Accueil Mag Article

Les Wawrinka ont de drôles de méthodes ...

Stan Wawrinka et sa futur ex-femme Ilham Vuilloud, se séparent par voie de presse. Ouais...

Alors qu'on s’apprêtait à vivre deux semaines un peu plus calmes entre le Masters 1000 de Monte-Carlo et celui de Madrid, voilà que l’extra sportif prend le devant de la scène, avec la deuxième séparation des Wawrinka.

Dimanche dernier, Stan Wawrinka a publié un communiqué de presse expliquant que sa femme et lui se séparaient. J’ai été très surpris par le procédé. Pourquoi étaler ses problèmes privés sur la place publique ? Qu'il se sépare de la mère de sa fille, c’est un problème qui est loin de regarder la planète entière. Parce que quand on lâche ce genre d'infos sur Twitter, c'est qu'on veut que tout le monde (et sa mère) soit au courant. Mais encore plus étonnant et naïf de la part de Stan, c’est la fin de son communiqué :

«J’espère que le public et les médias comprendront que je n’ai jamais mis ma vie privée en avant et que, souhaitant continuer ainsi, je ne m’exprimerai pas davantage sur cette situation. C’est une période très difficile pour notre famille et je vous serais infiniment reconnaissant de respecter ma volonté de la préserver au mieux.».

Ouais, beeennnn, fallait réfléchir à cela avant, Stan !

Et puis ce qui devait arriver arriva. Ex-madame Wawrinka, Ilham Vuilloud, a répondu. Car ce qu'elle avait lu ne lui avait visiblement pas plu. L'animatrice de télévision suisse n'y est pas allé avec le dos de la cuillère. Pour elle, le communiqué de Stan est un simple moyen de justifier ses médiocres résultats du moment. Voici quelques extraits de la prose de madame :

« Non, Stan ne perd pas ses matches en raison de sa séparation, soi-disant douloureuse, car cette dernière a eu lieu il y a déjà cinq mois après son retour triomphant de coupe Davis. Selon ses propres termes, nous n'étions déjà plus au même niveau, lui et moi.

Sa décision de quitter, pour la deuxième fois, sa famille ne l'a pas empêché de gagner le tournoi de Chennai et d'avoir, jusqu'à il y a peu, de très bon résultats. Son instabilité et le désir de retrouver sa liberté - sur tous les plans - sont à l'origine de notre séparation. Et je dois admettre que les mensonges à répétition et les trahisons sentimentales ont fini par détruire toute la confiance que j'avais en lui. Mais ce qui m'est plus intolérable est que notre séparation soit utilisée pour justifier des résultats sportifs et servir l'image d'un père pourtant insensible à la souffrance de sa fille affectée par les circonstances de notre séparation.

En un mot, j'ai la conviction que ce communiqué ne sert qu'à préserver l'image du joueur Wawrinka. »

Je me garderais bien de prendre la défense de l'un ou de l'autre.  Simplement, je le répète, j'ai trouvé la sortie médiatique de Wawrinka improbable. Mais bon, je ne suis visiblement pas au courant de tout.

Seule certitude, ce n'est pas la première fois. En 2011, ils s'étaient séparés à l'initiative de Stan. A cette époque, c'est elle qui s’était livrée à la presse. Voulait-il se venger ? Ces méthodes sont bizarres. 

Pour le reste, j'ai un peu envie de leur dire que leur histoires, on s'en fout, même si je viens de publier 30 lignes dessus… 

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?