Accueil Mag Article

Novak reste le roi d’Angleterre

Pour la troisième fois en cinq ans, Novak Djokovic remporte Wimbledon. Comme l'an dernier, le Serbe s'est imposé face à Roger Federer et comme l'an dernier, il empoche la première place du classement WAT!

Pour la troisième fois en cinq ans, Novak Djokovic remporte Wimbledon. Comme l'an dernier, le Serbe s'est imposé face à Roger Federer qui avait pourtant réalisé un match d'anthologie contre Andy Murray en demi-finale. Chez les femmes, c'est sans surprise Serena Williams qui s'est imposée contre la très surprenante Garbine Muguruza. L'Américaine est en course pour un Grand Chelem historique.

 

1- Novak Djokovic (/).

 

Et de neuf ! En s'imposant en finale de Wimbledon contre Roger Federer (7-6, 6-7, 6-4, 6-3), Novak Djokovic a conquis son neuvième titre du Grand Chelem, le troisième (en cinq ans !) à Londres. Le Serbe a été impressionnant tout au long de la quinzaine malgré une belle frayeur contre Kevin Anderson en huitièmes de finale (il était mené deux manches à rien). Nole n'avait pourtant pas disputé le moindre match sur gazon avant Wimbledon. Ce qui pourrait expliquer ses sautes d'humeur en début de tournoi. Et malheureusement, c'est une jeune ramasseuse de balle qui a été victime de l'agacement du numéro 1 mondial.

 

 

On peut lire sur les lèvres de Djokovic qui demande - plutôt qui exige - sa serviette (towel en anglais). Le Serbe s'est d'ailleurs excusé quelques heures plus tard : « Je suis désolé. Ce n'était pas contre elle. Elle a peut-être été effrayée par mon cri, j'étais tout proche d'elle. Je vais bien entendu tout faire pour me faire pardonner si je me suis mal comporté auprès d'elle. » Quand il ne crie pas sur des ramasseurs de balle, Djoko se balade en famille, avec sa femme, son fils et son chien. En tenue de tennis, toujours.

 

 

Enfin Djokovic a rendu hommage à un certain Nikola Tesla, inventeur et ingénieur serbe du XXe siècle, né un 10 juillet.

 

 

Le vainqueur de Wimbledon est un homme cultivé.

 

2- Serena Williams (NE).

 

2015 est son année. Depuis janvier, Serena Williams a tout gagné. L'Open d'Australie, Roland Garros et donc Wimbledon.

 

 

L'Américaine a battu l'Espagnole Muguruza en finale (6-4, 6-4). En sept matches, elle n'aura perdu que deux sets, preuve de sa domination. C'est le 21e Grand Chelem remporté par la numéro 1 mondiale, le sixième à Wimbledon. En huitièmes de finale, Serena a dû affronter sa grande sœur, Venus. Victoire de la cadette (6-4, 6-3), mais il en faut plus pour créer des tensions entre les deux femmes.

 

 

L'objectif est clair désormais pour Serena Williams : s'imposer chez à elle à l'US Open…

 

 

…pour réussir un incroyable Grand Chelem, chose qui n’a plus été fait depuis Steffi Graf en 1988.

 

3- Garbine Muguruza (NE).

 

Elle n'en finit plus de surprendre. Récente quart de finaliste de Roland Garros, Garbine Muguruza a défié tous les pronostics en atteignant la finale de Wimbledon, elle qui n'avait jamais dépassé le deuxième tour du tournoi britannique. C'est la première Espagnole à atteindre une finale de Grand Chelem depuis Conchita Martinez à Roland-Garros en 2000.

 

 

La joueuse de 21 ans a réalisé des performances impressionnantes, battant successivement Kerber, Wozniacki, Bacsinszky et Radwanska, des joueuses mieux classées qu'elle.

 

 

Elle n'a en revanche rien pu faire contre Serena Williams en finale, malgré un superbe retour de 5-1 à 5-4 dans le deuxième set. Mais ce parcours lui permet d'entrer dans le Top 10 mondial et le Top 3 We Are Tennis.

 

4- Roger Federer (NE).

 

Grosse désillusion pour Roger Federer. Magistral en demi-finale contre Andy Murray, le Suisse n'a pas réussi à confirmer en finale contre Novak Djokovic, lui qui n'avait perdu qu'un seul set lors de ses six premiers matches.

 

 

Cette défaite rappelle une statistique : le Suisse n'a plus gagné de tournoi du Grand Chelem depuis Wimbledon 2012. Trois ans de disette, et pourtant, les chiffres du roi Roger sur le gazon londonien sont impressionnants.

 

 

La défaite de Federer en finale a probablement déçu David De Gea. Le gardien de but de Manchester United est en effet un grand fan du Suisse qu'il a rencontré cette semaine à Londres.

 

 

Mais Federer peut se consoler, sa reconversion est toute trouvée : créateur d'émoticônes

 


5- Richard Gasquet (NE).

 

Superbe quinzaine sur le gazon londonien pour Richard Gasquet. Le Français a atteint la demi-finale d'un Grand Chelem pour la troisième fois de sa carrière, après Wimbledon 2007 et l'US Open 2013. Mais toujours pas de finale pour Richard qui s'est sèchement incliné contre Novak Djokovic (7-6, 6-4, 6-4). On retiendra surtout la magnifique victoire de Gasquet contre Stan Wawrinka en quarts de finale, au bout du suspense (6-4, 4-6, 3-6, 6-4, 11-9).

 

 

Avant sa demi-finale perdue, Richie a rencontré Drake.

 

 

Qui ne lui a donc pas porté chance.

 

6- Andy Murray (/).

 

Nouvel échec pour Andy Murray à Wimbledon. Deux ans après son sacre en terre anglaise, l'Ecossais a échoué en demi-finale contre un immense Roger Federer. La veille, Murray s'était moqué de la façon de courir d'Andy Roddick qui, selon le numéro 3 mondial, n'est pas en grande forme.

 


7- Coco Vandeweghe (NE).

 

Elle n'avait jamais dépassé le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. A Wimbledon, Coco Vandeweghe a atteint les quarts de finale, seulement battue par Maria Sharapova (6-3, 6-7, 6-2). L'Américaine de 23 ans est passée près de l'exploit contre la Russe. Elle a même cru prendre le dessus lorsqu'elle a remporté le tie-break de la deuxième manche. Sa réaction est d'ailleurs incroyable.

 

 

Avant son élimination, Vandeweghe avait réalisé des performances de taille, se débarrassant de Pliskova, Stosur et surtout Safarova sans concéder le moindre set. Alors forcément, elle s'est découvert de nombreux nouveaux fans.

 

 

Parmi eux, un certain Kobe Bryant, rien que ça.

 

 

8- Nick Kyrgios (-4).

 

S'il n'a pas fait aussi bien que l'année dernière - huitième de finale contre quart de finale -, Nick Kyrgios a tout de même beaucoup fait parler de lui. D'abord sur le terrain, lors de sa défaite contre Gasquet (7-5, 6-1, 6-7, 7-6). L'Australien a totalement laissé filer le deuxième set, multipliant les fautes, parfois intentionnellement.

 

 

Il a ensuite fait un câlin à un ramasseur de balles.

 

 

 

 

Son attitude lui a valu de nombreuses critiques, notamment celles, très limites, de Dawn Fraser. La réaction de Kyrgios ne s'est pas fait attendre.

 

 

Kyrgios était en tout cas particulièrement heureux d'être de retour chez lui, en Australie.

 


9- Timea Bacsinszky (/).

 

Décidément, c'est l'année des révélations sur le circuit féminin. Muguruza, Vandeweghe mais aussi Timea Bacsinszky. Demi-finaliste surprise à Roland Garros, la Suisse a confirmé en atteignant les quarts de finale à Wimbledon, s'inclinant, justement, contre Muguruza (7-5, 6-3). Bacsinszky a réussi une autre performance incroyable cette semaine : rivaliser avec Sharapova sur la puissance de ses cris. Celui suivant sa victoire contre Niculescu en huitièmes de finale est particulièrement impressionnant.

 

 

 

A peine rentrée chez elle, Bacsinszky s'est précipitée devant sa télé pour regarder le quart de finale entre son compatriote Wawrinka et Gasquet.

 

 

Ah oui, la Suisse est également une fan de jeux vidéo. En particulier de Mario Kart.



 

Les puristes apprécieront.



10- Tomas Berdych (NE).

 

Pas de perf' pour Tomas Berdych, mais une conférence de presse hallucinante. Battu dès les huitièmes de finale par Gilles Simon en trois petits sets (6-3, 6-3, 6-2), le Tchèque a eu droit à une question surprenante. Un journaliste lui a en effet demandé une réaction sur sa victoire. Alors qu'il venait de s'incliner. Une mauvaise blague ou un journaliste très mal informé ?

 

 

Après son élimination prématurée, Berdych a rapidement repris le chemin de l'entraînement pour préparer l'été américain.

 

 

11- Stan Wawrinka (-9).

 

Il préfère la terre battue au gazon. Récent vainqueur de Roland Garros, Stan Wawrinka s'est arrêté au stade des quarts de finale à Wimbledon, battu en cinq sets par Richard Gasquet. C'est tout de même le meilleur résultat du Suisse sur ce tournoi du Grand Chelem. Le Suisse qui s'est offert un petit barbecue à la veille de son match contre le Français.

 

 

Contraint de s'habiller en blanc pour respecter la tradition du tournoi anglais, Wawrinka a trouvé le moyen d'avoir son short fétiche sur lui, presque en permanence.

 

?

 


12- Victoria Azarenka (NE).

 

C'est celle qui a le plus inquiété Serena Williams. Victoria Azarenka a fait trembler l'Américaine en quarts de finale, avant de s'incliner au terme d'un match de très haut niveau (3-6, 6-2, 6-3).

 

 

Malgré son élimination, Azarenka est restée quelques jours à Londres pour visiter.





 

Et oui, la Biélorusse est folle.



 


13- Nicolas Mahut (+1).

 

Rapidement éliminé en simple et sorti en huitièmes de finale en double avec Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut est rentré en France et a repris le chemin de l'entraînement. Il y a croisé Jimmy Vicaut, nouveau recordman de France du 100 mètres.

 

 

Mahut a profité de son temps libre pour lire les journaux. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Français a moyennement apprécié la remarque de Julien Pinot, frère du cycliste Thibault, à propos des infiltrations de Richard Gasquet.

 


14- Agnieszka Radwa?ska (NE).

 

Elle est de retour. Après un début de saison raté, Agnieszka Radwa?ska a réussi un excellent Wimbledon, atteignant les demi-finales où elle s'est inclinée face à la révélation Muguruza (6-2, 3-6, 6-3). La Polonaise l'a d'ailleurs félicitée sur Twitter.



 

Si elle n'a pas remporté Wimbledon, Radwanska est en revanche première du challenge de la BBC.


 

La photo se suffit à elle-même.

 

15- Pierre-Hugues Herbert (NE).

 

Malgré sa défaite dès les huitièmes de finale du double à Wimbledon, Pierre-Hugues Herbert a été appelé par Arnaud Clément pour le quart de finale de Coupe Davis par BNP Paribas contre le Royaume-Uni. Sa complémentarité en double avec Nicolas Mahut, avec lequel il a récemment remporté le tournoi du Queens, est appréciée par le sélectionneur français.

 


Sorties :

 

Sharapova, Raonic, Brown, Monfils, Sampras, Mladenovic, Nieminen, Hewitt, Sock.

 

Par Quentin Moynet

 

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?