Accueil Mag Article

Nicolas Mahut, jeune premier

Grande première cette semaine dans le journal du tennis avec la première place d’un joueur encore jamais honoré de la sorte. Il faut dire que c’était un week-end de Coupe Davis par BNP Paribas.

À 33 ans, le Français s’incruste à la première place de notre classement suite à ses grands débuts en Coupe Davis par BNP Paribas. Des débuts victorieux, forcément. Derrière, Novak Djokovic dénonce la corruption, Victoria Azarenka fait de la boxe et Ana Ivanovic se déguise en Catwoman.

 

1/ Nicolas Mahut (NE).

 

Une carrière, ce n’est pas que des titres. C’est aussi des sentiments. Des rêves. Nicolas Mahut n’a gagné aucun Grand Chelem. Mais lors de ce premier tour de Coupe Davis par BNP Paribas entre la France et l’Allemagne, le garçon de 33 piges a réalisé un rêve : jouer son premier match de Coupe Davis avec son ami de toujours Julien Benneteau. Les deux hommes se connaissent depuis plus de 20 ans. Jeunes, ils s’affrontaient même en finale de différents tournois.

 

 

Les deux amis ont d’ailleurs apporté le point décisif à l’équipe de France lors du double facilement remporté en trois sets. Une victoire qui envoie les Bleus en quart de finale. Un détail pour ce garçon, amoureux d’une équipe de football bien particulière : le SCO d’Angers. Et comme les rêves de Mahut ont l’air de se réaliser en 2015, il en a d’autres en stock. Plus fous.

 

 

2/ Timea Bacsinszky (+4).

 

Une semaine après sa victoire à Acapulco, la Suisse se retrouvait de nouveau en position de gratter un titre mais à Monterrey cette fois. Verdict : victoire en trois sets (4-6, 6-2, 6-4). Pourtant, son esprit était ailleurs puisque la demoiselle a envoyé des encouragements personnalisés aux Suisses qui affrontaient la Belgique dans le derby du chocolat.

 

 

Une manière de rétablir certaines vérités.

 

3/ Caroline Garcia (NE).

 

La Française traverse un hiver faste avec cette finale de Monterrey, après s’être offerte le scalp d’Ana Ivanovic en demi-finale (6-1, 6-4), ce qui n’est pas rien. Et puis la brune n’était pas venue au Mexique les mains vides à en croire les préparatifs de son sac avant le décollage.

 

 

Oui, ça sent l’excédent de bagages à plein nez.

 

 

4/ Maria Sharapova (/).

 

On n’a pas vu Maria sur le circuit cette semaine. Après son abandon à Acapulco il y a dix jours, la Russe se prépare tranquillement pour les premiers Masters 1000 de la saison, le BNP Paribas Open d’Indian Wells. Sa méthode de travail ? La Bavaroise.  Pas besoin d’expliquer. Une photo suffit.

 

 

5/ Eugénie Bouchard (/).

 

Comme Sharapova, la délicieuse Canadienne soigne son corps et notamment son bras. Cette blessure l’avait empêchée de s’aligner à Monterrey d’ailleurs. Alors histoire de faire passer le temps, elle s’est enfilée des bonnes salades instagrammables.

 

 

6. Lleyton Hewitt (NE).

 

Nouvelle entrée dans notre classement car nouveau sur Twitter. Cette semaine, l’ancien numéro 1 mondial australien a fait comme tout le monde, il s’est inscrit sur le célèbre réseau social aux 140 caractères. C’est son pote de Coupe Davis par BNP Paribas, Sam Groth, qui a réussi à le convaincre. Il a même immortalisé l’inscription.

 

 

Et le premier gazouillis de Lleyton, ça donne quoi ? Ça donne ça :

 

 

En revanche, pour son seul match de Coupe Davis par BNP Paribas contre la République Tchèque, Hewitt a perdu en cinq sets lors du double. C’est ballot.

 

7/ Ana Ivanovic (NE).

 

Bon, ok, Ana s’est fait allonger par Caroline Garcia en demi-finale de Monterrey. Et plutôt sèchement (6-1, 6-4 en 55 minutes). Peu importe, l’essentiel était ailleurs puisqu’à l’occasion de la traditionnelle soirée des joueuses qui se déroule généralement avant le début du tournoi, la Serbe avait sorti le déguisement ultime : Catwoman.

 

 

Miaou.

 

8/ Novak Djokovic (/).

 

Une qualification facile (3-0) face à la Croatie en Coupe Davis par BNP Paribas (Novak a d’ailleurs ramené deux des trois premiers points de son équipe) mais une semaine très polémique pour le Djoker. Ça a commencé à son arrivée à Belgrade où le joueur s’est publiquement étonné de la vente des billets pour le match prévu à Kraljevo en moins d'un quart d'heure : « Cela est impossible, il est clair que quelqu'un a commis un délit (...) qui porte préjudice à la Fédération nationale de tennis et à la sélection nationale ». Des propos graves qui ont amené la fédération serbe à enquêter sur la chose…

 

Mais ce n’est rien à côté des révélations sportives du Serbe. En réalité, Djokovic aurait dû être skieur. Oui, skieur. Comme Alberto Tomba. C’est en tout cas ce qu’il a assuré au site TennisWorldItalia : « Avant de taper dans ma première balle de tennis, j’étais toujours sur les pistes de ski. C’est là que j’ai grandi et le ski a toujours été ma plus grande passion. Mon père était instructeur, il pratiquait le ski en compétition, ainsi que mes oncles. On peut dire que je viens d'une famille de skieurs. Pour moi, il n'y a pas de meilleure sensation que de descendre une piste sur des skis. Il y a eu une période de ma vie, où j’ai dû choisir entre ces deux sports et j’ai sérieusement considéré la possibilité de devenir skieur. Mon père ne m'a jamais poussé dans un sens ou un autre, m'a donné la liberté de choix et j’ai finalement opté pour le tennis. Heureusement, c’était la bonne décision. » Une décision qu’il doit peut-être en partie à sa première coach Jelena Gencic dont il n’a pas manqué de saluer la mémoire sur son Facebook à l’occasion de la journée de la femme.

 

 

9/ Caroline Wozniacki (+1).

 

Après les maillots de bain, revoilà la Danoise sur les terrains avec une belle victoire à Kuala Lumpur aux dépens de la Roumaine Alexandra Dulgheru, en trois sets (4-6, 6-2, 6-1). Son premier titre de 2015 mais son 23ème en carrière. Un détail pour la joueuse qui a passé sa semaine à se reposer entre deux matchs. Un repos bien mérité et photographié par les copines.

 

 

Au moins, Wozniacki a le sommeil plutôt classe.

 

10/ Victoria Azarenka (-1).

 

Encore une grosse semaine remplie de tout et n’importe quoi pour la Bélarusse. Du tennis ? Pas du tout. On a débuté par un petit entraînement de boxe en prévision du combat du siècle Mayweather-Pacquiao.

 

 

Mais également un petit échauffement au ping-pong lors d’un show sportif à la télévision où elle était invitée…

 

 

…ajouté à une petite blagounette sur un touriste qui a visiblement pris le même avion qu’elle. Phonétiquement, on peut facilement traduire ça par « crétin ». Fair-play, quoi.

 

 

Mais là où Victoria se sent encore le mieux, c’est les fesses sur une serviette de plage, face à la mer avec les cuisses qui bronzent.

 

 

Grosse semaine on vous a dit.

 

11/ Tomas Berdych (/).

 

Quoi de neuf pour le Tchèque en pleine préparation physique à Miami avant le BNP Paribas Open d’Indian Wells ? Une photo très bizarre avec son préparateur où on sent la connivence.

 

 

Mais Berdych reste surtout un bourreau de travail qui adore mettre la pression sur ses futurs adversaires. Du genre « je bosse dur, et vous ? ».

 

 

12/ Andy Murray (NE).

 

Avant de s’offrir Isner et Young en simple en Coupe Davis par BNP Paribas (qualification de la Grande-Bretagne face aux USA), Andy Murray s’était ressourcé dans un endroit mythique du sport écossais : Hampden Park, l’enceinte qui accueille l’équipe de football d’Ecosse.

 

 

Ce petit pèlerinage a vraisemblablement porté chance à Murray puisqu’il a mené la Grande-Bretagne en quart de finale pour la deuxième année de suite. Un quart qui verra Murray se frotter à l’équipe de France. Sans peur.

 

13/ Jonas Björkman (NE).

 

Oui, Björkman est retiré du circuit mais continue d’être très populaire. Quatrième mondial en 1997, le Suédois, qui a remporté six titres sur le circuit simple et plus de 50 en double, est aujourd’hui engagé dans l’émission « Danse avec les stars » en Suède.

 

 

A quand Richard Gasquet dans « Le maillon faible » ?

 

14/ Marion Bartoli (NE).

 

« Revenir ou ne pas revenir au tennis ? Qu'en pensez-vous ? Devrais-je le faire ? Donnez-moi votre avis ». Voilà le tweet balancé par Marion Bartoli, 30 ans, à sa communauté. La lauréate de Wimbledon en 2013 avait pris sa retraite quelques semaines après son seul sacre en Grand Chelem. Depuis, elle est consultante pour différents médias autour du tennis.

 

 

Alors, son retour, coup de buzz ou coup de bluff ?

 

15/ Benoît Paire (NE).

 

Le Français est un homme de plaisirs simples. Le soleil, le Ricard et les cartes. On a presque envie d’amener le saucisson, les cornichons et le rosé pour taper le carton avec lui.

 

 

Sorties :

 

Serena Williams, Juan Martin Del Potro, Juan Monaco, Lucie Safarova, , Rafael Nadal, David Ferrer, Roger Federer, Fabio Fognini

 

Par Mathieu Faure

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?