Accueil Mag Article

Rafael Nadal peut-il virer Toni ?

Rafael Nadal devrait sans doute changer d'entraîneur, mais virer son oncle qui l'entraîne depuis toujours complique singulièrement la donne.

Après sa victoire à Stuttgart, j'avais évoqué le cas de Rafael Nadal. Pour moi, sa victoire en Allemagne ne voulait pas dire grand-chose s'il se faisait sortir rapidement au Queen's dans la foulée. Voilà, voilà. On sait maintenant que rien ne va plus.

Depuis sa défaite face à Dustin Brown (,pas si surprenante) beaucoup d'encre a coulé au sujet de l'avenir tennistique de Rafa. Etait-ce son dernier Wimbledon  ? Pourra t-il, un jour, à nouveau remporter un Grand Chelem  ? Peut-il revenir plus fort  ? Doit-il insister  ? Mais la question qui revient le plus souvent est aussi la plus logique  : doit-il changer d'entraîneur  ?

Rafael Nadal est un extra-terrestre dans le monde du tennis. Il n'a jamais été entraîné par quelqu'un autre que son oncle, Toni Nadal. Au début de leur relation tennistique, Rafa n'avait que quatre ans. Aujourd'hui, il en a vingt-neuf. Vingt-cinq ans avec le même coach  !

Après autant de temps passé ensemble, faut-il changer  ? Est-ce possible pour Nadal de fonctionner avec un ou une autre  ? Ce n'est pas simple du tout. Le caractère familial de leur relation complique terriblement la donne. Rafael Nadal est extrêmement à cheval sur tout ce qui touche à sa famille. Il y est viscéralement attaché. Il n'y a pas si longtemps, il habitait encore chez sa maman. C'est un garçon simple, humble, poli et respectueux. Il associe son entraîneur/oncle/père spirituel à toutes ses victoires, mais jamais à ses défaites. 

Vu la complexité de leur relation, avec cet aspect familial qui domine (de loin) le côté tennistique, Rafael Nadal est dans l'impossibilité de licencier son oncle. La chose est juste impensable pour l'homme au quatorze titres du Grand Chelem. Jamais il ne passera à l'acte, même si l'idée, en soit, ne doit pas complètement lui déplaire car elle n'est pas dénuée de bon sens. 

Alors comment faire  ? Très simple. Toni doit s'en aller. Il doit comprendre de lui-même que jamais son neveu ne le virera et que pour son bien (celui de Rafael) il doit démissionner. 

La solution du changement d'entraîneur paraît être la dernière chance de Nadal (le joueur) pour retrouver le niveau qui était encore le sien il n'y a pas si longtemps. Pas évident que ça arrive. Pas évident que Toni veuille/accepte qu'un autre murmure dans l'oreille de son joueur. L'ego joue un grand rôle dans ce genre de décision et parfois il peut même aveugler.

J'espère juste que Toni Nadal a encore suffisamment de clairvoyance. Mais connaissant un peu le bonhomme, je ne vois pas comment il pourrait ne pas comprendre.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?