Accueil Mag Article

Tu sais que tu préfères jouer en double quand…

Les sports individuels, très peu pour toi. Ce que tu aimes, c’est être entouré de coéquipiers. Problème : tu aimes le tennis. Ton salut passe donc par le double. Une discipline que tu aimes beaucoup plus que le simple. Et ça se voit.

Les sports individuels, très peu pour toi. Ce que tu aimes, c’est être entouré de coéquipiers. Problème : tu aimes le tennis. Ton salut passe donc par le double. Une discipline que tu aimes beaucoup plus que le simple. Et ça se voit.   

 

…tu es clairement plus Starsky et Hutch que Nestor Burma.

 

…la Coupe Davis par BNP Paribas est ta compétition préférée.

 

…à l'école, tu avais toutes tes meilleures notes lors des travaux de groupe.

 

…tu n'as pas aimé le film Into the Wild.

 

…il n'y a eu qu'un seul Grand Chelem calendaire réalisé en double messieurs contre trois en simple. Le double est donc trois fois plus difficile que le simple. CQFD.

 

…tu n'as pas confiance en toi.

 

…d’ailleurs, tu n'existes pas tout seul.

 

…anonyme des Challengers en simple ou cador en double, ton choix est vite fait. Les frères Bryan ont tout compris.

 

…t'as peur d'aligner ton pote quand tu sers.

 

…tu te baisses au milieu pour faire genre quand ton partenaire sert.

 

…tu aimes allumer ton adversaire au filet et t'excuser derrière avec un petit sourire narquois.

 

…tu as rencontré ta femme lors d'un double mixte.

 

…tu es classé au-delà de la 457ème place mondiale en simple.

 

…là au moins, tu passes quelques tours.

 

…le double, ultime refuge du service-volée. Et comme tu ne jures que par le chip and charge...

 

…tu aimes l'anonymat.

 

…tu arrives à différencier les frères Bryan.

 

…tu fais du tennis mais tu t'es toujours rêvé joueur de sport collectif.

 

…tu mets une balle sur deux dans le couloir. 

 

…tu passes à la télé au moment de la Coupe Davis par BNP Paribas. Deux fois par an.

 

…tu aimes bien l'idée de pouvoir rejeter la faute sur quelqu'un en cas de défaite.

 

….tu sais très bien qu'une victoire se célèbre mieux à deux que tout seul à genoux, comme un con.

 

…tu aimes pouvoir compter avec précision le nombre de spectateurs à tes matchs.

 

…t'aimes les tapes dans les mains et les petites mains au cul d'encouragement.

 

…tu as passé ton enfance à dormir sur un lit superposé. 

 

…tu n'oublieras jamais l'explosion de joie de Roger Federer après sa victoire en double aux Jeux de Pékin. Seuls les vrais savent à quel point ce titre a compté à un moment crucial de sa carrière.

 

…tu aimes les messes basses.

 

….tu maîtrises la langue des signes.

 

…pour toi, un clin d'œil à ton partenaire, ça veut dire “Sers une première kickée extérieure”.

 

…à travers les choix de partenaires des uns, des autres, tu aimes deviner les affinités et les inimités entre les joueurs pros.

 

…tu as le même bouc que Nenad Zimonjic.

 

…tu es Indien et fan de Leander Paes. Ou bien alors de Mahesh.

 

…tu sais que sans les doubles, les tournois seraient bien emmerdés pour meubler leur programmation des derniers jours.

 

…tu n'as plus la condition physique de tes 20 ans et un demi-terrain à couvrir, c'est déjà bien assez.

 

Par la rédaction de So Press

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?