Accueil Mag Article

Stop à la polyvalence

L'équipe de France va devoir changer quelque chose pour rapidement gagner la Coupe Davis par BNP Paribas.

En 2002, lorsque la France s'incline en finale de la Coupe Davis par BNP Paribas face à la Russie à Bercy, c'est la première fois depuis 1972 qu'une équipe perd en finale alors qu'elle avait remporté le point du double. J'ai volontairement pris le problème à l'envers car je suis Français et pas Russe. Mais si vous préférez, en 2002, c'est la première fois en trente ans qu'une équipe remporte la finale sans empocher le point du double.

Le double est la charnière d'une rencontre de Coupe Davis. Prenons les quatre demi-finalistes de la campagne 2015 (dont la France ne fait donc pas partie). L'Australie, la Grande-Bretagne, l'Argentine et la Belgique ont toutes remporté le point du double de leur quart de finale respectif. En poussant plus loin, sur les 12 rencontres disputées cette année dans le groupe mondial, seulement trois nations se sont qualifiées sans remporter le pivotal point du double.

L'équipe américaine victorieuse de la Coupe Davis par BNP Paribas en 2007, « skippée » par Patrick McEnroe, comptait parmi ses rangs les frères Bryan, spécialistes incontestables et incontestés du double. Oui c'était risqué, car si l'un des joueurs de simple s'était blessé, il aurait fallu aligner Bob ou Mike Bryan en simple. Si, si, si ma tante … Il n'y a pas eu de « si » et les Etats-Unis ont scellé la rencontre dès le samedi.

Nous, on n'y croit pas à cette stratégie. C'est vrai qu'on n'a pas l'équivalent des jumeaux et qu'on a un réservoir de joueurs de simple plus riche. Mais on a tout de même des vrais équipes de double avec notamment Mahut/Herbert. D'ailleurs, leur dernière victoire en tournoi remonte au … tiens tiens ... Queen's !

Je ne suis pas en train d'incriminer les choix du capitaine Clément (qu'il faut absolument maintenir en poste). Ça serait trop facile de le faire après coup. Par contre, il faut étudier un changement de stratégie. Arrêtons la polyvalence et laissons place à la spécialisation.

Comme on a pu le voir avec la toute nouvelle We Are Tennis Fan Academy, lancée pendant Roland-Garros et bien en place le week-end dernier, les supporters français seront toujours derrière cette équipe qu'ils aiment. Ces supporters ont la chance de pouvoir encourager une équipe dotée d'une génération dorée.

Maintenant, ils veulent la voir gagner !

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?