Accueil Mag Article

L'après US Open de Serena Williams

Que va faire Serena Williams si elle remporte l'US Open ?

1988. C'est la dernière fois qu'une joueuse de tennis réalise un Grand Chelem calendaire, en remportant les quatre tournois majeurs (Open d'Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l'US Open) dans la même année. Cette joueuse, c'est Steffi Graf.

Si Serena Williams remporte ses six prochains matches, elle sera la première depuis Steffi ou Stefanie (comme elle le souhaite désormais) à réaliser cet énorme exploit. La numéro une mondiale a déjà commencé, en remportant son premier match en 30 minutes sans perdre un jeu après que son adversaire, la Russe Vitalia Diatchenko, ait abandonné alors qu'elle était menée 6-0 2-0. 

Plutôt une bonne entrée en matière.

A New York, Serena est chez elle, devant son public  et elle aime ça. Pour l'instant, elle range 6 trophées de l'US Open sur sa cheminée. Je suis sûr qu'il sont alignés devant ses 6 trophées de l'Australian et ses 6 coupes de Wimbledon, parce que son tournoi, c'est l'US Open. 

Le forfait de Maria Sharapova, blessée à la jambe droite, a entraîné des commentaires du style  : «  la voie royale pour Serena  ». C'est faux  ! Williams mène 18 à 2 dans leur face à face individuel. Dire que la Russe était une menace pour l'Américaine est absurde. La vérité, c'est qu'il n'y a personne pour l’arrêter. Elle doit, elle va gagner ce tournoi, ce qui portera à 22 le nombre de ses victoires en Grand Chelem et lui permettra d'égaler une certaine … Stefanie Graf.

La question qui se pose n'est donc pas de savoir si Serena va réussir à réaliser le Grand Chelem, mais si elle va continuer après. 

A quoi cela lui servirait-il ? L'Américaine n'a aucune concurrence. Quand elle joue, elle gagne. Aucune autre joueuse ne lui arrive au lacet. Le 26 septembre prochain, elle aura 34 ans. Elle a tout gagné, tout  !  Les Grands Chelems, les tournois WTA, la Fed Cup, les JO, la Hopman Cup, le tournoi interne de son club. A quoi bon  ? En 2015, sa fortune nette d’impôts est estimée à presque 150 millions de dollars. 

Vous comprenez  ? Elle n'a plus besoin de rien. La seule chose qu'il lui manque peut-être  : fonder une famille. L'année dernière, lors d'un question réponse sur son compte Twitter, Serena a dit qu'elle voulait «  désespérément se poser et fonder un famille  ! ». A presque 35 ans, son souhait est tout à fait légitime.

Je ne serais donc pas surpris si à l'issue de l'US Open, en cas de victoire, Serena Williams annonçait la fin de sa carrière. Il s'agirait d'une sortie par le haut. La grande classe. Une cata absolue pour le tennis féminin, mais puisque cela va arriver un jour ou l'autre, autant que ça soit fait «  in style  ».

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?