Accueil Mag Article

L'enjeu des bleus

Les joueurs de l'équipe de France ont tous un enjeu individuel dans ce quart de finale de la Coupe Davis par BNP Paribas face à la Grande-Bretagne.

Arnaud Clément a fait son choix  : Richard Gasquet ne disputera pas les simples ce vendredi au Queen's face à la Grande-Bretagne. Pour l'instant, le pari est payant,  Gilles Simon ayant offert le premier point aux bleus. On aurait pu penser qu'après sa demi-finale à Wimbledon, Gasquet était indiscutable. Ben non. «  So French  » doivent penser nos «  amis  » de la presse britannique. Peu importe, c'est le choix du capitaine et il faut le respecter. 

Mais quels sont les enjeux individuels pour nos Frenchies  ? Voici le cas par cas  :

Pierre-Hugues Herbert n'a rien à craindre, ni à espérer cela dit, puisqu'il qu'il ne joue pas. Il a cependant amorti sa sélection en poussant la chansonnette (pour ceux qui l'aurait manqué, cliquez ici) à la fin de son «  rookie speech  » (speech de première sélection) se mettant au passage toute l’assistance du dîner officiel dans la pocket. La réputation est là, maintenant, il sera attendu sous peu sur le court. Mais sans doute ce jeune joueur va-t-il montrer de belles choses si son sens du jeu est aussi développé que son sens de la prise de parole en public.

Nicolas Mahut n'a rien à perdre. A 33 ans, l'Angevin vit sa deuxième sélection. Beaucoup plus proche de la fin de sa carrière que du début, il n'y trouvera que du bonus. Rappelons qu'il a gagné les trois titres de sa carrière entre 2013 et 2015. Il termine en beauté. Il ne peut que faire des belles choses, et comme un gardien de foot aux tirs aux buts, on ne pourra jamais lui en vouloir s'il ne réussit pas.

Pour les trois autres, la donne n'est pas la même, leur statut non plus. 

Pour Gilles Simon, la Coupe Davis est compliquée. L'histoire démarre à Ostrava par une double défaite face à Berdych et Stepanek en 2009. En 2010, la France est en finale face à la Serbie. Simon est dans le groupe mais pas sélectionné par son capitaine. A Lille l'an passé, même topo. Le Niçois, camarade exemplaire, encourage les copains depuis le banc, mais ne dispute pas le moindre point. La France s'est inclinée a chaque fois. Ajoutez-y sa défaite compliquée face à Carlos Berlocq dans le cinquième match décisif à Buenos Aires en 2013 et vous avez un garçon qui n'a que 5 victoires pour 9 défaites en Coupe Davis par BNP Paribas. Meilleur classé des Français, Simon était attendu et a livré. S'il était amené à disputer un match décisif  dimanche face à Andy Murray, il aurait l'obligation d'être performant. Il en va de son avenir davissien.

Richard Gasquet est touché au pied et donc pas aligné en simple. En revanche, il devra être l'homme fort du double, associé à Nicolas Mahut. Les deux hommes n'ont pas beaucoup joué ensemble (trois fois). Parmi leur résultats communs, une défaite face aux frères Murray. Demain, l'un des écossais, au moins, sera sur le court. Si Richard maintient son niveau de jeu de Wimbledon ainsi que son état d'esprit, il n' a pas grand chose à craindre. S'il fait un grand double et, pourquoi pas, dispute un des deux simples le dimanche avec à la clef le point de la qualif, il pourrait atteindre une nouvelle dimension. Week-end pas trop risqué pour Ritchie mais possibilité de gagner gros.

Pour Jo-Wilfried Tsonga, c'est l'heure du retour à la compétition. Le Manceau reste sur un week-end décevant (et froid) à Lille face à Federer et Wawrinka. La défaite en finale face à la Suisse reste en travers de la gorge du 12e joueur mondial. Il s'est senti trahi par la presse française qui s'est un peu acharnée sur lui. Il a trouvé ce traitement injuste et a certainement à cœur de montrer que Jo-Wilfried Tsonga n'a pas peur de disputer un match de Coupe Davis, que ce soit contre Djokovic, Federer, Nadal ou encore et surtout Andy Murray. Face à l'écossais, il n'est pas dans la peau du favori et peut donc se permettre de jouer sans pression (autant que possible à ce niveau). Ce week-end pourrait lui permettre de mettre les choses au clair quant à son dévouement pour la sélection nationale et ainsi redorer son blason.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?