Accueil Mag Article

Nadal avec Borg

Rafael Nadal va t-il changer d'entraîneur ? Peut-être. Si oui, avec qui devrait-il se caser ?

C'est donc Toni Nadal qui a ouvert la porte à un nouvel entraîneur pour son neveu lorsqu'il a prononcé récemment cette phrase  : «  Peut-être que si l'année prochaine, Rafa ne joue pas très bien, alors je pense qu'il peut envisager des changements dans son jeu et dans son équipe  ».

C'est peut-être une stratégie pour que Rafa vole au secours de son tonton en affirmant, pour la millième fois, que s'il ne joue pas bien ce n'est la faute de personne sauf la sienne. Mais attention Rafa peut aussi profiter de cette ouverture pour enfin faire un changement, qui pourrait, pourquoi pas, le relancer et lui redonner encore quelques années en haut du circuit, plutôt que de le voir dégringoler lentement mais sûrement vers les bas fond des côtes mallorcaines.

Récemment, Rafa a annoncé que ce qui l'a handicapé le plus lourdement cette saison était son «  incapacité à contrôler ses émotions sur le courts  ». Si on a bien compris, Rafa a besoin de plus de Federer dans son attitude. Seul problème avec cela, c’est que Federer n'est pas encore dispo comme coach. Alors qui  ? Qui pour aider un des meilleurs joueurs de tous les temps et le meilleur de tous les temps sur terre battue  ?

Boris Becker est pris, Stefan Edberg aussi. De toutes façons, ces deux-là sont bien trop offensifs dans leur approche du jeu pour Rafa. Il faut tout de même que le «  shidduch  » (rencontre organisée par une marieuse, en Yiddish ) soit judicieux. Quels sont les anciens grands champions disponibles  ? Car ce n'est qu'un ancien TRES grand qui sera écouté par Nadal. Comme Djokovic et Federer, Nadal a une aura extraordinaire et a donc besoin de quelqu'un qui soit aussi, voir plus respecté.   

Deux joueurs me viennent à l'esprit  : Andre Agassi et Bjorn Borg.

Le ticket Agassi/Nadal serait sans doute très efficace. Deux cogneurs de fond qui dégagent de la puissance et de la besogne sans nécessairement être les plus talentueux. En plus, il existe un rapprochement tellement facile avec Nike qui rendrait l'opération marketing monumantesque  ! Seule problème  : Andre Agassi n'était pas vraiment le joueur le plus serein sur un court de tennis. Je vous rappelle tout de même que le bonhomme était tellement inquiet du regard des autres qu'il a longtemps joué avec une perruque. Certes, il a fini par évoluer mais seulement sur la fin et dans son après carrière. Or, c'est de son expérience de joueur dont Rafa a besoin. Si c'est pour lui dire qu'il espérait qu'il n'y ait pas trop de vent pour que son toupet ne s’envole pas, pas sûr que cela aide Rafa à gagner Roland-Garros de nouveau.

Pour moi, la solution idéale se nomme Bjorn Borg.

Rafael Nadal lui a souvent été comparé , notamment à cause de son palmarès sur terre battue. Comme on le dit de Rafa, on disait de Bjorg qu’il ne gagnerait jamais Wimbledon qen raison de son jeu du fond du court. Il l'a gagné cinq fois. Borg était d'un calme terrifiant sur le terrain. Il ne montrait rien. C'est de ça qu'a besoin Nadal. Il doit calquer son comportement sur le court sur celui de Borg. S'il réussit à faire ça, il pourrait, pourquoi pas, refaire surface.

En plus Rafa est né le 3 juin et Bjorn le 6, donc ils pourront fêter leur anniv ensemble.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?