Accueil Mag Article

Et si c'était la semaine de Chardy ?

Jérémy Chardy s'est qualifié pour les demi-finales du Masters 1000 du Canada. Plus que deux matches et c'est la grande victoire !

Vite, vite je dois me dépêcher d'écrire mon article car il est possible qu'il périme à la vitesse de la lumière.  Si le match entre Jérémy Chardy et Novak Djokovic ne se termine pas en moins d'une heure avec un 6-2 6-1 en faveur du Serbe, alors il est bien possible que ce soit la semaine du Français.

Fort de sa victoire au courage absolu sur John Isner en quart de finale, Chardy se sentira très costaud ce matin lorsqu'il sirotera son café et croquera ses pancakes obligatoirement recouverts de sirop d'érable, Canada oblige. Pas une, pas deux, pas trois … mais sept balles de match sauvées face à celui qui est rarement plus en confiance que lorsqu'il évolue sur le ciment Nord Américain. Et puis gagner un match à la baston (comme on dit) 6-7 7-6 7-6, ça donne de l'élan (gnark gnark gnark).

Cependant, le plus dur commence maintenant pour Chardy. Pour remporter ce tournoi il lui faudra battre, dans l'ordre, Novak Djokovic, puis Andy Murray ou Kei Nishikori. Deux top 10 à taper s'il veut pouvoir faire son discours de victoire en français. Ben oui quoi, on est au Québec je vous rappelle.

Battre Djokovic. Compliqué  ! Le Serbe reste invaincu en Masters 1000 depuis 2014  ! En 2015, il n'a perdu que trois fois sur 51 matchs disputés. Comme si ça ne suffisait pas, si Jérémy se sent fort avec ses balles de matche sauvées, Novak peut en dire autant car lui aussi en a défendu (deux) face à Gulbis. 

Sur les neuf rencontres, déjà disputés entre Chardy et Djokovic, non seulement le Français a toujours perdu, mais il n'a jamais réussi à prendre un set au numéro 1 mondial. 

Alors pourquoi aujourd'hui  ? Et pourquoi pas  ? Le sport est tout sauf une science exacte. La France n'était pas censée mettre 3-0 au Brésil en 1998. Personne ne s'attendait à voir Michael Chang battre Ivan Lendl à Roland-Garros. Florent Manaudou n'était a priori pas favori pour remporter la médaille d'or du 50m à Londres en 2012. Et pourtant … Tout peut arriver dans le sport, c'est aussi pour ça que les sites de paris en ligne sont si lucratifs.

Une victoire de Chardy sur Djokovic ne serait peut-être pas au niveau de celle de Forget et Leconte sur Agassi et Sampras, mais elle serait tout de même très belle et si jamais il y arrive, ce n'est plus des ailes qu'il se sentira pousser mais des turbos réacteurs thermonucléaires. Ce qui serait une très mauvaise nouvelle pour Andy Murray ou Kei Nishikori.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?