Accueil Mag Article

Un mois déterminant pour Nadal

Après sa défaite en finale de Madrid, Rafael Nadal tombe à la 7e place mondiale. Le mois qui vient va être déterminant.

Jeu set et match Andy Murray 6-3 6-2 !

 

J'ai juste envie de dire : « Wow ! ».

 

Oui Nadal a perdu. Et il n'a pas juste perdu, il a été corrigé. 5 jeux, c'est ce qu'il laisse habituellement à ses adversaires, mise à part sur une demi-finale un peu accrochée ou une finale face à Novak Djokovic. Mais sur la finale d'hier, il n'y a pas eu photo. Le début de match de l'Espagnol a été catastrophique. Dans la deuxième moitié du 1er set Rafa est redevenu Nadal, mais sans pouvoir transformer une balle de break sur les trois obtenues. Puis dans le second set, repatatra ! Revers, coups-droits, longueur de frappes, plus rien n'y est. Le nonuple vainqueur de Roland-Garros s'est littéralement effondré.

 

Depuis 2003, Rafael Nadal n'avait pas disputé trois tournois sur terre battue de suite sans en gagner au moins un. Cette année, défaite à Monte-Carlo puis Barcelone et maintenant Madrid. Il n'avait pas perdu plus de trois matches sur terre-battue dans la même saison. Il en est déjà à quatre ! Il n'est jamais arrivé à Roland-Garros sans avoir plusieurs titres sur terre-battue. Pour l'instant, il n'a que Buenos-Aires (février).

 

Rafa va à Rome à la recherche de sensations toujours manquantes, mais à 15 jours de Roland-Garros, « son » Grand-Chelem, il n'est pas bien. Ce lundi, il est 7e mondial ! Septième ! Rien que de l'écrire, ça me fait bizarre. L'an passé, dans la capitale italienne, Nadal avait atteint la finale et ramassé 600 points. En cas de « cata » romaine, il pourrait arriver à Roland-Garros au-delà de la huitième place mondiale, ce qui va considérablement lui compliquer son tableau.

 

Vu le niveau qu'il n'arrive pas à atteindre dès qu'il joue un « vrai » joueur, s'il n'est pas protégé par son statut de tête de série de 1 à 8, Rafael Nadal pourrait connaître un très mauvais Roland-Garros. Ce qui le pousserait inévitablement à se poser des questions. Du genre est-ce une mauvaise passe ou le début de la fin ? Faut-il que je m'arrête pour éviter une fin de carrière pénible en enchaînant les défaites au point de devenir un joueur lambda qui finira sa carrière au delà de la 50e place mondiale comme Lleyton Hewitt ?

 

Franchement, je ne vois pas Nadal faire ça, il a trop de fierté.

 

On n'en est pas là, me direz-vous. Ce n'est pas faux mais le mois à venir va être crucial pour les trois ou quatre prochaines années de Rafael Nadal.

 

#ilestpasbienrafa

#30joursquivontcompter

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?