Accueil Mag Article

Tu sais que la saison 2014 a été bonne quand…

Le tennis pour 2014, c’est fini. Afin de vous faire patienter, le Mag a rassemblé ses souvenirs pour vous proposer un « Tu sais que » compilant les meilleures moments de l’année.

En attendant que débute la nouvelle saison de tennis sur les circuits ATP et WTA, c’est l’heure du bilan des onze mois écoulés. Depuis le sacre de Wawrinka et Li Na à Melbourne jusqu’au déboulé canon de Federer à l’automne, il s’en est passé des choses, et surtout des belles. Magnéto, Serge!

 

… tu as tout de suite une pensée émue pour Roger Federer, les larmes aux yeux en recevant la Coupe Davis par BNP Paribas, dernier grand trophée qui manquait à son immense palmarès. Quel bonhomme, quand même.

 

 

… t’as de l’affection aussi pour son compère Stan Wawrinka, vainqueur surprise de l’Australia Open en début de saison et parfait équipier pour la victoire en Coupe Davis par BNP Paribas en fin de saison. Costaud aussi bien sur le court que pour chambrer l’adversaire, Stan the man…

 

… tu frissonnes de plaisir en te remémorant cette incroyable finale de Wimbledon arrachée en 5 sets par Novak Djokovic face à Roger Federer. Un match direct inscrit à ton hall of fame personnel.

 

 

… tu penses à Nick Kyrgios, révélation de Wimbledon, 18 ans et déjà quart de finaliste d’un tournoi majeur. Le tennis australien semble remonter la pente et ça fait sacrément plaisir. Des nouvelles du tennis suédois et américain, sinon ?

 

… t’as aimé aussi les progrès de Roberto Bautista Agut, un garçon discret mais attachant, qui mériterait d’être un peu plus mis en lumière.

 

… et que dire de Kei Nishikori, qui porte haut les couleurs du Japon, grand pays de passionnés de balle jaune.

 

… tu as été touché par l’annonce de Li Na, fer de lance du tennis asiatique, qui a réussi sa sortie en annonçant sa retraite peu après une dernière victoire de prestige au tournoi de Melbourne.

 

… tu es estomaqué par la longévité de Serena Williams sur le circuit WTA. Mais bon sang, quand faiblira-t-elle ?

 

… tu réalises que quand la grande Serena partira, il y aura du beau monde pour la remplacer. La charismatique Eugénie Bouchard par exemple…

 

… ou bien encore Belinda Bencic, la Martina Hingis 2.0 et son prénom qui fait immédiatement penser au tube de Claude François. « Elle a les yeux… bleus ! Belinda ! »

 

… tu as aimé la régularité de Simona Halep cette saison ainsi que son touchant discours de finaliste malheureuse de Roland-Garros au printemps. « Je vous aime », a-t-elle adressé au public parisien. Nous aussi on t’aime Simona.


 

 

… tu respectes aussi le comeback courageux de Nicole Vaidisova.

 

… mais la reine des circuits cette saison, celle qui a fait le plus le buzz, c’est bien sûr Mirka, la supportrice ultra de son cher et tendre Roger !

 

… tu as eu droit à ta dose annuelle d’adieux touchant : Davydenko, Rochus, Llodra, Gicquel… Au monde du tennis reconnaissant.

 

… tu dis merci à Monfils le showman, toujours là pour apporter un peu de génial n’importe quoi sur le circuit pro.

 

 

… merci aussi à Fabio Fognini, aka Mr je pète les plombs.

 

… titre partagé avec Benoît Paire, toujours à fleur de peau, capable du meilleur comme du pire. Un peu trop souvent du pire malheureusement…

 

… et la concurrence est forte dans ce rayon avec aussi la présence du complexe Ernest Gulbis, demi-finaliste à Roland-Garros, claquant tous ses gains au casino juste après la fin du tournoi ! Même s'il a démenti après...

 

… tu kiffes également la bonne humeur communicative de Tsonga.

 


 

 

… mais ce n’est rien à côté de Djoko le zigoto, capable de se foutre ouvertement de sa compère de double mixte Ana Ivanovic en plein match.

 

 

… un Djokovic en mode tendresse aussi au moment de la cérémonie d’après finale aux Internationaux de France, tout comme l’intouchable vainqueur Rafael Nadal.

 

… tu garderas aussi en souvenir cet instant mi-fun, mi-calin lorsque Dudi Sela est allé chercher une chaise en plastique pour pouvoir faire un hug au géant Ivo Karlovic et le féliciter pour sa victoire au tournoi de Bogota.

 

 

… tu apprécies toujours la cérémonie d’avant-tournoi des ATP Finals et du BNP Paribas WTA Finals, où les 8 meilleurs des circuits WTA et ATP se présentent plus ou moins à l’aise en tenue de gala.

 

… une cérémonie qui méritait bien le selfie de l’année. Merci pour ce moment Tomas Berdych !

 

 

… tu as été amusé par le côté supporter en stress du couple royal Kate/William devant la prestation de leur compatriote Andy Murray, quart de finaliste malheureux à Wimbledon face à Grigor Dimitrov.

 

… tu te rappelles de cette anecdote en début de saison : des œufs cuits sur un court surchauffé de l’Open d’Australie. Pendant ton hiver à toi, ça t’a réchauffé.

 

 

… et d’ailleurs ce souvenir te remet direct en selle pour la saison à venir : elle débute dans quelques semaines à peine, vivement que ça recommence !

 

… en attendant, tu peux patienter en te faisant quelques vidéos rétrospectives, comme celle-ci.

 

 

Par Régis Delanoë

Article rédigé par

So Press

Mes points

+
Fanpts Bien joué

Mes points

Vous êtes

Rookie

avec 0 FANPTS

Challenge
du jour

Progresse
+ vite

Mes points

  • Mon historique

F.A.Q

  • À propos des niveaux
  • Comment ça marche?