Accueil Mag Article

Tous les chemins mènent à Djokovic

Après Monte-Carlo, Novak Djokovic remporte le Masters de Rome et prend logiquement la tête de notre classement décalé à une semaine de Roland-Garros.

Après Monte-Carlo, Novak Djokovic remporte le Masters de Rome et prend logiquement la tête de notre classement décalé à une semaine de Roland-Garros. Maria Sharapova, qui a enfin lancé sa saison sur terre battue avec des émoticônes, et Roger Federer, impressionnant sur l'ocre italienne jusqu'en finale malgré ses difficultés pour s’orienter dans Rome, complètent le podium.

 

1- Novak Djokovic (+14).

 

Le roi de la terre battue, c'est lui. De retour à la compétition après avoir fait l'impasse sur Madrid, Novak Djokovic a remporté le Masters de Rome en battant Roger Federer en finale (6-4, 6-3). C'est le second tournoi glané par le Serbe cette année sur ocre après Monte-Carlo.

 

 

Nole fait bel et bien figure d'épouvantail avant Roland-Garros. Ce superbe point contre David Ferrer en demi-finale n'est qu'un exemple parmi d'autres.

 

 

Avant cela, Djokovic avait disputé un match d'exhibition avec Caroline Wozniacki, mais aussi les footballeurs italiens de l'AS Roma Alessandro Florenzi et Francesco Totti.

 

 

Djoko a aussi pris un peu de temps avec son frère pour visiter Rome, dont le charme ne l'a pas laissé insensible.

 

 

 

Par contre, la doudoune sans manche, c'est non. Définitivement.

 

2- Maria Sharapova (+9).

 

Elle lance enfin sa saison sur terre. Après quelques résultats décevants, Maria Sharapova s'est adjugée le Masters de Rome en venant à bout de l'Espagnole Suarez-Navarro en finale (4-6, 7-5, 6-1). La Russe n'a pas perdu le moindre set de la semaine.

 

 

Sharapova a semble-t-il apprécié sa semaine romaine, et notamment le court central sur lequel elle s'est entraînée quelques jours avant de conquérir le titre.

 

 

Une semaine placée sous le signe de la bonne humeur pour la numéro 3 mondiale qui s'est amusée à reproduire des émoticônes.

 

 

Petite préférence pour celle en haut à gauche.

 

3- Roger Federer (+6).

 

Il s'est rassuré. Sorti dès son entrée en lice à Madrid, Roger Federer a atteint la finale à Rome, seulement battu par Novak Djokovic. Avant cela, il n'avait pas concédé le moindre set, battant notamment très sèchement deux membres du top 10, Tomas Berdych (6-3, 6-3) et son compatriote Stan Wawrinka (6-4, 6-2). Le Suisse a écœuré les deux joueurs, notamment grâce à des revers gagnants énormes.

 

 

 

A l'instar de son bourreau en finale, Federer a profité de cette semaine pour visiter la capitale italienne. Le Suisse qui n'est semble-t-il toujours pas passé au GPS.

 

 

Ce qui ne l’a pas empêché de voir de très belles choses dans la cité romaine.

 

 

4- Stanislas Wawrinka (NE).

 

Eliminé dès les huitièmes de finale à Monaco et à Madrid, Stan Wawrinka a réalisé sa première semaine complète sur terre battue cette saison. Avec une performance de taille, une victoire contre Rafael Nadal en deux petits sets en quart de finale (7-6, 6-2), après avoir notamment sauvé quatre balles de sets dans le tie-break de la première manche. Pour ensuite dérouler, à l'image de ce point.

 

 

Après ce succès, le Suisse avait donné rendez-vous à son compatriote Federer en demi-finale.

 

 

Mais le rendez-vous ne s'est pas bien passé pour Wawrinka qui a subi la loi de son aîné après avoir pourtant mené 3-0 dans le premier set (6-4, 6-2). Stan se consolera avec la vue de son hôtel romain.

 

 

5- Andy Murray (-4).

 

Il était épuisé. Vainqueur de deux tournois en deux semaines à Munich et à Madrid, Andy Murray a déclaré forfait avant son huitième de finale contre David Goffin à Rome. Le Britannique avait disputé dix matches sur les douze derniers jours.

 

 

 

 

Murray ne manque pas d'humour. Alors quand la BBC se demande, juste avant son forfait, s'il peut remporter un troisième titre sur terre battue en deux semaines, voici sa réponse.

 

 

L'Ecossais avait besoin de se reposer, ce qui ne l'a pas empêché de jouer au ping-pong avec son frère.

 

 

Murray a également fêté ses 28 ans cette semaine. La joueuse britannique Katie Swan, grande fan, n'a pas manqué de lui souhaiter.

 

 

Murray a visiblement toujours eu quelques soucis capillaires.

 

6- Serena Williams (+6).

 

Comme Andy Murray, Serena Williams a déclaré forfait avant son huitième de finale à Rome face à sa compatriote Christina McHale. L'Américaine souffre à un coude depuis le tournoi de Madrid. La numéro 1 mondiale a néanmoins pu profiter de son temps libre pour annoncer qu'elle allait donner des cours de tennis en ligne. Le site Masterclass propose en effet des leçons données par des stars dans leur domaine respectif, l'acteur Dustin Hoffman, l’écrivain James Patterson et donc Serena Williams. 90 euros la leçon tout de même.

 

 

Première leçon, le revers. 

 

 

Serena Williams a également fait un peu de pub pour le bouquin de son coach et amant Patrick Mouratoglou.

 

 

7- Fabio Fognini (NE).

 

Il était l'une des attractions de la semaine romaine. Devant son public, Fabio Fognini a une fois de plus fait le show. Battu au bout du suspense en huitièmes de finale par Tomas Berdych (6-3, 3-6, 7-6), l'Italien a soulevé les foules lors de ses deux premiers tours, en remportant des points incroyables contre l'Américain Steve Johnson…

 

 

et le Bulgare Grigor Dimitrov.

 

 

Sans surprise, Fognini était l'un des joueurs les plus demandés lors des séances de dédicaces.

 

 

Après sa défaite, l'Italien a promis de revenir l'année prochaine.

 

 

8- Caroline Wozniacki (NE).

 

Elle va faire pas mal de jaloux à Rome. Caroline Wozniacki a pris un selfie avec Francesco Totti, la légende du football romain. Ashley Cole aussi, mais c'est un détail.

 

 

Malgré son élimination prématurée dès le deuxième tour contre la Biélorusse Victoria Azarenka (6-2, 7-6), la Danoise a continué à s'entraîner dur à la salle de sport toute la semaine.

 

 

En revanche samedi, elle a posé les instruments de musculation pour attraper sa télécommande et regarder le dernier match de Steven Gerrard à Anfield Road.

 

 

9- Rafael Nadal (-6).

 

Pour la première fois de sa carrière, Rafael Nadal va arriver à Roland-Garros sans avoir remporté le moindre tournoi sur terre battue avant. Très décevant en finale à Madrid contre Andy Murray, l'Espagnol a cette fois montré ses limites contre Stan Wawrinka (7-6, 6-2).  Aux tours précédents, Nadal avait pourtant montré qu'il n'avait pas perdu tout son tennis sur terre, ni ses réflexes, à l'image de ce point contre John Isner.

 

 

Malgré cette nouvelle contre-performance, Nadal avait le sourire cette semaine à Rome, dans un environnement qu'il apprécie.

 

 

Sinon, petit moment mimétisme entre le Majorquin et son oncle-entraîneur Toni Nadal.

 

 

Rafa préparerait-il déjà son après carrière ? En tout cas, il monte un projet de restaurant avec le basketteur Pau Gasol et le chanteur Enrique Iglesias. Rien que ça.

 

 

Gasol en cuisine, Iglesias à la plonge, Nadal au service ?

 

10- Carla Suarez-Navarro (NE).

 

Elle n'en finit plus de surprendre. Carla Suarez-Navarro est en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Déjà finaliste à Anvers et Miami, l'Espagnole a une fois de plus atteint la finale à Rome, seulement battue par Maria Sharapova. Mieux, en battant Simona Halep en demi-finale (2-6, 6-3, 7-5), elle a remporté son 31e match en 2015, faisant d'elle la joueuse ayant connu le plus de succès cette saison. Cette belle performance lui assure également une place dans le top 8 pour Roland-Garros.

 

 

Tout au long de la semaine, Carla Suarez-Navarro s'est montrée très efficace sur les points importants, comme par exemple sur cette balle de match contre Petra Kvitova en quart de finale.

 

 

11- Nick Kyrgios (-1).

 

Malgré sa défaite au premier tour contre Feliciano Lopez, Nick Kyrgios a atteint le meilleur classement de sa jeune carrière : la 30e place mondiale. Non le vrai coup dur pour l'Australien cette semaine, c'est sa défaite au ping-pong contre Jack Sock.

 

 

Malgré ce résultat décevant, Kyrgios a de plus en plus de fans. Certains lui envoient même des dessins.

 

 

Ah oui, Kyrgios est à Nice cette semaine, dernier tournoi avant Roland-Garros.

 

12- Elena Vesnina (NE).

 

Elena Vesnina a relevé un défi proposé par le site de la WTA : le Can Challenge. Le but ? Faire tomber le maximum de tubes avec son service en 30 secondes. Performance correcte de la Russe qui en a fait tomber deux.

 

 

Sinon, Vesnina dispute le tournoi de Strasbourg cette semaine pour se préparer avant Roland-Garros. Elle est arrivée en France il y a quelques jours et a pu s'entraîner avec Samantha Stosur.

 

 

13- Tomas Berdych (-6).

 

Tomas Berdych n'a pas fait le poids en quart de finale à Rome face à Roger Federer (6-3, 6-3), mais la semaine est tout de même positive pour le Tchèque. Comment pourrait-il en être autrement avec cette vue ?

 

 

Invité d'une émission sur Sky Sports, Berdych a été victime d'un petit fou rire. Ce qui n'a pas eu l'air de faire sourire Ivan Ljubicic à sa gauche.

 

 

Berdych est ensuite rentré chez lui, à Monaco. Pour profiter de la mer.

 

 

14- Na Li (NE).

 

Na Li va avoir son biopic au cinéma. Si la joueuse chinoise, qui a arrêté sa carrière l'année dernière, avait déjà publié une autobiographie, son histoire passera sur écran géant l’année prochaine, en 2016. A la réalisation, le Hong-Kongais Peter Ho-sun Chan. Na Li elle devrait avoir un rôle de consultante sur le film. « Je suis honorée d'avoir cette opportunité unique de raconter mon histoire à travers un film », a-t-elle déclaré.

 

15- Marcos Baghdatis (NE).

 

Absent à Rome, Marcos Baghdatis reprend la compétition cette semaine à Genève. En attendant, le Chypriote s'impose des séances d'entraînement... particulières.

 

 

Bon pied gauche Marcos.

 

Sorties :

 

Kvitova, Kuznetsova, Dimitrov, Kokkinakis, Safarova, Safina, Nishikori

 

Par Quentin Moynet

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?