Accueil Mag Article

Murray meilleur au grattage

Malchanceux de tomber sur un immense Roger Federer en demi-finale de Wimbledon, le local de l’étape s’est rattrapé au grattage. A savoir la Coupe Davis par BNP Paribas, sur herbe, contre la France.

Malchanceux de tomber sur un immense Roger Federer en demi-finale de Wimbledon, le local de l’étape s’est rattrapé au grattage. Sur l’herbe du Queen’s, une semaine jour pour jour après sa défaite, il est allé chercher les trois points de son équipe face à la France en Coupe Davis par BNP Paribas. Il devance l’increvable Hewitt, lui aussi héros de tout un pays dans la compétition internationale par équipes. Quant à Serena, elle, elle a surtout essayé de ne pas se faire piquer par une guêpe.

 

1- Andy Murray (+5).

 

Il a douché les espoirs de l'équipe de France de Coupe Davis par BNP Paribas. Andy Murray a éliminé (presque) à lui tout seul les joueurs d'Arnaud Clément, en quarts de finale. Sur le gazon du Queen's, le Britannique a remporté tous ses matches – soit trois points - et ouvert le chemin des demi-finales au Royaume-Uni.

 

 

Un point en simple contre Tsonga (7-5, 7-6, 6-2), un contre Simon (4-6, 7-6, 6-3, 6-0), et un en double avec son grand frère Jamie (4-6, 6-3, 7-6, 6-1). Avec qui il ne s’est pas engueulé, comme le souhaitait ardemment leur maman avant le match.

 

 

Murray a écœuré tous ses adversaires, en particulier Tsonga contre qui il a fait parler ses qualités de défense et de passing. Visez plutôt.

 

 

2- Lleyton Hewitt (NE).

 

L'Australie est en demi-finale de Coupe Davis par BNP Paribas, et elle le doit grandement à son vétéran Lleyton Hewitt. L'Australien a remporté le double aux côtés de Sam Groth samedi…  

 

 

…avant d'apporter le point décisif aux siens dimanche face au Kazakhstan en battant très facilement Nedovyesov (7-6, 6-2, 6-3).


 

Pour sa dernière année sur le circuit pro, Hewitt n'a qu'une ambition : ramener la Coupe Davis en Australie. La perf' de l'ancien numéro un mondial a été saluée par les plus grands, parmi lesquels Boris Becker, coach de Djoko.

 

 

Sinon, Hewitt s'est fait un nouvel ami cette semaine.

 

 

3- Serena Williams (/).

 

Un match et puis s'en va. Serena Williams a surpris tout le monde en se présentant au premier tour du tournoi de Bastad, en Suède. Mais après sa victoire facile contre la Belge Ysaline Bonaventure (6-2, 6-1), l'Américaine a déclaré forfait, expliquant avoir ressenti une douleur à un coude. À moins que ce soit la présence de guêpes, comme à ce changement de côté au premier tour, qui ait fait fuir la numéro un mondiale, récente vainqueur de Wimbledon…

 

 

En tout cas, sa présence a au moins fait plaisir à son adversaire du premier tour.

 

 

Avant ça, Serena avait profité de son titre à Wimbledon pour danser puis faire des grimaces avec le vainqueur du tableau masculin, Novak Djokovic.

 

 

 

4- Rayane Roumane (NE).

 

Dans le classement ATP à seulement 14 ans…. Rayane Roumane commence à faire parler de lui dans le monde de la petite balle jeune. Le jeune Français figurera en effet dans le classement des grands d'ici quelques jours grâce, notamment, à sa très belle semaine à Saint-Gervais en Haute-Savoie où il a atteint les demi-finales d'un Future sur terre battue.  Sèchement battu par la tête de série numéro un, Jonathan Eysseric, 280e (6-1, 6-2), Rayane Roumane avait réussi un exploit lors des quarts de finale en sortant le Suisse Yann Marti, 353e mondial (6-2, 4-6, 7-5). 

 

 

Au fait, Roumane, qui avait remporté le tournoi des Petits AS en 2014, mesure 1,90 m.

 

5- Tomas Berdych (+5).

 

Il a dit oui. Tomas Berdych s'est marié cette semaine. Le Tchèque a franchi le pas avec celle qui est désormais sa femme, Ester Satorova. La preuve.

 


 

Sinon, de retour au pays, Berdych a fait savoir qu’il aimait prendre les transports en commun.

 

 

Tomas NKM Berdych.

 

6- Jan Hernych (NE).

 

Le gazon, ça glisse. Et parfois, ça blesse. Jan Hernych en a fait l'amère expérience vendredi à Newport. En quarts de finale du tournoi amécain, opposé au local Jack Sock (39e mondial), le Tchèque a été victime d'une terrible chute en tout début de match.

 

 

Touché au genou gauche, Hernych a été contraint à l'abandon. À 36 ans, cette blessure pourrait même entraîner la fin de sa carrière. Gazon maudit ?

 

7- Amélie Mauresmo (NE).

 

Début de semaine très délicat pour Amélie Mauresmo, qui a appris la mort de sa chienne Sophia.

 

 

La Française, coach d’Andy Murray, a légèrement retrouvé le sourire lorsqu'elle a appris qu'elle avait été introduite au Tennis Hall of Fame de Newport, où elle rejoint ainsi de nombreuses légendes.

 

8- Benoît Paire (NE).

 

Il est irrécupérable. Benoît Paire a encore fait des siennes cette semaine. Connu pour ses accès de colère, le Français a fait très fort lors d'un tournoi Challenger à San Benedetto en Italie, contre le local Volandri. Alors qu'il était mené 4-2 dans le deuxième set, après avoir remporté le premier 6-1, l'Avignonnais a lâché le match de manière ostensible…

 

 

…au point que l’arbitre n’a eu d’autres choix que de lui infliger une pénalité pour manque de combativité. Résultat : un abandon au début du troisième set. Peut-être que Paire digérait mal la pizza avalée la veille.

 

 

9- Nick Kyrgios (-1).

 

Lui aussi commence à faire parler pour ses sautes d'humeur. Très critiqué après son huitième de finale contre Gasquet à Wimbledon, Nick Kyrgios n'a pas arrangé son cas cette semaine. Leader de l'équipe australienne de Coupe Davis par BNP Paribas en l'absence de Tomic, suspendu, le prodige australien est passé totalement à côté de son match contre le Kazakh Nedovyesov, 115e mondial, vendredi (7-6, 6-7, 7-6, 6-4). Au-delà de la défaite face à son public, Kyrgios a surtout fait preuve d'un manque de combativité flagrant, lâchant notamment un “J'ai pas envie d'être ici” équivoque au début du quatrième set. Avant de fracasser deux de ses raquettes après sa défaite.



 

 

Pourtant, Kyrgios semblait motivé en début de semaine, à en croire ce “shake­” avec ses coéquipiers.

 

 

Pire, Kyrgios a été remplacé par Groth, victorieux, pour jouer le simple du dimanche. Peut-être devrait-il se mettre au basket.

 

 

 

Belle détente.

 

10- Frank Dancevic (NE).

 

Le show Dancevic. Contre Ryan Harrison au deuxième tour du Challenger de Winnetka aux États-Unis, le Canadien Frank Dancevic a remporté un point monstrueux en réussissant deux superbes plongeons à la volée.

 

 

Bon par contre il a perdu le match (6-7, 7-5, 7-6).

 

11- James Ward (NE).

 

L'élégance à l'anglaise. James Ward a fait parler de lui cette semaine. Non pas pour ses performances en quarts de finale de la Coupe Davis par BNP Paribas, lui qui a été sèchement battu par Gilles Simon lors du premier simple (6-4, 6-4, 6-1), mais pour sa tenue, disons douteuse.

 

 

Richard Virenque valide les chaussettes.

 

12- Garbine Muguruza (-9).

 

Semaine de repos pour Garbine Muguruza. La récente finaliste de Wimbledon est rentrée chez elle en Espagne pour quelques jours de vacances bien mérités.

 

 

 

Ça revient vite le bronzage.

 

13- Maria Sharapova (NE).

 

Vous l'avez vu, Muguruza ne se balade jamais sans son chapeau, mais elle le porte tout de même moins bien que Maria Sharapova.

 

 

La Russe qui a pris du bon temps cette semaine en conduisant sa Porsche rouge.

 

 

14- Jo-Wilfried Tsonga (NE).

 

Sale week-end pour Jo-Wilfried Tsonga. Le Français a d'abord perdu son simple contre Andy Murray vendredi, puis le double samedi au côté de Nicolas Mahut. Mais surtout, il a bien fait rire le public du Queen's avec ce air-service magnifique.

 

 

Sans oublier ses nombreuses chutes.

 

 

15- Gilles Simon (NE).

 

Il aura tout tenté. Gilles Simon a été le seul Français à la hauteur ce week-end. Facile vainqueur de son premier simple contre James Ward (6-4, 6-4, 6-1), il a fait douter Andy Murray dimanche allant jusqu’à mener 6-4, 4-2, avant de finalement s'incliner (4-6, 7-6 ; 6-3, 6-0).

 

 

Gilles qui est le seul Français à avoir compris qu'une veste de costard se porte toujours boutonnée, sauf assis.

 

 

Sorties :

 

Djokovic, Federer, Gasquet, Vandeweghe, Bacsinszky, Wawrinka, Azarenka, Mahut, Radwanska, Herbert

 

Par Quentin Moynet

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?