Accueil Mag Article

Federer, le cœur sur la main

Très peu de tennis cette semaine, mais de belles actions en dehors des courts. Notamment pour Roger Federer qui prend ainsi la tête du classement décalé de la semaine WeAreTennis.

La farniente, très peu pour Roger Federer. Le Suisse a choisi d’utiliser ses quelques jours de congés en été pour inaugurer une école maternelle au Malawi, financée par sa fondation. Une vraie belle action qui lui permet d’occuper la première place de notre classement de la semaine, devant une Serena Williams glamour et une Maria Sharapova victime de l’amour.

 

1/ Roger Federer (NE).

 

Semaine un peu spéciale pour Roger Federer. Le Suisse s’est rendu lundi dernier au Malawi pour inaugurer un centre d’aide à la petite enfance financé par sa fondation. Dans ce pays d’Afrique australe, plus d’un million d’enfants n’ont pas accès à la crèche ou à l’école maternelle.

 

 

La fondation du numéro 2 mondial a déjà permis de construire 80 écoles maternelles de ce type depuis 2011, soit plus de 12 millions d’euros investis, et a pour objectif d’aider 150 000 enfants malawites d’ici 2021. Un beau, très beau geste qui se doit évidemment d’être salué.

 

 

Deux infos par ailleurs. La première : la fédération suisse a confirmé que Roger Federer comme Stan Wawrinka feront leur retour en Coupe Davis par BNP Paribas du 18 au 20 septembre, en barrage, face aux Pays-Bas. La seconde : Roger Federer a été désigné athlète le plus « marketable » de la planète sport, devant les golfeurs Tiger Woods et Phil Mickelson. Deux autres tennismen figurent dans le top 10 : Djokovic au 7e rang et Nadal au 8e.

 

2- Serena Williams (+1).

 

Un physique disgracieux Serena ? Les critiques ont fusé ces derniers temps, mais l’Américaine n’est pas du genre à cacher ses formes et a profité de quelques jours « off » cet été pour répondre à sa manière.

 

 

Le shooting photo, c’est le grand dada de Serena Williams, y compris lorsqu’elle est montée sur des talons de 15 cm et qu’elle tient un chien dans ses bras.

 

 

Bon, pourquoi pas après tout. Sinon, l’actu hors tennis est riche cet été pour Serena qui, avant de se concentrer sur l’objectif US Open, a aussi profité de ses quelques jours de repos en juillet pour faire la promo du film Pixels, dans lequel elle fait une petite apparition.

 

 

3- Maria Sharapova (+10).

 

Sharapova, femme sandwich épisode 1 : pour Nike.

 

 

Episode 2 : pour Porsche.

 

 

Episode 3 : pour la marque de cosmétiques Supergoop!.

 

 

Au moins, avec toutes ces séances promotionnelles, la businesswoman la plus redoutable du circuit se change les idées, alors que la presse people s’est fait écho cette semaine de sa rupture amoureuse avec le joueur bulgare Grigor Dimitrov.

 

 

Sharapova est célibataire. Je répète : SHARAPOVA EST CELIBATAIRE.

 

4- Benoît Paire (+4).

 

Impayable Benoît Paire. C’est au moment où on l’attend le moins, une semaine après avoir fait des siennes au tournoi de San Benedetto, que le Français signe la première victoire de sa carrière en tournoi, à Bastad, en Suède. Oui, oui, vous avez bien lu…

 

 

 

La réaction de son coach Lionel Zimbler à l’issue de la finale résume parfaitement le sentiment général de surprise, mais aussi de grande satisfaction pour ce joueur aussi talentueux raquette en main que fragile dans sa tête. 

 

 

Tout au long de cette superbe semaine, le Français n’a pas dérogé à sa règle : poster des photos des à-côtés du tournoi. Au menu : cliché depuis le dessous de la table de massage…

 

 

…et photo avant la bizarre soirée masquée des joueurs.

 

 

Très bizarre même.

 

5- Gaël Monfils (NE).

 

En parlant de cœur à prendre, Gaël Monfils a aussi l’air de se sentir seul, bien seul. Au point de tweeter ces paroles du rappeur tricolore Orelsan, pleines de sous-entendus.

 

 

 

 

Quel loveur ce Gaël… Loveur et chambreur, n’hésitant pas à relever le défi lancé il y a quelques semaines par le basketteur Boris Diaw dans un spot de pub. Un concours de danse via les réseaux sociaux.

 

 

Original.

 

6- Félix Auger-Aliassime (NE).

 

Le newcomer de la semaine est Canadien et a un nom à rallonge : Félix Auger-Aliassime. Sa performance ? Battre le record du plus jeune joueur à remporter un match sur le circuit Challenger, à 14 ans. Mieux, après avoir dominé le 493e mondial au premier tour du tournoi de Granby, chez lui au Canada, il a ensuite écarté la tête de série n°8, le joueur de la Barbade Darian King, 205e mondial (7-5, 6-3).

 

 

De quoi attirer quelques louanges. Sur son jeu, mais pas seulement.

 

 

 

Un qui le suit en tout cas particulièrement, c’est son compatriote Milos Raonic

 

 

L’équipe canadienne de Coupe Davis par BNP Paribas peut vraiment faire très mal d’ici quelques années…

 

7- Ana Ivanovic (NE).

 

Vacances studieuses pour Ana Ivanovic, qui compte bien retrouver le top niveau après un enchaînement de contre-performances ces dernières semaines.

 

 

La Serbe a d’ailleurs dans cette optique pris une décision forte : se séparer de son entraîneur Mats Merkel pour retrouver Nigel Sears, dont la collaboration avait été stoppée il y a tout juste deux ans. Objectif : retrouver le top 3 mondial.

 

8- Mardy Fish (NE).

 

C’est l’info tristesse de la semaine : Mardy Fish a annoncé lui-même qu’il allait mettre un terme à sa carrière à la fin de l’été.

 

 

Son dernier tournoi sur le circuit ATP devrait être l’US Open, théâtre de quelques unes de ses plus belles performances. Les organisateurs lui ont déjà rendu hommage en publiant sur leur compte Twitter cette photo collector.

 

 

Profite, Mardy !

 

9- Patty Schnyder (NE).

 

Le come back de la semaine est signée Patty Schnyder, de retour à la compétition… à 36 ans. Pas sur le circuit WTA mais lors du tournoi ITF de Darmstadt où la Suissesse a été éliminée au premier tour par Sofiya Kovalets (422e) au terme d’un match très disputé de trois heures (7-5, 4-6, 7-5).

 

 

Schnyder, qui avait mis un terme à sa carrière après Roland-Garros 2011 et qui a depuis connu les joies de la maternité, s’est hissée jusqu’au 5e rang mondial il y a exactement dix ans.

 

10- Lleyton Hewitt (-9).

 

Le héros australien du quart de finale de Coupe Davis par BNP Paribas face au Kazakhstan a profité de cette semaine « post » pour répondre à tous les messages de félicitations et remercié ceux qui l’ont soutenu. Dont son turbulent et jeune compatriote Nick Kyrgios.

 

 

Le futur retraité a aussi profité des réseaux sociaux pour célébrer ses 10 ans de mariage avec sa femme Bec.

 

 

Kim Clijsters, c’est vraiment de l’histoire ancienne désormais.

 

11- Petra Kvitova (NE).

 

Semaine intensive d’entraînement pour Petra Kvitova.

 

 

Vraiment, vraiment intensive. Au point de s’entraîner avec une espèce de gilet par balle pour se lester le haut du corps.

 

 

Les deux travaux de Petra…

 

12- Caroline Wozniacki (NE).

 

Session d’entraînement aussi pour l’une des rivales de Kvitova, la belle Caroline Wozniacki.

 

 

La Danoise qui se motive comme elle peut lorsqu’elle s’entraîne, avec notamment des friandises en forme de récompense après les séances !

 

 

13- Tomas Berdych (-8).

 

Après le mariage, pas de lune de miel pour Tomas Berdych mais des obligations contractuelles. Le Tchèque a profité de quelques jours loin des circuits pour jouer le rôle phare dans le nouveau clip de son équipementier.

 

 

Voici le produit fini :

 

 

14- Andy Murray (-13).

 

Le grand acteur de la victoire britannique face à la France n’était pas peu fier de ses exploits répétés du week-end dernier, et ce même s’il s’est montré moins démonstratif sur Twitter que sur le court, à l’issue de sa décisive victoire dimanche face à Gilles Simon.

 

 

Et s’il a fini exténué, l’Ecossais n’en retire pas moins une grosse satisfaction et a laissé sur les réseaux sociaux des messages subliminaux bien parlants.

 

 

15 – Daniel Garza (NE).

 

Il est 546ème mondial, mexicain et tout le monde aurait préféré que ce joueur de trente ans ne se retrouve pas dans ce classement, car Daniel Garza s’est fait connaître à son insu cette semaine pour s’être fait traiter, le week-end dernier, de « gros » par les supporters chiliens lors du match de Coupe Davis par BNP Paribas du Groupe II. 

 

 

A l’arrivée, ce droitier au physique plus proche d’un rugbyman n’aura même pas pu leur clouer le bec en leur montrant le tableau d’affichage car lui (qui a été aligné en double) et les siens ont perdu 5-0…

 

Sorties :

 

Roumane, Hernych, Mauresmo, Kyrgios, Dancevic, Ward, Muguruza, Tsonga, Simon

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?