Accueil Mag Article

Lleyton Hewitt is back (déjà !)

Lleyton Hewitt n'a pas encore quitté le circuit (mais presque), qu'il y fait déjà son retour en tant que capitaine de l'équipe australienne de Coupe Davis par BNP Paribas.

Si vous me suivez, vous avez sans doute compris que certaines têtes ne me reviennent pas. Et je l'avoue, parfois, je m'acharne un peu. En ce moment, par exemple, c'est Milos Raonic qui prend. Pourquoi  ? D'abord, parce que j'ai toujours besoin d'un bouc émissaire. Deuxièmement, il le mérite, avec son tennis ultra ennuyant et son charisme tout aussi enthousiasmant. Et troisièmement, euh... je n'en ai pas encore, mais je vous tiens au courant dès que je trouve.

Je vous rassure, avant lui, d'autres ont pris. David Nalbandian par exemple avait une place particulière dans mon cœur et je faisais des efforts considérables pour le «  soigner  » comme il faut dans mes papiers. Mais tristement il s'en est allé (du circuit) et aujourd'hui il ne fait plus parler de lui. Je ne peux donc plus l'accabler. C'est à la fois bien car ne plus l'avoir dans le paysage me fait un bien fou et en même temps ça me manque de ne plus le titiller.

Un autre pour qui j'avais une attention particulière était Lleyton Hewitt, mais lui aussi a plus ou moins tiré sa révérence. Mais maintenant HE'S BACK  !

Et oui Lleyton Hewitt vient d'être nommé capitaine de l'équipe d'Australie de Coupe Davis par BNP Paribas. Ma première réaction était  : «  oh non pas lui  », ma deuxième était  : «  ça va soulager un peu Milos  », et ma troisième  : «  good luck Lleyton  ».

Pourquoi good luck  ? 

C'est un sacré challenge que va tenter de relever l'ancien numéro 1 mondial  : faire bien jouer deux des plus grandes gueules et des bad boys du tennis  : Nick Kyrgios et Bernard Tomic.

Petit rappel. 

Nick Kyrgios a annoncé en plein match à Stan Wawrinka que Thanassi Kokkinakis avait connu bibliquement la présumée amoureuse du Suisse  : Donna Vekic. Quant à «  Nanar  » Tomic, par où commencer  ? L'Australien a  : 1/fait de la prison en Floride pour tapage nocturne, 2  / été accusé d'avoir été lié à une affaire de drogue dans laquelle il aurait manipulé 50 000 $ de cocaïne 3/ son père (oui ce n'est pas lui mais quand même ...) a littéralement cassé la gueule au sparring partner de Tomic ce qui lui a valu d'être exclu du circuit... Bref, ces deux-là ont déjà une ou deux casseroles.

Et pourtant, ce sont également des surdoués du tennis.

Si leur talent arrive a être canalisé, alors, comme ils disent là -bas, «  the sky is the limit  »  !

Et c'est là où intervient mon pote Lleyton. Il est censé faire le lien entre ces deux «  thugs  ».  Pourquoi lui  ? Car c'est le seul qui peut le faire. 

Bien que pas tout à fait retraité (mais presque au vu de la fréquence à laquelle il joue), Hewitt a été embauché par Kyrgios comme conseiller ce qui montre bien le regard que porte le jeune sur l'ancien. Quant à «  Nanar  », sa déclaration après avoir battu Hewitt à l'US Open en dit long sur le respect qu'il a pour son aîné  : «  J'ai beaucoup d'admiration pour lui, il a encore prouvé ce soir pourquoi il était une légende de notre sport  ».

En Coupe Davis, Hewitt a fait ses débuts en tant que joueur en 1999 face aux Etats-Unis. Cette année-là, l'Australie a remporté son 27e titre dans la compétition. En mars prochain, pour ses débuts en tant que capitaine, il recevra les Etats-Unis. L'histoire se répètera t-elle  ? On va dire que je lui souhaite. 

A bientôt Lleyton ...

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?