Accueil Mag Article

Yannick Noah (re)parle

Yannick Noah a encore parlé. Cette fois ça devient pénible.

Il y a presque trois semaines, soit quelques jours après la défaite de la France en finale de la Coupe Davis par BNP Paribas, Yannick Noah a prononcé la phrase suivante  : « Si les cinq joueurs me disent 'Yan', on y va là', c'est chaud là, si je m'y mets, ça ne va pas rigoler ». Lorsque le dernier homme français à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem, s'est exprimé, Arnaud Clément n'avait pas encore été officiellement reconduit. Pas très sympa pour quelqu'un qui, soit disant, apprécie les qualités humaines de Clément...

Clément, qui lui respecte et admire vraiment Noah, a pris ces déclarations comme une attaque frontale. La Fédération Française de Tennis a immédiatement annoncé la reconduction de «  La Clé » à la tête de l'équipe de France pour deux ans supplémentaires. Puis Clément s'est exprimé  : «  Pourquoi ne pas décrocher son téléphone et m'appeler plutôt que de faire une telle sortie dans la presse ? S'il peut juger de tout devant sa télé, chapeau  ». Il en avait gros sur la patate le Clément. Non seulement l'ambulance qu'il était se faisait tirer dessus mais en plus par quelqu'un qu'il aime bien.

On pensait que l'affaire était classée. Mais aujourd'hui lors d'une interview accordée à BeIn Sports, Yannick Noah en remet une couche et n'y va pas avec le dos de la cuillère. En plus de vous mettre à disposition la vidéo, je ne résiste pas à  vous  commenter mes moments préférés.

«  Si on s'entend pas ça ne peut pas passer  ». Qui ne s'entend pas avec qui ? Les joueurs  ? Quels joueurs  ? Ah le capitaine avec les joueurs alors. Non plus  ? Faut être plus clair Yan. Des noms, on veut des noms, je croyais que les non-dits n'étaient pas bons.

«  Ce que j'ai vu, c'est que les joueurs ne se sont pas surpassés. Je ne regarde même pas un point, mais tout ce qui est autour». Là aussi je suis perplexe. Il accuse les joueurs de ne pas se surpasser mais il ne parle pas du jeu. Alors il parle de quoi  ? Il voudrait que les joueurs applaudissent plus vigoureusement sur la touche  ? Qu'ils boivent leur boisson énergétique avec plus d'entrain  ? Surtout il faudra qu'il m'explique comment il regarde ce qu'il y a autour sans être au stade. Trop fort Yan.

«  Les gens aiment remuer la merde, Yannick contre Arnaud. Arnaud contre Yannick  ». La semaine qui a suivi la finale, le seul qui a «  remué la merde  » c'est lui. Personne n'a demandé la démission de Clément. Et le «  Arnaud contre Yannick  » ça c'est fort de café  ! Il est supposé faire quoi Clément  ? Rester dans son coin, prendre des coups et surtout ne rien dire  ? C'est mal le connaître.

«  Je n'ai pas du tout pour ambition d'être capitaine demain  ». Là on est en plein contre sens. Je vous rappelle qu'il a dit «   Si les cinq joueurs me disent 'Yan', on y va là', c'est chaud là  ».

«  J'ai dit une chose qui était l'opinion de la majorité des personnes qui étaient dans le stade  ». C'est une blague  ? Sur les trois jours il y avait plus de 81 000 spectateurs au stade. Par contre Noah lui n'était pas là. Alors c'est quoi cette affirmation  ? Je suis sidéré.

Et pour finir, la dernière perle : «  Je ne vais rien dire pendant quelques années  ». Enfin des paroles sensées.

 

 

 

Article rédigé par

Eli

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?