Accueil Mag Article

Novak repart avec deux coupes

Vainqueur l'année dernière à Indian Wells face à Federer en finale, Djoko a remis ça cette année. Entre un jus de fruit fait maison et un passage chez la…coiffeuse. Pour connaître le reste du classement décalé WeAreTennis, cliquez ici.

Vainqueur l'année dernière à Indian Wells face à Roger Federer en finale, Novak Djokovic a remis ça cette année. Entre quelques déclarations d'amour, un jus de fruit fait maison, une histoire de dopage et une écharpe de Liverpool.

 

1. Novak Djokovic (+9).

 

A Indian Wells, Novak n'a pas seulement emporté le cinquantième Masters 1000 de sa carrière…

 

 

…il s'est aussi coupé les cheveux…

 

 

…et a bu un jus de fruit fait maison.

 

 

2. Roger Federer (NE).

 

Finaliste à Indian Wells contre Novak Djokovic, Roger Federer n’a malheuresement pour lui, et malgré le gain d’un set face au Serbe, pas pu prendre sa revanche sur la finale de l'année passée, mais il rappelle quand même, qu'il est, à 33 ans, toujours au sommet. En témoigne ces deux points contre Milos Raonic en demi-finale qui se passent de commentaires.

 

 

Et parce que Roger ne côtoie plus le commun des mortels depuis bien longtemps, le voilà en compagnie de Wayne Gretzky, l’ancien champion canadien de hockey sur glace.

 

 

A côté de cela : l'index FedEx de performance, qui évalue les meilleurs joueurs de l'année écoulée sur dur, a célébré une fois de plus le roi Roger, qui, avec 89,8% de victoires, domine le classement. Mieux, entre deux matchs, le Suisse arrive à toujours se montrer un père de famille attentionné : « Pour les enfants, le décalage horaire de douze heures a été brutal. La première nuit a été horrible. Une de mes filles a dormi de 20 heures à minuit et après, elle est restée éveillée toute la nuit. Je n’y croyais pas ! Il y a de bonnes vibrations à la maison. Nous avons aussi une préceptrice qui fait la classe aux jumelles le matin. Elles vont avoir six ans. Ce n'est pas ce que je voulais pour elles au départ. Mais ça nous permet d'être tous ensemble », a-t-il déclaré en arrivant en Californie.

 

3. Nick Kyrgios (+3).

 

A 19 ans, Nick Kyrgios est encore un ado comme un autre. Battu au second tour par Andy Murray au BNP Paribas Open d’Indian Wells, il a vite repris sa vie normale avec sa copine…

 

 

….ses parties de Playstation…

 

 

…ses selfies…

 

 

et sa bagnole.

 

 

4. Andy Murray (-2).

 

Demi-finaliste malheureux à Indian Wells, Andy Murray en avait gros sur le cœur. En quelques mots, il s'en est pris violemment à Wayne Odesnik, 267ème mondial et récemment suspendu 15 ans pour dopage…

 

 

…entre deux retweets de citations de Bob Marley et Banksy.

 

 

 

Oui, Andy Murray avait aussi besoin de faire le point.

 

5. Simona Halep (NE).

 

La numéro 3 mondiale a certainement gagné en Californie le plus beau tournoi de sa jeune carrière.

 

 

La preuve : elle a directement changé la photo de profil de son compte Facebook pour la remplacer par un cliché d’elle avec le trophée du BNP Paribas d’Indian Wells lors de la conférence de presse d’après match.

 

 

Et pour une joueuse qui n’est pas très active sur les réseaux sociaux, il faut le voir comme un signe.

 

6. Serena Williams (-5).

 

C'est un forfait qui avait séparé Serena Williams et le BNP Paribas Open d’Indian Wells pendant quatorze ans. En 2001, Serena et Venus doivent s'affronter en demi-finale. Venus déclare forfait peu avant la rencontre. En finale, Serena est sifflée, le public suspecte le clan Williams d'avoir arrangé le match. A nouveau forfait en demi-finale cette année à cause d'une douleur au genou droit, Serena Williams avait des choses à dire et de l'amour à donner : « Je suis très, très déçue que ça se termine ainsi, a-t-elle expliqué. J'ai tout essayé pour être sur le terrain mais j'ai mal à ce genou depuis quelques jours et la douleur s'est aggravée vendredi à l'entraînement, sur un service. Le docteur m'a fait une piqûre d'anti-inflammatoires. Je n'avais jamais eu recours à une injection avant. Pour n'importe quel autre tournoi, je n'aurais pas agi ainsi. Mais je voulais y aller à 200%. Ça n'a pas suffi. Le docteur m'a dit qu'après quelques jours, ça devait aller mieux. Je m'attendais pas à cette réaction du public. Je crois qu'on se comprend super bien maintenant. »

 

 

7. Martina Hingis (NE).

 

A 35 ans, la Suisse existe encore, elle l'a rappelé en remportant le 42ème titre de sa carrière en double à Indian Wells avec l'Indienne Sania Mirza.

 

 

Le secret de leur réussite ? Les deux se connaissent visiblement très bien.

 

 

8. Milos Raonic (NE).

 

Milos Raonic ne s'est pas seulement offert Rafael Nadal en quart de finale, en Californie, il a également sauvé trois balles de match. De quoi saluer le public...

 

 

…et se rappeler au bon souvenir de son coach Ivan Ljubicic, encore chevelu à l'époque.

 

 

9. Caroline Wozniacki (+2).

 

Caroline Wozniacki a certes perdu rapidement cette semaine aux Etats-Unis mais elle a eu beaucoup mieux à proposer ensuite : un match du Miami Heat à l'American Airlines Arena…

 

 

…son chien qui la conduit en voiture dans les rues de Miami….

 

 

…et une écharpe de Liverpool.

 

 

Malheureusement, elle n'a pas porté chance à son club de coeur, battu 2-1 par Manchester United.

 

10. Ana Ivanovic (NE).

 

Une défaite prématurée dans un grand tournoi ? Ana Ivanovic a la solution : vite enchaîner sur le tournoi suivant…

 

 

…et prendre la pose pour se rappeler à quel point elle est la plus belle.

 

 

11. Feliciano Lopez (NE).

 

L'Espagnol n'a pas seulement sorti Kei Nishikori en Californie…

 

 

…il a surtout joué avec une très grosse raquette.

 

 

12. Flavia Penetta (NE).

 

La joueuse italienne a eu un mur à son nom à Indian Wells. Mais sous le poids de l'histoire certainement, elle s'est écroulée lors des quarts de finale face à Lisicki

 

 

…et n'a pas pu conserver son titre.

 

 

13. Maria Sharapova (-2).

 

Quand ça ne va pas fort pour elle sur le circuit, Maria Sharapova a toujours une solution. Comme boire (et faire de la pub au passage) une bouteille de son sponsor : Evian.

 

 

Ou lancer un défi à Jérémy Lin, le meneur des Los Angeles Lakers.

 

 

14. Tomas Berdych (+1).

 

S'il a souffert le martyr contre Federer (battu 6-4, 6-0) au BNP Paribas Open d’Indian Wells…

 

 

…Tomas Berdych est un homme qui sait rebondir. Direction Miami, illico presto.

 

 

15. Anna Kournikova (NE).

 

Des nouvelles d'Anna Kournikova. La Russe a l’air d’aller bien. Elle est en tout cas en bonne compagnie puisqu'elle fait des footings avec son chien.

 

 

Brigitte Bardot tient son héritière.

 

Sorties :

 

Jarko Nieminen, Victoria Azarenka, Timea Bacsinszky, Lleyton Hewitt, Eugenie Bouchard, Ernests Gulbis, Lin Zhu, Julien Benneteau

 

Par Antoine Mestres

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?