Accueil Mag Article

Le futur Roger Federer

Une nouvelle star est née, elle s'appelle Felix Augier Aliassim. A 14 and et 7 mois il a déjà des points et un classement ATP.

Stoppez les rotatives  ! On a le nouveau Federer, pas la peine de chercher plus loin. Il s'appelle Felix Augier Aliassim (FAA). Il est francophone, mais dans quelques années, quand il soulèvera le trophée des Mousquetaires, un Français n'aura toujours pas gagné Roland-Garros, car Felix est «  canadzien  ».

Pourquoi parler aujourd'hui de ce joueur  ? Vous allez tout de suite comprendre. La semaine dernière, sur le tournoi challenger de Drumondville, au Canada, ce garçon a passé les trois tours de qualifications et s'est hissé dans le tableau final. Jusque-là, ça ne casse pas trois pattes à un canard, me direz-vous. Sauf que, le Felix, il est né le 8 août 2000  ! Vous comprenez mieux  ? Il n'a que 14 ans  !

Cet exploit qu'il a réalisé, en battant au passage Chris Guccione tout de même, 2m01 pour 92 kg dont le meilleur classement était 68e en 2008 (il est aujourd'hui 39e en double et a disputé 18 rencontre de Coupe Davis par BNP Paribas), lui permet d'obtenir cinq point ATP et de se hisser à la 1257e place mondiale. Il n'a que 14 ans  ! C'est complètement fou  !

Ce québecois, né à Montréal, n'est que 194e joueur mondial dans le classement junior. Alors comment a t-il fait  ? Il a produit son tennis agressif de droitier à base de coups gagnants aussi bien sur le coup droit que sur le revers à deux mains. Il est venu finir beaucoup de points au filet prouvant que c'est un joueur offensif. Sans oublier une très bonne qualité de première balle. Il a quand même servi plus d'aces que Guccione.

Ce  petit génie d'1m77 (pour l'instant) a commencé le tennis à trois ans lorsqu'on son père, coach de tennis, lui a mis une raquette dans les mains. Aujourd'hui, il s'entraîne au «  National Training Center  » de Tennis Canada et est en train d'être préparé pour la grande aventure. Néanmoins, cet ado a la tête sur les épaules car lorsqu'il est interviewé il dit  : «  On s'entraîne beaucoup ici au NTC, mais des parties de journées sont dédiées aux études. C'est très important pour moi. Mon but est évidemment de devenir joueur de tennis professionnel mais je sais que beaucoup de choses peuvent arriver et je veux garder toutes me options ouvertes  ». Si ce n'est pas pro comme discours ça  !

Evidemment, Felix a encore énormément de choses à prouver et la précocité n'a jamais été un gage de réussite mais s'il maintient des temps de passage aussi avancés alors, comme diraient les Québecois, le ciel est la limite  !

En plus s'il pouvait rapidement éclipser Milos Raonic ...

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?