Accueil Mag Article

Kyrgios nouveau Bad Boy

Nick Kyrgios a fait parler de lui au Masters 1000 du Canada à Montréal ...

« Kokkinakis a baisé ta copine. Désolé de te le dire mec ». C'est la phrase prononcée en plein match par le jeune, fougeux et néanmoins talentueux Nick Kyrgios à destination de Stan Wawrinka, durant le match du 2e tour à Montréal.

Wow  ! Il envoie du lourd le père Kyrgios. Cette remarque fait référence à la relation que Wawrinka entretiendrait avec la joueuse croate Donna Vekic apparement proche aussi de Thanasi Kokkinakis, le bon pote de Kyrgios.

Que dire  ? Trop de choses  !

Premièrement, et ça j'adore, en conférence de presse d'après match, l'Australien précise qu'au moment où il prononce cette phrase, il ne pensait pas que son adversaire l'entendrait. Il n'est quand même pas bien malin car, si son adversaire ne l'a en effet pas entendue, on ne peut pas en dire autant du reste de la planète qui a bien profité de ce petit bijoux de délicatesse grâce aux multiples caméras/micros qui couvraient le court.

Qu'en a pensé Wawrinka  ? Il était ravi, comme vous pouvez vous en douter. A priori, il aurait  «choppé» Kyrgios dans le vestiaire pour lui dire ce qu'il en pensait. Jusque là, c'est normal. Par contre, la suite me dérange plus  : «  J’espère que l’ATP va prendre de grosses décisions contre lui.  ». Ce n'est pas bien de rapporter, Stan. 

Et puis, il se passe quoi avec Donna Vekic  ? Leur prétendue relation avait déjà fait couler pas mal d'encre pendant Roland-Garros. Visiblement ce n'est pas clair. Ce qui l'est beaucoup plus, c'est que cette rumeur, car ce n'est rien d'autre pour le moment, joue des tours au Suisse.

Un autre aspect de l'affaire Kyrgios qui m'a beaucoup amusé est son traitement par l'instance dirigeante du tennis professionnel masculin. Que l'ATP n'évoque pas cet incident n'est pas  étonnant. Ce n'est pas son rôle. L'ATP fait de la com et non du sensationnel. C'est de la promotion de produit. Mais dans ce cas, pourquoi évoquer ce match sur la home page de son site  ? 

Ils ont même réussi à trouver une citation de Kyrgios qui donne l'impression que les deux s'apprécient  : «  J'espère qu'il ira mieux bientôt car l'US Open arrive vite  ». Franchement, c'est un peu «  too much  ». S'ils voulaient noyer le poisson, il aurait suffit de ne pas choisir ce match pour la une du site internet. 

Bref, la vraie bonne nouvelle est que le tennis a trouvé un nouveau bad boy haut en couleurs, talentueux et sanguin. Maintenant, faudrait quand même qu'il gagne un truc pour que sa réputation ne se limite pas qu'à cela.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?