Accueil Mag Article

Serena Williams, taille patronne

Elle a remporté le 19e Grand Chelem de sa carrière, son 6e à Melbourne, et prend logiquement les commandes de notre classement devant les deux grands messieurs de la quinzaine.

La patronne, c'est elle. Serena Williams a marché sur l'Open d'Australie 2015 qu'elle remporte pour la 6ème fois, portant son total de victoires en Grand Chelem à 19. L'Américaine devance Novak Djokovic et Andy Murray qui ont réussi une superbe quinzaine. Derrière, Melzer a poussé un coup de gueule et Stosur a réussi un superbe headshot.

 

1- Serena Williams (NE).

 

Retour en force pour Serena Williams ! Absente de notre classement la semaine dernière, l'Américaine réapparaît directement à la première place grâce à la conquête de son 19e Grand Chelem, son 6e à l'Open d'Australie. Grâce à son succès en finale contre Maria Sharapova (6-3 / 7-6), la joueuse de 33 ans dépasse  Martina Navratilova et Chris Evert (18 GC) et fond sur Steffi Graf (22). Monstrueux.

 

 

La semaine a décidément été parfaite pour Serena puisqu’elle a rencontré une de ses idoles, le chanteur de musique country Kenny Rogers.

 

 

2- Novak Djokovic (/).

 

Et s'il raflait tout en 2015 ? Alors que Roger Federer et Rafael Nadal sont en difficulté depuis quelques mois, Novak Djokovic continue d'impressionner. Le Serbe est allé chercher le 8e Grand Chelem de sa carrière cette semaine, son 5e en Australie où il se sent comme chez lui. Une victoire finale qu’il doit au au soutien des siens, notamment celui de son fils, déjà à fond derrière papa.

 

 

Le numéro 1 mondial a aussi fait le show en dehors des terrains. En début de semaine, il a improvisé un duo avec l'hologramme du guitariste de country australien Keith Urban.

 

 

Plus à l'aise avec une raquette le Serbe, non ?

 

3- Andy Murray (+2).

 

Pas de 3e titre du Grand Chelem pour Andy Murray. Battu en finale par Novak Djokovic, le Britannique a tout de même réalisé une superbe quinzaine, bien aidé par le soutien de mamies écossaises.

 

 

Murray a profité de sa victoire en demi-finale contre Berdych pour rendre hommage à sa coach, Amélie Mauresmo : « Je crois que cette semaine nous avons montré que les femmes pouvaient aussi être de très bons entraîneurs. »

 

 

En revanche, Mauresmo devra probablement emmener son poulain chez un ophtalmologiste : Murray a sans doute réalisé lors de ce match la double-faute la plus grotesque de l'année.

 

 

Le match contre Berdych a également entraîné une polémique. La copine de Murray, Kim Sears, aurait insulté le Tchèque à la fin de la rencontre. On vous laisse juger, mais les spécialistes de lecture labiale lisent ça : « Fuckin' have it, you Czech fuckin' fuck »

 

 

4- Jürgen Melzer (NE).

 

C'est le coup de gueule de la semaine. Eliminé au 2e tour de l'Open d'Australie, le joueur autrichien avait tout le temps de regarder le Mondial de handball au Qatar. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas apprécié l'arbitrage du quart de finale entre le Qatar et l'Allemagne qui a vu les Qataris s'imposer dans la polémique.

 

 

La mauvaise humeur de Melzer s'est transformée en fièvre. Le joueur de 33 ans a passé quatre jours au fond de son lit.

 

 

5- Stan Wawrinka (NE).

 

Pas d'exploit pour Stan Wawrinka cette année. Vainqueur surprise à Melbourne l'an dernier, le Suisse s'est cette fois incliné en demi-finale contre Novak Djokovic, en cinq sets. Avant d'affronter le numéro 1 mondial, Wawrinka avait passé un peu de temps avec des chiens guides.

 

 

Wawrinka a aussi souhaité bonne chance à l'humoriste français Malik Bentalha pour son spectacle en direct à la télévision.

 

 

6- Nick Kyrgios (-5).

 

Il n'est pas encore dans la cour des grands, mais il s'en rapproche. Seulement battu en quart de finale par Andy Murray, Nick Kyrgios a égalé sa meilleure performance en Grand Chelem. Pour son match contre le Britannique, il a d'ailleurs demandé aux organisateurs pas moins de 15 pass all-access et 60 autres places pour accéder à la Rod Laver Arena. En attendant de réussir à passer ce stade des quarts dans le futur, Kyrgios profite déjà de sa notoriété pour faire monter les enchères. Selon l'agent de célébrités Max Markson, il aurait renégocié son partenariat avec Nike et Yonex et pourrait toucher 50 millions de dollars en sponsoring sur les dix prochaines années.

 

7- Venus Williams (NE).

 

Serena n'est pas la seule Williams à s'être fait remarquer cette semaine. Venus a aussi réussi un très beau parcours à Melbourne, seulement battue en quart de finale par sa compatriote Keys. La longévité de l'aînée des sœurs Williams impressionne. A ses débuts, voici à quoi ressemblaient les téléphones.

 

 

8- Maria Sharapova (NE).

 

Elle n'avait perdu qu'un seul set en six matches. Mais samedi en finale contre sa bête noire Serena Williams, Maria Sharapova a dû déposer les armes, pour la 16e fois consécutive face à l'Américaine qu'elle n'a plus battue depuis dix ans. Une grosse déception pour la Russe qui se consolera avec la Shara family.

 

 

9- Tomas Berdych (-3).

 

Il était venu à Melbourne avec l'ambition de remporter le premier Grand Chelem de sa carrière. Tomas Berdych s'est finalement arrêté en demi-finale au terme d'un match très frustrant contre Andy Murray. Malgré la déception, le Tchèque préférait philosopher à l'issue de la partie.

 

 

Mais avant de rentrer chez lui, Berdych a dû faire une escale à Doha.

 

 

10- Grigor Dimitrov (NE).

 

On ne le savait pas sujet à ce genre de coup de colère. Mais après sa défaite contre Andy Murray en huitièmes de finale, le Bulgare a craqué et passé ses nerfs sur sa raquette de tennis. Il faut dire qu'il y avait de quoi s'énerver, Dimitrov ayant mené 5-2 dans la quatrième manche avant de s'incliner 7-5.

 

 

Vous aurez noté l'inscription « carpe diem » sur le manche de la raquette de Dimitrov... Bon heureusement, le joueur de 23 ans avait retrouvé son calme au moment de prendre l'avion pour rentrer chez lui.

 

 

11- Samantha Stosur (NE).

 

Eliminée dès le 2e tour en simple, Samantha Stosur espérait se rattraper en double avec Svetlana Kuznetsova. Mais les deux femmes se sont inclinées en huitièmes de finale. Pas sûr que le service de l'Australienne directement sur la tête de sa partenaire russe ait joué en leur faveur.

 

 

Mais réussir à faire rire Kuznetsova, ça vaut bien une entrée dans notre classement.

 

12- Eugenie Bouchard (NE).

 

Eugenie Bouchard avait envie de se cacher (sous un escalier) après sa lourde défaite contre Maria Sharapova en quart de finale de l'Open d'Australie.

 

 

Mais la jeune Canadienne a vite oublié sa mésaventure en tombant sous le charme de John Travolta en regardant Grease pour la première fois.

 

 

13- Petra Kvitova (-9).

 

Battue au 3e tour à Melbourne, Petra Kvitova s'est consolée en apprenant qu'elle avait franchi la barre des 200 000 abonnés sur son compte Twitter.

 

 

14- Jo-Wilfried Tsonga (NE).

 

Forfait pour l'Open d'Australie en raison d'une blessure au bras droit, Jo-Wilfried Tsonga a profité de ce temps libre pour poser dans GQ.

 

 

Jo est plus à l'aise avec un manteau qu'avec un kinder bueno.

 

15- Maria Kirilenko (NE).

 

Absente à Melbourne, Maria Kirilenko s'est mariée cette semaine avec son hockeyeur russe de mari. « Le plus beau jour de sa vie », assure-t-elle.

 

 

 

Jusqu'à l'arrivée d'un bébé ? Selon plusieurs médias russes, la joueuse de 28 ans serait en effet enceinte, ce qui expliquerait son éloignement des terrains depuis quelques semaines.

 

Sorties :

 

Seppi, Monfils, Nadal, Karlovic, Chardy, Cornet, Kokkinakis, Watson, Lokoli, Wozniacki

 

Par Quentin Moynet

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?