- Lleyton Hewitt (NE).

 

C’est logique, c’était attendu, mais ça n’en reste pas moins une excellente nouvelle : sitôt retiré du circuit, Lleyton Hewitt va devenir le capitaine de l’équipe d’Australie de Coupe Davis par BNP Paribas

 

 

Faut dire qu’il a déjà l’air d’un sacré patron le bougre.

 

 

15- Andre Agassi (NE).

 

C’est qui le boss ? Au jeu du plus beau costume d’Halloween, peut-être bien effectivement qu’il s’agit d’Andre Agassi, qui s’est amusé comme un petit fou à sa soirée déguisée.

 

 

Pour rappel, le Kid de Las Vegas et Steffi Graff avaient déjà fait sensation avec leurs déguisements l’an dernier.

 

 

Sorties :

 

Monfils, Azarenka, Djokovic, Kuznetsov, Garcia, Ymer, Nieminen, Ferrer, Henin, Johnson, Seppi

 

Par Régis Delanöe

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?