Accueil Mag Article

1er bilan pour 1er Grand Chelem

Première semaine de l'Open d'Australie terminée, premier bilan pour premier Grand Chelem.

La première semaine de l'Open d'Australie s'achève. Il est l'heure de faire le premier bilan d'une semaine agitée.

On commence par la défaite de Roger Federer  ? Cela faisait 12 ans que Rodge n'avait pas fait moins que les demi-finales à Melbourne. C'était en 2003, une défaite face à mon vieil ami David Nalbandian en huitièmes de finale. Le dernier à avoir sorti Federer au 3e tour de l'Open d'Australie, c'est un certain Arnaud Clément. C'était en 2001. Le Français avait atteint la finale cette année-là. Un bon signe pour Seppi  ?

Autre fait marquant de cette première semaine  : la grosse frayeur de Rafael Nadal face à  l'américain inconnu, Tim Smyczek. Certes, Rafa n'était pas arrivé à Melbourne dans de bonnes dispositions avec un seul match, une défaite donc, face à l'immense Michael Berrer au 1er tour de Doha. Depuis, l'Espagnol a réglé la mire en fessant l’Israélien Dudi Sela. Perdre Federer et Nadal en première semaine aurait été terriblement douloureux pour l'Open d'Australie.

Federer dehors, Nadal qui vacille, on ne peut pas en dire autant pour Novak Djokovic. Le numéro 1 mondial est en «  cruise control  ». Il n'a toujours pas perdu un set. Au 3e tour, on aurait pu croire qu'il allait être testé face à Fernando Verdasco. Que nenni. Il s'est baladé. Nole ne devrait pas rencontrer de souci face à Gilles Muller ni face à qui que ce soit avant Milos Raonic les quarts.  On en saura un peu plus à ce moment-là, mais je parie une trottinette que Novak passera.

Mes deux favoris, Andy Murray et Grigor Dimitrov, sont toujours en course. Ils s'affrontent ce dimanche. J'ai annoncé que le vainqueur de ce match-là ira au bout …

Chez les femmes, c'est le grand retour d'Azarenka. Elle est en forme et pourrait remettre un peu de suspense dans le tennis féminin. Ouf  ! Néanmoins, elle a sorti Caroline Wozniacki que j'avais vu aller très loin. En même temps, je ne peux pas avoir raison à tous les coups … Serena Williams et Maria Sharapova sont toujours là. 

Pour les Français, c'est terminé. Terrible constat pour le tennis français qui n'a pas réussi à trouver un ou une représentante pour la 2e semaine australienne. Ce qui est le plus dérangeant, c'est que ça ne surprenne plus personne. C'est maintenant considéré comme extraordianire lorsqu'un français atteint les quarts de finale. La France a des joueurs de talent, mais aucun n'a encore marqué son temps. Jo doit remporter un Grand Chelem. Gaël doit disputer une finale à Roland-Garros. Richard peut gagner un Masters à condition de revenir dans le top 10. Bref, y a du boulot. Chez les filles, Cornet est tombée face à Cibulkova au 3e tour. Prévisible. Caroline Garcia n'a pas fait le poids face à Eugénie Bouchard. Prévisible aussi mais moins décevant. Un peu de baume au cœur avec la belle découverte d'Océane Dodin qu'on devrait voir de plus en plus souvent. Une Française qui met des sacoches et fait trembler les plus fortes, ça fait plaisir.

Pour le reste, attendons de voir la deuxième semaine, mais pour l'instant,  il est difficile de s'ennuyer et donc de ne pas s'enthousiasmer devant cet Open d'Australie.

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?