Accueil Mag Article

Richard Gasquet ne doit pas respecter Federer !

Richard Gasquet affronte Roger Federer en quarts de finale de l'US Open. Sur 16 tentatives, Gasquet n'a battu Federer qu'à deux reprises. Alors comment faire ?

Dire que Roger Federer est la bête noire de Richard Gasquet serait un peu au-dessus de la réalité. Dans ce cas on pourrait aussi dire que Roger Federer est la bête noire d'énormément de joueurs, sur plusieurs générations. Néanmoins, le non-initié qui débarque de Vénus et qui découvre les stats d'avant match du quart de finale qui va opposer les deux hommes est en droit de penser que cette affirmation est véridique.

Richard Gasquet va affronter Roger Federer pour la 17e fois ce soir. Sur les 16 matches qui ont précédé, le Français n'a réussi à battre le Suisse qu' à deux reprises. C'est maigre. Surtout que la dernière remonte au tournoi de Rome en 2011 et la précédente de Monte Carlo 2005 (leur première rencontre). Bref, ça fait une paye et demie que Richard n'a pas battu Roger.

Certes Federer bat beaucoup de joueurs, mais il arrive qu'il soit mis à l'épreuve. Avec Richard, la tâche est beaucoup plus simple. D'ailleurs, le Français n'a réussi à prendre que deux petits sets au Suisse en dehors de ses victoires. 

Alors c'est quoi le problème  ? Pourquoi le récent demi-finaliste de Wimbledon arrive t-il à dominer des Berdych, Cilic, Wawrinka, Dimitrov, Ferrer, Monfils, et perd ses moyens face à Federer, Djokovic, Nadal ou Murray  ? Je ne veux pas croire qu'il y ait un tel fossé entre eux et lui. 

Pour moi c'est un problème de sur-respect. En son temps, Andy Roddick avait adopté une attitude presque gagnante. Face à Federer, qui à cette période mettait des danses à tout le monde, il  refusait de glorifier le jeu du Suisse. C'était sa manière de dire  : «  je peux le battre  ». Il l'a tout de même emmené à 16-14 dans le 5e set de la finale de Wimbledon. Il a fini par perdre mais il n'est vraiment pas passé loin. Gasquet ne peut pas en dire autant.

Richard, s'il veut passer en demi-finale de l'US Open et pourquoi pas affronter Wawrinka ou Anderson (deux joueurs qu'il a battu cette année), doit oublier qu'il a le meilleur joueur de tous les temps en face et le considérer comme un joueur lambda. Cela lui permettra de développer son jeu et de réaliser les coups du «  shot-maker  » qu'il est.

Dans une vidéo que j'ai aperçue récemment sur internet, on voit, à tour de rôle Thierry Henry, Zinedine Zidane, et Claude Makélé s'exprimer sur les Brésiliens qu'ils allaient affronter en quarts de finale de la coupe du monde 2006.

C'est l'approche de «  Maké  » que Gasquet doit adopter.

Richard, si tu me lis …

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?