Accueil Mag Article

Federer garde la main

Après avoir pris comme vous des vacances, le classement décalé du Mag We Are Tennis fait son grand retour avec toujours le maître horloger suisse, Roger Federer, en tête de son classement.

On prend les mêmes, et on recommence. Presque dans le même ordre, en plus. Après avoir pris comme vous des vacances, le classement décalé du Mag We Are Tennis fait son grand retour avec toujours le maître horloger suisse, Roger Federer, en tête de ce classement. Pour cette rentrée, il devance celle qui est désormais suivie par 5 millions de followers, Serena Williams, et le saxophoniste Novak Djokovic.

 

1 - Roger Federer (/).

 

Absent à Montréal, Roger Federer a montré qu'il était en pleine forme avant l'US Open. Le Suisse, vainqueur de Novak Djokovic en finale, n'a pas concédé le moindre set. Un match marqué par quelques jolis points, dont cette amortie (à 10 min 19) de revers suivie d’un lob et conclue par une autre amortie dans le jeu décisif du premier set…

 

 

Avant même de l’emporter dimanche, Roger était d’humeur joyeuse cette semaine. Et c'est Stan Wawrinka, croisé dans les couloirs de Cincinnati, en compagnie de Séverin Lüthi, leur coach en équipe suisse de Coupe Davis par BNP Paribas, qui en a fait les frais.

 

 

Bref, «FedEx» ne pouvait rêver meilleure préparation avant l’US Open, dans une semaine.

 

2 – Serena Williams (/).

 

Avant de relever l'un des plus grands défis de sa carrière à l'US Open, signer un Grand Chelem calendaire, Serena Williams s’est préparée cette semaine à Cincinnati. Et plutôt bien. Pas encore à 100% physiquement, même si elle l’a finalement emporté sur Halep en finale, l'Américaine est en revanche déjà prête mentalement. Elle l’a prouvé en quarts de finale, en remontant un handicap d'un set plus un break, pour finalement s'imposer contre Ana Ivanovic (3-6, 6-4, 6-2).

 

 

Sinon, cette semaine, la numéro 1 mondiale est aussi devenue la première joueuse de tennis à franchir le cap des 5 millions de followers sur Twitter (5,12). C'est mieux que Novak Djokovic (4,56) et Roger Federer (3,44), mais encore très loin de Rafael Nadal (8,38).

 

 

Enfin, Serena a trouvé son sosie à Cincinnati. Qui est qui ?

 

 

3-  Novak Djokovic (NE).

 

Battu en finale à Montréal par Andy Murray, Novak Djokovic a de nouveau atteint la finale à Cincinnati pour de nouveau perdre. Mais cette fois face à un Roger Federer intouchable... Le Serbe pourra néanmoins se consoler en se rappelant qu’il a reçu un très bel accueil de la part de ses fans américains.

 

 

Mais aussi et surtout, qu’il y a pris sa revanche sur celui qui l’a empêché cet été à Roland-Garros, d’empocher le dernier Grand Chelem qui manque à son palmarès : Stanislas Wawrinka. Le tout en deux sets secs et un peu plus d’une heure de jeu, pour ce qui constitue son meilleur match de sa tournée américaine.

 

 

Le Serbe n’a cependant pas que joué au tennis cette semaine, il s’est exercé au saxo.

 

 

 

La reconversion dans un club de jazz attendra.

 

4 – Simona Halep (NE).

 

Finaliste malheureuse à Cincinnati, Simona Halep s'est surtout signalée par son grand retour sur Twitter, un an après son premier et unique tweet. Ça méritait bien un selfie collectif.

 

 

La Roumaine a également participé à un shooting photo en vue de l'US Open.

 

 

Une belle invention que cette balle invisible.

 

5 – Andy Murray (+9).

 

Vainqueur du Masters de Montréal la semaine dernière, Andy Murray a de nouveau réussi une belle performance à Cincinnati en allant jusqu'en demi-finale, seulement éliminé par Roger Federer. Avant ça, Murray avait battu Mardy Fish, joueur avec lequel il entretient d'excellentes relations, comme en témoigne cette déclaration de l'Ecossais.

 

 

 

Sinon, Murray s'est déguisé en vendeur de glaces cette semaine. Mais la supercherie a rapidement été démasquée.

 

 

Sacré budget déguisement...

 

6 – Benoît Paire (-2).

 

Pas de raquette cassée, d'arbitre insulté ou de jeu lâché, mais des points gagnants. S'il n'a pas gagné contre Novak Djokovic au deuxième tour du Masters de Cincinnati (7-5, 6-2), Benoît Paire a fait le show. Et pour une fois, son comportement n'a rien à voir là-dedans. Non, le Français a réussi quelques coups de grande classe pour déborder le Serbe. Admirez.

 

 

Son match a d'ailleurs impressionné Nicolas Mahut.

 

 

Malgré la défaite, Paire n'a pas perdu son sourire.

 

 

Il savait probablement qu'il pourrait profiter de ses quelques jours de repos pour jouer au golf et manger des bonbons.

 

 

 

Le Français s'est semble-t-il fait une réputation sur le circuit, celle d'un joueur qui aime la junk food. C'est en tout cas ce que semble insinuer son meilleur pote, Stan Wawrinka.

 

 

7 – Rafael Nadal (NE).

 

Y-a t’il une malédiction Rafael Nadal ? Depuis le début de l'année 2014, seuls trois joueurs ont gagné le match suivant leur victoire contre l'Espagnol. Les dix-sept autres se sont tous inclinés. Dernier en date, Feliciano Lopez, qui a battu Rafa en huitièmes de finale à Cincinatti (5-7, 6-4, 7-6) avant de s'incliner contre Roger Federer au tour suivant (6-3, 6-4). Poissard vous avez dit ? Décevant en tout cas sur ces derniers mois, et notamment depuis le début de la tournée américaine. Pourtant, l’Espagnol se déclare impatient d'en découdre à New York, pour l'US Open, dernier Grand Chelem de la saison.

 

 

Seul bon point avec cette élimination prématurée, Nadal a pu regarder sa compatriote Carolina Marin conserver son titre de championne du monde de badminton.

 

 

8 – Jérémy Chardy(NE).

 

L’ami des bêtes. Cette semaine à Cincinnati, le Français s’est distingué lors de son match du deuxième tour face à Nadal, non pas pour son tennis (puisqu’il a perdu en deux sets 6-3, 6-4 malgré un bon match), mais pour cette scène où un papillon vient le gêner alors qu’il s’apprête à recevoir un service de l’Espagnol. Il tente alors de le chasser gentiment avec sa raquette avant qu’un ramasseur de balles n’intervienne. Et là, c’est le drame.

 

 

On retiendra la franche tranche de rigolade que cela a entraînée au sein de l’assemblée.

 

9 – Alexander Dolgopolov (NE).

 

C'est la surprise de cette semaine à Cincinnati ! Alexander Dolgopolov a atteint les demi-finales du Masters 1000, ne s'inclinant que face au numéro un mondial, Novak Djokovic. Et encore, il l’a bien fait suer. En témoigne ce magnifique point que son adversaire lui-même n’a pas manqué d’applaudir.

 

 

Avant cela, l'Ukrainien s'était payé le scalp de Tomic, Janowicz, et, surtout, du numéro six mondial Tomas Berdych. Rien que ça.

 

 

10 – Maria Sharapova (-7).

 

Forfait de dernière minute à cause d'une blessure à la jambe droite, Maria Sharapova a profité de sa semaine de repos forcé pour visiter Cincinnati et l'Ohio. Ce qu'elle y a découvert l'a surprise.

 

 

 

La Russe a également participé à un shooting photo très particulier en vue de l'US Open.

 

 

11 – Richard Gasquet (NE).

 

Il va peut-être changer d'avis sur Cincinnati. Peu à l'aise lors de ce tournoi depuis ses débuts professionnels, Richard Gasquet a égalé sa meilleure performance en atteignant les quarts de finale, éliminé par Andy Murray au terme d'un match très accroché (4-6, 6-1, 6-4). Avant, le Français avait réussi de belles perfs, sortant notamment des joueurs comme Nick Kyrgios et Marin Cilic. Avec quelques superbes coups gagnants, notamment en revers.

 

 

12 – Ana Ivanovic (-4).

 

Eliminée en quarts de finale à Cincinnati par la future vainqueur Serena Williams, Ana Ivanovic souhaitait aller directement à New York pour se préparer à l'US Open. Mais les plans de la Serbe ont été contrariés par le retard de son vol.

 

 

Cette semaine, Ivanovic a également posé pour Self Magazine. Elle y donne des conseils pour avoir un corps sculpté.

 

 

Il faut dire que le résultat est plutôt réussi. N’est-ce pas Bastian ?

 

13 – Milos Raonic (NE).

 

Lui aussi vit une période difficile. Battu dès le deuxième tour à Montréal, Milos Raonic n'a même pas passé un tour à Cincinnati, éliminé par Feliciano Lopez (7-6, 6-4). Pourtant, le Canadien s'entraîne dur, même sous la pluie.

 

 

 

Malgré des résultats décevants, Raonic garde le sourire. Toujours avec une casquette.

 

 

14 – Caroline Garcia (NE).

 

C'est une première. En venant à bout de Petra Kvitova au deuxième tour du tournoi de Cincinnati (7-5, 4-6, 6-2), Caroline Garcia a battu pour la première fois de sa carrière une membre du Top 5 mondial.

 

 

Pour arriver à un tel exploit, elle a eu besoin de beaucoup de concentration. Autant dire que pendant le match, il ne valait mieux pas déranger la Française.

 

 

Balayée au tour suivant par l'Ukrainienne Elina Svitolina, Garcia en a profité pour aller voir Jurassic World au cinéma, avec Omar Sy et son bel accent français.

 

 

15 – Gaël Monfils (-10).

 

Sale période pour La Monf’. Eliminé dès le premier tour à Cincinnati par le Polonais Jerzy Janowicz (6-4, 7-5), le Français semble perdu sur le terrain. « Je ne joue pas bien au tennis en ce moment, je n’ai pas beaucoup de confiance et ce n’est pas facile avec un niveau de jeu aussi pauvre, a-t-il avoué après sa défaite. Il manque tout! Déjà, je ne sers pas bien... Et puis je me suis fait un peu mal et je n’ai pas beaucoup pu m’entraîner ces derniers jours, notamment dimanche. Du coup, je fais tout mal, je bouge mal, je sers mal... Je n’ai rien de bon. Ça fait longtemps que je n'ai pas aussi mal joué. » Deux jours après, le Français annonçait la fin de sa collaboration avec son coach, Jan de Witt.

 

 

Monfils a aussi changé de coupe de cheveux.

 

 

Sans succès.

 

Sorties :

 

Auger-Aliassime, Fish, Schnyder, Hewitt, Kvitova, Wozniacki, Berdych, Garza

 

Par Quentin Moynet

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?